Foyer de ti-vieux!

Salle de loisirs! => Thé en poche! => Discussion démarrée par: Credo Quia Absurdum le 21 août 2014 14:45

Titre: Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 21 août 2014 14:45
Vu qu'on avait eu des bons échanges durant les élections, je pense qu'on pourrait remettre ça ici et parler de tout ce qui touche la politique provinciale ( si jamais y'en a un qui a le goût de faire un topic fédéral, je lui laisse la chance ).

Je pense qu'on ne peut pas passer sous silence tout ce qui se passe avec les policiers syndiqués ( les autres qui sont parmi eux sont un peu moins controversés ). Non mais faut vraiment avoir la mèche courte pour faire des affaires qui, si elles ne sont pas illégales, sont immorales, c'est à dire troubler l'ordre public durant des manifs, comme mettre le feu devant l'hôtel de ville de Montréal ou envahir le conseil municipal comme ça s'est fait il y a quelques jours. Il n'y a pas si longtemps on aurait coffré un paquet d'étudiants pour des gestes similaires, sinon moins graves... Moi qui n'était pas du côté des étudiants, je ne peux pas m'empêcher de les trouver bien sympathiques aujourd'hui! On est presque nostalgiques du printemps érable quand on voit ce qui se passe aujourd'hui.

Comment ne pas être contre ces policiers? Ils ont trouvé le moyen d'entacher encore plus leur réputation alors qu'on pouvait penser que le matricule 728 était la pire affaire qu'ils pouvaient pondre... Leurs tactiques pour manifester, c'est carrément de l'intimidation, et leurs confrères qui sont supposés faire leur travail ferment les yeux quand ce sont eux qui font des actes répréhensibles... On a donc une preuve criante qu'avec la police, il y a deux poids deux mesures, ce qui était déjà un secret de polichinelle pour plusieurs...

De l'autre côté je trouve que toutes les parties, que ce soit le gouvernement Couillard ou les maires Labeaume et Coderre, font preuve d'une retenue et d'une intelligence incroyable... En ne répondant pas aux provocations et en faisant pratiquement rien, ils ont rallié l'opinion publique de leur côté.

Asteur, est-ce qu'ils ont raison de jouer dans les régimes de retraite? Je pense que pas mal tout le monde va aussi s'entendre pour dire que oui. Les temps changent, l'argent n'a plus la même valeur qu'autrefois, il faut donc revoir comment on gère tout cet argent là. Je suis pas mal certain que même le plus acharné des syndiqués le sait au fond de lui que les choses doivent changer. De plus, même si on devait leur enlever des acquis, ils demeureraient plus fortunés qu'on bon paquet de monde, vous ne pensez pas?
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 21 août 2014 22:10
Comme l'idée de base est que l'ensemble des contribuables payent pour qu'un minorité en profite à leur frais, je ne vois pas comment l'idée de faire le ménage dans les régimes de retraites peut être impopulaire dans la population. C'est un non sens qu'un travailleur du public ne cotise pas au moins à 50% dans son régime de retraite. C'est encore plus un non sens d'indexer la pension à chaque année sans poser de question.

Après si une grande compagnie privée, disons SSQ, Manuvie, GM ou Bombardier veux payer 100% de la pension de ses salariés et l’indexer indéfiniment j'ai aucun problème avec ça!  La réalité par contre c'est que toute ces compagnies qui on accordé des avantages de la sortes ont été obligée de les revoir pour la même raison : les régimes étaient déficitaires. Et la solution a toujours été d'augmenter la part des cotisations des travailleurs. Mais bon, le principe utilisateur payeur au Québec on a bien de la misère avec ça...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 26 août 2014 23:43
Je pense que justement, on est de plus en plus à pencher du côté de l'utilisateur/payeur... C'est une des raisons du pourquoi pas mal tout le monde veut que ça devienne 50/50.

Je trouve bien dommage que François Legault soit totalement fantomatique depuis la fin des élections. Son parti devrait être celui qui se réjouit le plus de ce qui est en train de se passer, pis ils devraient en profiter pour pousser encore plus loin. Mais non. Au contraire, y sont complètement inactifs, toute la gang, pis c'est les Libéraux qui passent pour les grands héros de cette bataille contre syndicalistes. Si j'étais chef de parti je ne serais pas capable de prendre un break comme ça. J'me sentirais toujours en course électorale, même en ce moment. Sincèrement je ne sais pas où est Legault mais si j'étais le #2 ou #3 du parti je serais en train de préparer mes cartes pour le supplanter. Il est tout simplement pas capable de runner un parti à l'année longue ce gars là. C'était pareil avant les dernières élections. On ne le voyait nulle part. C'est soit ça, soit les médias le boudent, mais j'en doute fort. En tout cas c'est pas parce que ton parti n'est pas dans l'opposition ou que tu as eu moins de vote que prévu que tu dois tout laisser tomber et attendre que de nouvelles élections se pointent. Il y a du monde qui suivent la politique même quand y'a pas d'élections, pis si toi et ton parti n'est pas là entre deux élections, ben tu perds des points.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 28 août 2014 20:55
De l'interne on me parle simplement d'un choix de communications médiatiques pour la CAQ. Ils ( la direction de la CAQ) estiment que leur position est suffisamment connue sur le sujet et qu'il n'y a plus de gain à faire sur le sujet. Ils estiment que le sujet est un loose- loose, donc il se ferment la trappe.

Ceci dit quand tu es la deuxième opposition c'est toujours pas mal plus difficile avoir de l'espace médias.

Par contre, je suis entièrement d'accord avec toi Credo, ils devraient être beaucoup plus présent, plus agressifs, justement parce qu'ils disent exactement le même message depuis des lunes (idée de l'ADQ que d'autre on repris encore une fois...) et que les libéraux sont en train de leur voler le crédit avec le projet de loi 3. Je pense que la CAQ manque présentement le bateau comme elle l'a manquée avec la Charte. Il y a un tant qu'à moi un sérieux problème de communication chez la haute direction du parti...comme une espèce de peur de ne pas s'assumer comme parti de droite. Ils ont toujours de la misère à se mettre à droite du PLQ...alors que c'est justement le recentrage qui a coulé l'ADQ...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 29 août 2014 10:02
Tsé, quand t'as peur d'exprimer une opinion centrale à ton idéologie politique parce que t'as peur de mal paraître, ta position a peut-être pas sa place en politique...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 30 août 2014 07:19
Chaque position a sa place dans une démocratie, même les débiles extrémistes. Celui qui a pas sa place dans un bureau de communication dans ce cas c'est le twit qui a peur de parler de la position du parti de peur de ne plus être dans les grâces des électeurs.

En fait quand on y pense c'est très typique du Québec, le PQ ne parle pas de souveraineté depuis des lunes parce qu'ils ont peur...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Kilder le 30 août 2014 12:41
Le PQ ne parle plus de souveraineté depuis des lunes car ils travaillent pour gouverner et non pour leurs idées.
Si le PQ se recentre sur la souveraineté au cours des prochaines années, ils devront redoubler d'ardeur pour vendre et expliquer le concept à une nouvelle génération de Québécois et ainsi former à nouveau un gouvernement, sinon ils seront condamnés à former la 2e opposition (au mieux).

Faire la souveraineté aujourd'hui ce n'est plus comme faire la souveraineté il y a 30 ans, les stratèges péquistes doivent donc retourner à leurs planche à dessin et démontrer les avantages, au 21e siècle, d'un Québec souverain. Pour le moment, dans un monde de plus en plus globalisé et sans frontières économiques, la majorité des Québécois se contente d'un Québec plus autonome à l'intérieur du Canada.

Former un parti pour gouverner ou former un parti pour promouvoir une idée, telle est la question.
Dans un système ou le(s) parti(s) qui ont le plus de visibilité et d'argent sont ceux qui se rapprochent du pouvoir, les partis idéologiques (à moins de provenir d'un important mouvement de masse, comme le PQ lors de sa formation dans les années 70) ont malheureusement plus de difficulté à diffuser leurs idéaux et peuvent tomber vers le populisme, comme le PQ des années post-référendaire de 1995.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 30 août 2014 14:47
Pour la CAQ, y'a deux éléments qui à mon avis manquent:

- Le chef ne comprend pas qu'en tant que chef il est, par obligation, constamment en campagne électorale.

- Il manque de gens qui s'occupent des relations publiques chez la CAQ, ou ceux qui sont en poste sont des incompétents.

Pour le PQ, c'est simple, comme tu dis Kilder ils doivent tout remettre à zéro... Mais en vrai c'est pas aussi simple que ça, parce que réinventer un parti, ça demande du temps. Entre l'élection pour le futur chef du parti et les élections provinciales, il y a très peu de temps pour faire ça. Dès que le chef est élu, il doit presque immédiatement se mettre sur la map et récolter des fonds.

À part de ça, y'a tu encore quelqu'un qui croit que Yves Bolduc est encore utile au gouvernement? :P
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 30 août 2014 15:56
Le gros problème au PQ, même en remettant tout à zéro au niveau du programme, s'est le dichotomie majeure entre l'article 1 et le fait de ne pas parler de souveraineté pour se faire élire. On l'a bien vu lors de la dernière campagne, en partant à 40% pour ne cesser de descendre quand PKP est aller parler de pays... Je pense comme Kilder que tant qu'il ne lâcheront pas un ou l'autre ils vont rester dans l'opposition. Le PQ est un peu dans la situation ou était l'ADQ il y a quelques années, tiraillé entre perdre sa base en se recentrant pour accroître ses appuis pour former un gouvernement ou se camper sur ses idées et faire un travail de terrain pour élargir les appuis. Et c'est pas mal plus facile de changer tes idées pour quelque chose de populaire dans le moment quitte à perdre l'aile plus radicale...

Credo : Legault n'a pas la stature d'un premier. Le tout fini là. C'est un gars que je voudrais dans mon équipe n'importe quand, mais comme ministre senior ou vice-premier. C'est un bonhomme très intelligent, mais il n'a pas l'étoffe d'un chef d'État. Un peu comme Louis Bernard au PQ. Des fois c'est juste ingrat comme ça la vie publique, le candidat est le meilleur sur papier, expériences, intelligence, idéologie, réseautage , mais il ne passe juste pas auprès de la population. Perso sur les trois candidats de la dernière élection il se classait troisième dans mon palmarès.

Pour l'équipe de communication.... disons simplement que les directives viennent d'en haut comme dans tous les partis, le chef va s'entourer pratiquement toujours s'entourer d'une équipe qui lui ressemble, souvent des gens ayant accompagné sont parcours depuis longtemps, des fidèles. Si il est mal conseillé souvent c'est soit que le monde autour pense comme lui ( les fidèles) ou n'ose plus parler de peur d'être éjecté des bonnes grâces, ou bien que le chef est trop imbus de sa personne pour écouter les autres. Ne connaissant pas le chef personnellement je ne peux pas te dire dans quelle situation il se trouve...

De l'extérieur et des échos que j'en ai il semble être plutôt distant. Je pense que le militant de base ne peux pas espérer percer la bulle d'influence de sa garde rapproché, ce qui arrivait à l'ADQ. Une chose qui pour moi en dit long c'est que son staff l'appel Monsieur et le vouvoie à sa demande, alors qu'à l'ADQ c'était Mario et «tu» assez rapidement une fois qu'il connaissait son monde. En fait il y a même eu une directive interne de son bureau pour demander de le vouvoyer quand il est devenu chef de l'opposition officielle...pour faire plus sérieux, c'est tout dire que l'habitude était encrée.  Après tout ceci c'est une opinion bien personnelle basé sur aucune rencontre avec Legault, alors que j'ai vu Mario Dumont à quelques reprises.

Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 1 septembre 2014 10:13
Chaque position a sa place dans une démocratie, même les débiles extrémistes. Celui qui a pas sa place dans un bureau de communication dans ce cas c'est le twit qui a peur de parler de la position du parti de peur de ne plus être dans les grâces des électeurs.

En fait quand on y pense c'est très typique du Québec, le PQ ne parle pas de souveraineté depuis des lunes parce qu'ils ont peur...
Oui, t'as 100% raison, et merci de me reprendre. C'est pas l'idée qui est le problème; c'est le parti fondé sur l'idée, mais qui juge que l'idée est une mauvaise stratégie pour se faire élire. Rendu là aussi bien d'admettre que t'as pas d'autre principe que de gagner aux élections.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Cappie le 1 septembre 2014 12:33
La prétention de Legault en fondant son parti qu'il y avait du "ménage" à faire et qu'il fallait faire des "choix"....mais il ne faut pas que le ménage et les choix déplaisent.....ce qui le mène à s'opposer à certaines hausses tarifaires alors que c'est normalement le genre d'idée qu'il est sensé proposer... ::)

Citer
- Le chef ne comprend pas qu'en tant que chef il est, par obligation, constamment en campagne électorale.
Très vrai. Dans ce cas-ci, c'est particulièrement ridicule puisse que c'est une fenêtre d'opportunité parfaite qui s'ouvre dans sa face. Ce n'est pas comme s'ils allait se faire taxer d'opportunisme crasse ou de récupération partisane, c'est justement le moment normal pour défendre ses positions.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 2 septembre 2014 13:35
Je pense que tout le monde s'ennuie pas mal de Mario Dumont, hein?
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 8 septembre 2014 17:10
Changement total de sujet, on va passer aux indiens.

http://www.lapresse.ca/actualites/national/201409/08/01-4798261-les-atikamekws-declarent-leur-independance.php (http://www.lapresse.ca/actualites/national/201409/08/01-4798261-les-atikamekws-declarent-leur-independance.php)

Y a t'il une valeur légale au geste ? Je pourrais bien déclarer mon balcon pays indépendant, je suis pas certain que ça vaille quelque chose légalement.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Juggalo le 8 septembre 2014 20:49
Faudrait demander à ce gars-là: http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/justice-et-faits-divers/201404/02/01-4753988-un-etre-souverain-devant-le-tribunal-quil-rejette.php

Il y a eu des développements durant l'été, donc une petite recherche avec son nom vous donnera assurément d'autres résultats si la curiosité est insoutenable.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 8 septembre 2014 21:47
Je connais assez bien les Attikameks... Ce qu'ils font là est très stupide et très provocateur, ils pourraient déclencher une nouvelle crise d'Oka si ça se trouve. Ça fait déjà un bon bout de temps que y'a de la grogne avec eux. Un paquet de trucs au fil des ans a provoqué ça mais d'un côté comme de l'autre y'a eu des imbéciles aussi. Disons que les hommes d'affaires et les industries dans leur région n'ont pas aidé, mais il y a aussi un bon paquet d'Attikameks ben épais qui se foutent de tout, aussi.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 9 septembre 2014 10:55
Je ne peux pas blâmer les Atikameks d'avoir tenté un coup d'éclat. Les Premières nations sont toutes dans un merdier semblable; elles sont soi-disant souveraines sur leur territoire, sauf que les ressources ne leur appartiennent pas et le gouvernement les dilapide aux compagnies les plus offrantes. Là, au moins, la déclaration fait parler d'eux. Mais considérant à quel point les Québécois ont été brainwashés sur la question amérindienne, je parie que ça va pas les aider beaucoup, malheureusement.

Le monde font souvent la comparaison au "Québécois moyen" quand une Première nation pose un geste souverain... C'est parce qu'eux sont une nation, là. Le Québécois de Hochelaga, lui, n'est pas un peuple souverain. Les Premières nations sont des nations au sens juridique, et au fil de traités qu'on a signés avec elles. Sans oublier qu'elles existaient bien longtemps avant qu'on débarque pour les conquérir.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 9 septembre 2014 12:38
Ils demandent un méchant gros territoire... Ça irait jusqu'à Trois-Rivières leur affaire. 80 000km carrés.

J'espère qu'ils ne sont pas assez idiots pour faire des barrages routiers durant le temps de la chasse à l'orignal. C'est pas mal redneck en haute mauricie, tout le monde a une carabine ou presque et les chasseurs paient le gros prix pour passer 1 ou 2 semaines en forêt... Les esprits pourraient s'échauffer rapidement. Il suffirait d'un seul incident du genre "des coups de feu tirés en direction de quelqu'un" pour que tout le monde vire fou.

En ce qui concerne l'environnement... Si c'était eux qui contrôlaient l'exploitation des ressources, ce serait pire. Ils polluent beaucoup et tuent des quantités astronomiques d'animaux... Parole d'un gars qui va en haute mauricie depuis des années. Pis ils ne parlent jamais français à moins d'être obligés. Ils te parlent même en anglais avant. Je dis bien en haute mauricie, pas en outaouais, là. Ils ont encore moins de respect pour nous, les blancs, que nous blancs en avons pour eux.

Tsé à un moment donné, on ne peut pas toujours payer pour les fautes de nos ancêtres... Le "White man's burden" comme on dit en anglais, ça va finir quand?

De plus, qu'est-ce qu'ils veulent au juste? On fait quoi avec les centaines de milliers de Québecois sur "leur" territoire? On s'en va avec notre baluchon sur l'épaule pis on leur laisse tout? Leurs demandes sont tellement disproportionnées à ce que la réalité peut leur donner, est-ce que c'est juste un coup d'éclat comme tu dis ou bien ils s'attendent à avoir un morceau de ce qu'ils demandent?

Mettons-nous à la place de Couillard... Qu'est-ce que tu fais quand tu fais face à de telles revendications qui ne pourront jamais être réalisables en sachant très bien que si tu ne te plie pas face à eux, il va y avoir du grabuge? Je n'aimerais pas être le PM du Québec en ce moment. Une situation comme ça ne peut que salir ton image de premier ministre.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 9 septembre 2014 15:28
J'ai l'impression qu'ils réclâment un plus gros territoire pour pouvoir négocier de quoi de plus minime, mais qui va rester appréciable. C'est sûr qu'on ne peut pas tout simplement débâtir Trois-Rivière pis sacrer notre camp...

La question amérindienne est vraiment difficile à résoudre, justement parce que ça fait des siècles. Je comprends qu'on ne peut pas revenir en arrière, mais en même temps on ne peut pas négliger l'injustice considérable qui a mené à la situation actuelle. Le Canada, Québec inclus, a été bâti sur un génocide en règle. Le fait qu'ils ne savent pas gérer les ressources naturelles n'est nullement un argument, quant à moi... C'est comme si quelqu'un venait chez nous me péter la gueule pis piquait ma tévé parce que j'écoute juste des films poches avec.

Tout ça m'a frappé pas mal quand je suis allé en Palestine en 2010... On a ben beau s'indigner du comportement des Israéliens, reste qu'ils se sont servis des réserves du Canada comme modèle pour s'approprier les terres palestiniennes... Et je parie que leur but ultime c'est de faire comme nous; tout prendre, et ensuite laisser leur descendance dire que c'est quand même pas de leur faute à eux si leurs ancêtres ont agit en imbéciles.
Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 9 septembre 2014 18:51

Le monde font souvent la comparaison au "Québécois moyen" quand une Première nation pose un geste souverain... C'est parce qu'eux sont une nation, là. Le Québécois de Hochelaga, lui, n'est pas un peuple souverain. Les Premières nations sont des nations au sens juridique, et au fil de traités qu'on a signés avec elles. Sans oublier qu'elles existaient bien longtemps avant qu'on débarque pour les conquérir.

Justement, le Québécois moyen fait parti d'une nation au sens juridique, il fait aussi parti d'un peuple souverain qui a un territoire appelé «Canada». En quoi donc est valide juridiquement leur déclaration unilatérale de souveraineté ? Premièrement il n'y a eu aucun référendum pour le légitimer. Pour moi c'est aussi tout croche que si moi et ma gang de chum on décidait de déclarer souverain un bout de terre, bref de fonder une ville ou une province, sur un territoire déjà existant,  pour pouvoir l'administrer sous prétexte que nos familles sont là depuis 400 ans et que l'État actuel ne nous conviens pas. Parce qu'on ne parle pas de sécession, ils ne veulent pas un pays, il se déclarent souverain pour administrer un territoire.

Tant qu'à moi le problème de base c'est le système de réserve, ces gens là sont des citoyens comme les autres, qui devraient avoir les même devoirs et les droits que le gars du plateau Mont-Royal. Il va y avoir de la merde tant que le gouvernement ne mettra pas fin à la citoyenneté à deux vitesses.

Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 10 septembre 2014 09:34
Ben, en fait ce ne sont pas des citoyens "ordinaires", justement. Ce sont des membres d'une Première Nation, souveraine au sens juridique, qui sont sur le territoire (illégalement acquis) qui dénote la nation canadienne. On a signé des traités avec eux précisément parce qu'on leur reconnaît le statut de nation souveraine distincte du Canada, mais on négocie avec eux des trucs du genre, "T'es souverain mais t'as pas droit à tes propres ressources naturelles." C'est de même qu'on se retrouve avec des absurdités du genre qu'on leur fournit l'Hydro... Parce que tsé, les ressources naturelles, c'est nous qui les gérons et en profitons.

Le citoyen québécois, lui, est citoyen du Québec. La comparaison qui marcherait, c'est si le Québec en tant que nation déclarait son indépendance du Canada. Ô surprise, ça les Québécois en reconnaissent la légitimité d'emblée! C'est d'ailleurs pour ça que je trouve étrange que les Québécois ne soient pas plus intéressés que ça aux déclarations souveraines des Premières Nations... Ça devrait être les alliés des souverainistes, ce monde-là. Mais ça serait ignorer qu'on a été tous aussi oppresseurs que les anglos.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 10 septembre 2014 14:56
Citer
C'est sûr qu'on ne peut pas tout simplement débâtir Trois-Rivière pis sacrer notre camp...

Aussi fou que ça puisse en avoir l'air, y'en a parmi eux qui voudraient qu'on fasse exactement ça.

Citer
Le Canada, Québec inclus, a été bâti sur un génocide en règle.

Ouf, des mots très durs envers l'un des pays qui a le mieux traité ses autochtones dans toute l'histoire de l'humanité... Quand on se compare avec les massacres perpétrés aux États-Unis, je peux t'assurer que le mot génocide leur convient beaucoup mieux à eux qu'à nous. Nous avons fait des alliances avec certaines tribus pour en exterminer d'autres, ça c'est vrai. Mais eux ont non seulement exterminé des tribus entières, ils ont délocalisé leurs "alliés" dans des territoires quasi-désertiques avec aucun bétail ou moyen de faire de l'agriculture... Ceux qui ont dit non à ça ont été arrêtés, pis ceux qui se sont battus pour leurs terres ont été massacrés à leur tour. On ne peut quand même pas dire que les autochtones d'ici ont subit le même sort quand même. Quand je vais à La Tuque, j'en vois beaucoup, des Attikameks, pis ils ont tous les plus gros camions 4x4 que tu peux trouver... Juste à penser à l'argent qu'ils dépensent pour leur gaz, j'en ai la tête qui tourne. Ils ne sont pas en train de crever de faim ça je te l'assure.

Y'a eu des pays où ça a été aussi pire que les USA, sinon plus...

Je suis pas mal certain que les réserves, au départ, c'était ce que tout le monde voulait. Les deux côtés voulaient une paix durable, pis ils voulaient avoir la paix ( dans le sens de "sacrez-nous la paix" ). Sauf que ça a créé un effet de ghetto et comme tu dis Manu, c'est devenu le problème de base. Ça a créé un mur entre nous et eux. Mais là, c'est tellement pas le bon moment pour toucher à ça.

Citer
Ce sont des membres d'une Première Nation, souveraine au sens juridique, qui sont sur le territoire (illégalement acquis) qui dénote la nation canadienne.

Illégalement acquis... Il y a quand même une grosse nuance. Oui, ils étaient là avant, mais ils n'étaient pas partout là où on est en ce moment. Nous aussi nous nous sommes installés dans des contrés vierges où nul homme ne s'était aventuré avant.

J'aimerais faire un parallèle avec la Lune. Est-ce que la Lune appartient aux Américains parce qu'ils ont été les premiers à y poser le pied ou parce qu'ils ont planté un drapeau?
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 10 septembre 2014 15:50
Désolé, mais je ne suis pas d'accord. Le Canada est peut-être "moins pire" que les États-Unis, mais notre beau système de réserves, il a été étudié par les fondateurs de l'Apartheid pour créer leur propre ségrégation. On a beau avoir signé des traités avec les Amérindiens, reste qu'on les a colonisés de force par le bout d'un fusil. Et en conséquence de quoi, les Premières Nations aujourd'hui, ce sont des peuples détruits, sans avenir, qui vivent dans des conditions tiers-mondistes, où l'alcoolisme est une maladie grave. C'est un désastre humanitaire qui perdure depuis des siècles. La majorité des Premières Nations ont vu leur mode de vie anéanti par l'arrivée des Européens.

Et la question de savoir si les terres étaient occupées ou pas avant qu'on débarque... Bien sûr qu'elles étaient occupées! Pas par des villes sur le modèle européen, mais bien par des nations amérindiennes semi-nomades. C'est bien parce que ça nous avantageait qu'on a décidé de penser aux terres d'Amérique comme étant 'vides'. Elles étaient aussi 'vides' que la Palestine à la fondation d'Israël.

Et après ça on a le culot d'aller montrer des beaux symboles Innus pour définir l'identité canadienne aux Olympiques... Quelle blague.

Des peuples qui ont mieux traité leurs aborigènes, il y en a plusieurs. La Nouvelle Zélande, notamment, est fantastique à ce chapitre. Les cours d'histoire sont non biaisés, et on raconte la situation en toute franchise. Il y a même des efforts de faits pour s'assurer que les aborigènes participent à la vie politique.

Idem pour le Mexique, qui a pourtant un passé colonial épouvantable... Les Mexicains, aujourd'hui, se voient comme des descendants non seulement des colons espagnols, mais aussi de ces nations d'Amérique qui ont été presque détruites. On peut voir des statues de chefs Aztecs à Mexico, par exemple. Pour les Mexicains, l'injustice de la conquête a été fait à EUX, pas à un peuple extérieur à eux. Nous, même si on a pour la plupart du sang amérindien, on voit ce sang comme un petit 'mélange', sans trop d'importance. "Je suis de descendance irlandaise et française, avec un peu de sang amérindien." Personne ou presque ne se réclame de ces cultures; surtout que le Gouvernement a toujours fait de superbes efforts pour marginaliser les Amérindiens, et pour graduellement forcer les Amérindiens à abandonner leurs avantages pour réintégrer la culture "mainstream".
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 11 septembre 2014 19:48
Citer
Et la question de savoir si les terres étaient occupées ou pas avant qu'on débarque... Bien sûr qu'elles étaient occupées! Pas par des villes sur le modèle européen, mais bien par des nations amérindiennes semi-nomades. C'est bien parce que ça nous avantageait qu'on a décidé de penser aux terres d'Amérique comme étant 'vides'. Elles étaient aussi 'vides' que la Palestine à la fondation d'Israël.

Ouin, sauf que les Attikameks ( là, personne ne sait comment on écrit ça, c'est différent d'un média à l'autre ), ils n'ont jamais été nombreux. Il n'y avait pas de recensements au départ quand nos ancêtres sont arrivés ici, mais ils ne pouvaient pas être plus que quelques milliers tout au plus... Ils revendiquent un territoire de 80 000km2 et aujourd'hui ils ne doivent pas être plus de 7000 ou 8000 je crois. Admettons qu'ils sont 8000, ça ferait pas mal de territoire pour un seul homme...

Tu trouves vraiment que c'est comparable à ce qu'on a, l'Apartheid et la crise Palestinienne?...
Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 11 septembre 2014 20:58
Ben, en fait ce ne sont pas des citoyens "ordinaires", justement. Ce sont des membres d'une Première Nation, souveraine au sens juridique, qui sont sur le territoire (illégalement acquis) qui dénote la nation canadienne. On a signé des traités avec eux précisément parce qu'on leur reconnaît le statut de nation souveraine distincte du Canada, mais on négocie avec eux des trucs du genre, "T'es souverain mais t'as pas droit à tes propres ressources naturelles." C'est de même qu'on se retrouve avec des absurdités du genre qu'on leur fournit l'Hydro... Parce que tsé, les ressources naturelles, c'est nous qui les gérons et en profitons.

Le citoyen québécois, lui, est citoyen du Québec. La comparaison qui marcherait, c'est si le Québec en tant que nation déclarait son indépendance du Canada. Ô surprise, ça les Québécois en reconnaissent la légitimité d'emblée! C'est d'ailleurs pour ça que je trouve étrange que les Québécois ne soient pas plus intéressés que ça aux déclarations souveraines des Premières Nations... Ça devrait être les alliés des souverainistes, ce monde-là. Mais ça serait ignorer qu'on a été tous aussi oppresseurs que les anglos.

Le problème est justement là : ils sont des citoyens ordinaires. Rien de plus. Les réserves et les droits particuliers elle est la l<idée débile a la base. Et pour la legitimite de l<acquisition du territoire en se basant sur ca n<importe quel peuple peu revendiquer n<importe quel bout de terrain. Tiens, par exemple, les descendant des francs devrait revendiquer l<Allemagne, ils etaient la avant que les saxons les chassent. Ah pis tant qu<a y etre la France devrait aussi revendiquer la Pologne, les burgondes viennent de la a l<origine avant que les hordes de mongols les chassent... Les Anglais avec le Danemark , les angles proviennent de la...

Bref depuis la nuit des temps les peuples bougent, conquiert des territoires, les occupent, les perdent, repartent ailleurs si il sont assez fort ou disparaissent simplement assimile dans une autre culture/peuple (ex : les burgondes en France). Aussi poche que ca peux paraître les autochtones sont trop peu nombreux, donc condamner a terme a disparaître comme nation. Et ce faute de pouvoir voler un bout de terre a un autre voisin...
Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 12 septembre 2014 11:04
Tu trouves vraiment que c'est comparable à ce qu'on a, l'Apartheid et la crise Palestinienne?...

Non, pas comparable à l'Apartheid et la Palestine. MAIS la situation ACTUELLE est ce que le gouvernement d'Apartheid et Israël visent tous les deux. C'est leur "end game". C'est la même stratégie : briser la souveraineté du peuple occupé, leur donner des gouvernements de pacotille mal gérés et mal encadrés, les marginaliser de la société "mainstream", pour finalement, petit à petit, leur prendre la quasi-totalité du territoire. Puis, des générations plus tard, pouvoir dire, "Oui mais qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse? Ça fait des siècles que c'est arrivé."

Si ma mémoire est bonne, le gouvernement d'Apartheid en Afrique du sud s'est directement inspiré des réserves canadiennes pour bâtir l'Apartheid. Et en échange, Israël s'est inspiré directement de l'Apartheid pour bâtir leur approche. Même que Israël et l'Afrique du sud d'Apartheid avaient beaucoup de liens politiques et économiques.

Un peu de lecture sur le sujet :

http://briarpatchmagazine.com/articles/view/architect-of-apartheid

http://www.rcinet.ca/english/archives/column/the-link-africa/TruthandReconciliationCanadaSouthAfricaResidentialSchoolsAbuses

D'ailleurs, à ce sujet, la meilleure solution que j'ai entendue pour le conflit israélo-palestinien a été énoncé par un rabbin contre l'occupation de Palestine... Lui ne croyait pas du tout à la solution à deux états : il suggère plutôt que les Palestiniens disent, "Ok, vous avez gagné, toute la Palestine appartient à Israël." Puis de se virer de bord, et demander la citoyenneté entière; autrement dit, en faire une cause à la manière de l'Afrique du sud sous l'Apartheid. Avec espoir qu'un jour, les Palestiniens deviennent Israéliens à part entière, et puissent voter et déterminer le cours de leur propre nation. Gros problème évidemment pour le pouvoir israélien actuel qui se voit comme fondamentalement juif...

Sinon, à quoi va ressembler la Palestine dans 200 ans? Sûrement au Canada... De moins en moins de Palestiniens dans des territoires de plus en plus grugés par les colonies, et qu'on incite à abandonner leur spécificité palestinienne et émigrer en Jordanie ou ailleurs.
Titre: Re : Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 12 septembre 2014 13:32
http://briarpatchmagazine.com/articles/view/architect-of-apartheid


Citer
"Mike Krebs

Mike Krebs is a Vancouver-based Indigenous activist of Blackfoot and European descent. He is currently involved with the Boycott Israeli
Apartheid Campaign in Vancouver."

Donc, pas très impartial le gars...

Il y a une grosse différence: l'époque où ça s'est produit. Le Canada n'a pas lancé de frappes aériennes sur des cibles Attikameks il y a quelques semaines alors qu'Israël a fait ça dans la Palestine! Les pires choses que le Canada a fait, il les a fait à une époque où c'était "normal" de le faire, tout comme Napoléon a fait ce qui était "normal" pour son époque, et même chose pour, je sais pas, le clan Oda au Japon ou William Wallace en Écosse.

http://www.rcinet.ca/english/archives/column/the-link-africa/TruthandReconciliationCanadaSouthAfricaResidentialSchoolsAbuses

Le lien ne marche pas, ça donne une page bidon!

C'est sur que nos ancêtres leur en ont fait baver. Oui, ils ont eu droit à des traitements inhumains, notamment dans les pensionnats. Mais ce n'était pas nous qui avons commit ces crimes. Ce sont nos ancêtres. Si ça se trouve, au moins un de nos ancêtres a été tué par, admettons, une bande d'Iroquois. Est-ce que ça veut dire qu'on devrait demander réparation pour le meurtre sauvage de notre ancêtre?

Je parlais de William Wallace... Bon okay tout le monde sait que l'histoire de Braveheart c'est du n'importe quoi mais j'aimerais avoir votre avis sur l'indépendance possible de l'Écosse, croyez-vous qu'il y a des similitudes avec le Québec? Est-ce que ça pourrait "booster" les souverainistes d'ici, si l'Écosse devient un pays et que ça se passe bien pour eux dans les 5 ou 6 prochaines années?
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 13 septembre 2014 18:37
Je partage l'avis de Willie.

https://www.youtube.com/watch?v=W6vDzf-wSbk (https://www.youtube.com/watch?v=W6vDzf-wSbk)
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 15 septembre 2014 09:25
Je suis sûr que si l'indépendance de l'Écosse se fait, que ça se passe bien ou pas, ça va avoir un impact majeur sur le mouvement souverainiste. Y vont pogner un paquet de grosses questions importantes qui gossent les Québécois depuis toujours, comme la question des monnaies, et savoir si les grandes entreprises vont oui ou non sacrer leur camp.

Personnellement, je vois pas comment l'Écosse va sortir forte économiquement de ça, mais je suis curieux de voir si je me trompe ou pas!
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 18 septembre 2014 19:21
Sans vouloir prendre un côté ou l'autre parce que je pense que seul un Écossais, un Anglais ou quelqu'un qui a vécu dans ces coins là pendant plusieurs années peut avoir une opinion valable sur l'indépendance, ça m'intéresse de voir comment ça se déroule jusqu'à maintenant. Il y a beaucoup de comparaisons à faire avec le Québec, peu importe ce que peuvent en penser les fédéralistes d'ici qui ont peur que ça cause des remous dans notre coin.

Pour une question de curiosité, je suis en faveur pour l'indépendance de l'Écosse parce que comme tu dis ça pourrait répondre à plusieurs questions qu'on a ici comme:

- Est-ce que les compagnies vont déserter le nouveau pays souverain? Je pense que c'est la principale question pour beaucoup ici.

- Est-ce que ça va créer des tensions dans le futur entre les deux pays? Des bagarres entre Anglais/Écossais en sortant d'un bar jusqu'à des "games" dans les hautes sphères politiques.

- Est-ce que l'Écosse va se faire une armée? La question d'une armée au Québec a souvent donné une réponse ambigüe ici.

- Est-ce qu'il y aura désertion des Anglais qui vivent en ce moment en Écosse?

- Est-ce que les membres de partis qui sont contre l'indépendance vont rester dans l'échiquier politique Écossais? La question ici c'est est-ce que les Libéraux se démantèleraient?

- Comment la communauté Européenne va réagir à tout ça? Pour l'instant elle ne réagit pas bien du tout mais est-ce juste une game que le Royaume Uni joue diplomatiquement, préparant son jeu si y'a indépendance?

D'un autre côté, je pense à quelqu'un que j'admire beaucoup. Winston Churchill doit se retourner dans sa tombe. Le gars était contre l'indépendance de l'Inde au temps de Gandhi. Imaginez s'il était encore vivant aujourd'hui. Il n'en reviendrait tout simplement pas. En plus, Churchill était conservateur tout comme David Cameron ( le PM du Royaume-Uni en ce moment ). Cameron a fait preuve de mollesse et  n'a pas été pro-actif du tout dans ce dossier et si jamais l'Écosse devient indépendante ça va signifier la démission de Cameron le jour même. C'est déjà une défaite pour Cameron dans le sens qu'il a laissé l'Écosse développer cet esprit d'indépendance. Beaucoup diront qu'il a toujours été présent, mais il n'a jamais été assez fort pour qu'un référendum se fasse jusqu'à aujourd'hui, quand même...

Honte à ceux qui ne sont pas de cette région du globe qui donnent leur appui à un côté ou l'autre... Je pense ici à un personnage d'un dessin animé made in USA comme Willie ou même leur président Barack Obama. Honte aussi aux personnalités qui ont donné beaucoup d'argent ( je pense à JK Rowling ) pour favoriser un côté en rapport à l'autre. Je considère ça comme hautement anti-démocratique. Je suis par contre d'accord avec ceux qui donnent tout simplement leur avis comme Sir Sean Connery qui est en faveur de l'indépendance! Disons que y'a une différence entre se servir de plus d'un demi-siècle de notoriété pour s'afficher sur une question qui te passionne et être franc et direct pis utiliser ton argent pour payer Dieu sait quoi qui va influencer sournoisement le vote.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 19 septembre 2014 17:41
Finalement la morale de l'histoire c'est qu'il n'y a pas que les québécois qui sont capable de voter contre l'indépendance. Nous avons la preuve maintenant que c'est possible ailleurs!

P.S. Je suis très déçu, il n'y a même pas eu de commentaires des dirigeants du YES pour blâmer le vote ethnique et l'argent. Quel manque de classe! Aucun respect pour les traditions! >:(
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 19 septembre 2014 19:21
Même dans la défaite, ça reste une victoire pour le parti du Oui. On va entendre parler de l'indépendance de l'Écosse pendant des années et des années à partir de maintenant. Alex Salmond a déjà gravé son nom dans l'histoire.

J'ai bien hâte de voir des scandales de financement du Non ressortir d'ici les prochains mois et années comme ceux qu'on a eu ici. :P
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 19 septembre 2014 22:31
Blague à part je pense aussi que les vrais gagnant c'est les supporteurs du oui. L'Union n'aura plus le choix de déléguer plus de pouvoir, c'est entre autre sur cette promesse là que leur campagne est repartie dans les dernières semaines, donc en quelque part ceux qui gagnent vraiment c'est les tenant de la décentralisation.

Des fois les menaces de sacrer le camp font bouger les choses... c'est juste plate qu'au Québec ça n'est pas vraiment changé les choses. J'espère juste pour les écossais que le tout ne va pas déboucher sur un lac Meech qui finalement va être rejeté.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 21 septembre 2014 09:07
Justement, je trouve la situation de l'Écosse pas mal semblable au Québec post-1995. Les belles promesses sont sorties pendant la campagne, mais maintenant que l'Écosse a voté non, la Grande-Bretagne ne leur doit rien pantoute. C'est clairement ce qui est arrivé chez nous, alors j'espère que ça va être différent pour eux.

De plus, je leur souhaite d'éviter 20 ans de marasme politique comme chez nous. La vision de la nation écossaise a beaucoup "drivé" la politique là-bas; là y a un vide à combler.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 21 septembre 2014 13:34
L'identité culturelle est plus prononcée en Écosse qu'ici... C'est pas pour rien qu'il y a des stéréotypes sur les Écossais. Il y a beaucoup de monde ( pas super éduqué, je l'avoue ) qui croyaient jusqu'à aujourd'hui que l'Écosse était déjà un pays avant qu'on en entende parler... Les Écossais ont un paquet d'affaires sur lesquelles ils peuvent s'identifier en comparaison à leurs voisins. Leur histoire est plus ancienne que la nôtre, donc plus riche. Selon moi la passion d'un souverainiste vient en grande partie de l'identité culturelle à laquelle il s'identifie et pour laquelle il veut se battre. C'est pour cette raison que je ne pense pas que le Royaume Uni va niaiser l'Écosse comme le Québec s'est fait niaiser. Les Écossais pourraient tous s'unir si on essayait de les baiser. Le Royaume Uni a clairement dit qu'il allait donner plus de pouvoirs à l'Écosse si elle votait Non... Ici c'était pas aussi clair.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 22 septembre 2014 10:08
J'espère pour l'Écosse que t'as raison!
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 9 octobre 2014 19:43
On a un nouvel épisode de politicaillerie... L'affaire PKP et Québecor.

Quelle bassesse que de s'attaquer à PKP comme ça. Pas capable de le confronter sur ses idées, on doit s'attaquer au patrimoine de son père, patrimoine qu'il a gagné au cours d'années de travail chevronné pour ensuite léguer ça à son fils pour qu'il garde ça dans la famille.

Je pense à tous ces hommes d'affaire qui ont eu du succès au Québec et qui étaient tentés de relancer l'économie de la province... Pas mal certain qu'avec des réactions et des attaques minables comme celles de ( surtout ) François Legault et de J-F Lisée qu'ils vont décider de se lancer en politique!

Comment on peut croire que PKP pourrait utiliser les médias à son avantage en 2014? On a internet, la meilleure source d'information indépendante jamais créée. Si jamais le Journal de Montréal mentait pour embellir l'image de PKP, tout le monde finirait par le savoir... Come on!

Et là Lisée a commit son suicide politique en attaquant PKP au départ puis en désavouant la charte, puis en écrivant un livre qui risque d'entacher encore plus le PQ... Ça ne fini plus!

Tout ce que j'ai dire sur ça... C'est... Bon vent.  ;D
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 10 octobre 2014 22:10
C'est effectivement très opportuniste et bas de la part des adversaires politiques, j'ai de gros doutes qu'ils le fassent plus pour préserver la démocratie que pour faire chier les péquistes. Cependant sur le fond je suis d'accord sur le fait qu'un politicien ne devrait pas contrôler un empire de presse. Un Berlusconi (scandale sexuel en moins) version Québec non merci.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 17 octobre 2014 17:59
C'est très divertissant aujourd'hui de voir PKP attaquer sur le terrain de l'intégrité en ramenant les liens de Couillard avec Porter et ceux de Jean-Marc Fournier avec la Libye via SNC- Lavalin.

Rien de mieux qu'une bataille de bouette pour essayer de nous convaincre lequel du trio est le moins un plein de marde.  ;D
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 17 octobre 2014 18:33
Ma réaction quand je regarde la politique QC depuis déjà un méchant bout:

(http://stream1.gifsoup.com/view3/1290449/picard-facepalm-o.gif)
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 12 novembre 2014 18:58
https://www.youtube.com/watch?v=UGyipGKl28g (https://www.youtube.com/watch?v=UGyipGKl28g)

Drôle? Triste? Les deux?

 :P
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 22 novembre 2014 13:09
On a enfin quelque chose à se mettre sous la dent... Les tarifs des garderies qui augmenteront jusqu'à $20!

Moi je suis ni chaud ni froid puisque je n'ai pas d'enfant et que je n'en veut pas de toute façon...

Mais j'ai une question. Par exemple si les parents sont séparés et se partagent la garde, est-ce qu'on compte le revenu net des deux parents quand même pour établir le tarif qu'ils auront à payer? Et si un seul parent possède la garde de l'enfant, est-ce qu'il est le seul à payer sa part?

Parce qu'entre un parent qui gagne $50 000 par année et deux qui gagnent chacun $50 000 ( donc $100 000 ) il y a une différence qui affecte le tarif, non?

Quoi qu'il en soit je trouve qu'il y a un aspect que les médias et pas mal tout le monde ont totalement ignoré: Les garderies n'étaient jamais sensées être les premières alternatives pour les parents. La première alternative, c'est la famille.

Ça me fait penser un peu au topic de Noël et ma discussion avec Vempyre.

Aujourd'hui, même les familles ne sont plus sacrées. Beaucoup de gens se détachent de leur famille pour diverses raisons. Avant, le respect envers les ainés était plus grand et ils avaient encore leur place dans la société. En effet, il y a eu un temps où les garderies n'avaient pas autant de place et que c'était les membres de ta famille qui s'occupaient de tes enfants quand tu étais absent. Les grands-parents ont longtemps joué ce rôle de gardiens, mais aujourd'hui on place dans les foyers même ceux qui ne sont pas encore en état de perte d'autonomie. Je trouve donc que c'est une bonne idée de rendre les garderies plus chères, ça va en forcer quelques uns à entretenir de meilleurs liens avec leur famille ET à créer des liens entre leur enfant leur famille ( oncle, tante, cousins, etc. ) au lieu de confier leurs enfants à des inconnus qu'ils ne reverront plus une fois plus vieux de toute façon.

En ce qui concerne les parents affolés qui disent "Ouin ben moi je vais devoir arrêter de travailler là!" Ben oui toé. Tu vas me faire croire qu'en payant 12$ au lieu de 7 ou 8 ça va te forcer à tout reconsidérer dans ta vie professionnelle?

Les garderies déresponsabilisent les parents d'une certaine façon... On paye pour s'en débarrasser pour la journée, on se fout de ce qu'ils peuvent apprendre ou faire tant que l'enfant ne se fait pas blesser ou quelque chose du genre. On vit tellement dans un monde où l'argent est roi et maître qu'on croit que notre enfant sera mieux élevé/protégé si on paie.  ::)
Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Juggalo le 22 novembre 2014 20:50
Moi je suis ni chaud ni froid puisque je n'ai pas d'enfant et que je n'en veut pas de toute façon...

Effectivement...

- Tu vis dans ta région, proche de toute ta famille.
- T'as pas d'enfant

T'es vraiment mal placé pour comprendre comment ça affecte le monde ordinaire!

J'ai lu par politesse quand même...mais non, juste non.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 22 novembre 2014 20:58
En ce qui me concerne le problème de base c'est que le réseau est public...encore une maudite patente à gosse qu'on a pas les moyens de se payer collectivement.

C'est vraiment la responsabilité de l'état de faire garder les enfants ? Je ne crois pas. Si l'idée c'est de donner une subvention pour les enfants pour encourager la nativité pourquoi ne pas simplement donner des crédits d’impôt ou des allocations pour les familles au lieu de faire vivre un réseau ultra syndiqué et énorme ?
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Juggalo le 22 novembre 2014 21:21
Le PQ (probablement main-dans-la-main avec les syndicats) a instauré le système, mais personne n'a les couilles pour changer le statut quo, comme bien d'autres programmes provinciaux.

Les seuls qui nous disent "game" de briser les moules sont la CAQ, mais

1) On sait pas s'ils vont choker et nous mentir comme leurs prédecesseurs
2) Vu à quel point ils sont loin du pouvoir connaissant l'état pathétique des lieux du système public, j'ai perdu espoir que la population les mette au pouvoir
Titre: Re : Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 23 novembre 2014 23:32
Moi je suis ni chaud ni froid puisque je n'ai pas d'enfant et que je n'en veut pas de toute façon...

Effectivement...

- Tu vis dans ta région, proche de toute ta famille.
- T'as pas d'enfant

T'es vraiment mal placé pour comprendre comment ça affecte le monde ordinaire!

J'ai lu par politesse quand même...mais non, juste non.

Je vais faire comme si ton commentaire était constructif à la discussion et te répondre.

Tout d'abord, si on doit se censurer parce qu'on n'est pas dans la même situation que le sujet, on ne pourrait pas parler de grand' chose, tu ne crois pas? Si on n'est pas Russe ou Ukrainien, j'imagine que notre opinion sur la situation en Ukraine ne vaut absolument rien? Si on n'est pas gros, j'imagine qu'on ne peut pas avoir une bonne opinion sur les impacts de l'obésité? Puisqu'on n'a pas la formation professionnelle d'un critique de cinéma, j'imagine que nos critiques dans le topic sur la matière, on devrait les garder pour soit?

Désolé Juggalo mais il y a du monde qui peuvent se mettre à la place des autres aussi! Hé oui, même si on ne vit pas la situation en tant que telle, on a assez d'imagination et d'expérience de vie pour savoir au moins UN PEU ce que ce doit être de vivre la dite situation.

Mais de toute façon, à quoi servait ton commentaire? Est-ce que c'était plus utile que le mien ( qui te semblait bien inutile, apparemment )? En tout cas, si tu veux te "pogner" avec moi, tu vas être déçu. Le Credo qui cherchait la merde partout sur Tabarnak! est devenu pas mal plus zen désormais...

Quand je dis ni-chaud ni-froid, ça veut dire que je ne suis pas à 100% d'accord avec ce que présente le gouvernement. Plutôt 50%. D'un côté, 50% parce qu'en tant que payeur d'impôts lucide je vois que je paie beaucoup pour des choses dont je ne profite pas moi-même. Et 50% parce que je crois que les revenus mentionnés pour fixer les tarifs attaquent surtout la classe moyenne qui est déjà assez accablée par la hausse des taux/prix de différents trucs, comme la bouffe, les loyers ou le gaz par exemple.

Je suis très conscient qu'il y en a qui vont vivre ailleurs et qu'ils ne peuvent pas se fier à leurs proches pour garder leurs enfants puisqu'ils vivent trop loin pour ça.

Ceci étant dit, ça faisait partie du choix de ces parents d'aller vivre ailleurs. Ils ont fait le choix de ne dépendre de personne ( sauf peut-être de la société qui paie une partie des frais de garderie - dont toi et moi  ;) ). Et ça faisait aussi partie de leur choix d'avoir un enfant à l'endroit où ils ont élu domicile, en passant.

Ce dont je parle, "l'exil des familles", c'est un phénomène réel. Tu remarqueras que plus le pays est pauvre, plus les familles sont unies car les membres de ces familles se soutiennent par nécessité. Dans des pays comme le nôtre, on peut beaucoup plus se "permettre" de quitter sa famille et de vivre seul. Mais il faut quand même s'attendre qu'en se donnant cette liberté, on s'impose aussi des contraintes.

Tout ça pour dire qu'il y en a qui font des enfants et qui sont mal préparés pour la suite. Si tu dois lâcher ta job parce que la garderie va te coûter plus cher, y'a un problème en quelque part et le problème n'est pas seulement issu du nouveau tarif que tu dois payer.

En rehaussant les frais de garderie, en coupant dans les services publics, le gouvernement responsabilise ceux qui utilisent ces services qui sont gratuits ou presque. La manière de s'y prendre est peut-être maladroite - le futur nous le dira. Mais il fallait que quelque chose se fasse coûte que coûte parce que plus ça va, plus la "pieuvre" devenait grande et grasse. On lui a coupé le bout de ses tentacules, assez pour qu'elle continue à vivre et peut-être assez pour qu'elle se nourrisse moins, si tu vois ce que je veux dire.

Je trouve qu'il y a une différence entre, par exemple, le système de santé, qui est un service public beaucoup plus important, et les garderies. Le système de santé, tu ne peux quand même pas tout couper partout. Y'a du monde qui ont besoin de la gratuité qui est offerte parce qu'ils ne sont pas en état de travailler à temps plein à cause de leurs problèmes de santé (donc ils ont peu de revenus) et que si les consultations, les examens, les opérations ou les médicaments étaient à plein prix, ils ne pourraient pas se les payer et finiraient peut-être bien par crever ou du moins, de vivre beaucoup plus misérablement.

Eux, ils n'ont pas fait le choix d'être malade. En ce qui concerne la garderie, ce sont des gens qui ont fait un choix...
Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 24 novembre 2014 19:17
Le PQ (probablement main-dans-la-main avec les syndicats) a instauré le système, mais personne n'a les couilles pour changer le statut quo, comme bien d'autres programmes provinciaux.

Les seuls qui nous disent "game" de briser les moules sont la CAQ, mais

1) On sait pas s'ils vont choker et nous mentir comme leurs prédecesseurs
2) Vu à quel point ils sont loin du pouvoir connaissant l'état pathétique des lieux du système public, j'ai perdu espoir que la population les mette au pouvoir

Perso j'aime mieux prendre une chance que la CAQ ne choke pas que de voter pour les autres dont probabilité de ne rien faire pour changer le système est de 100%.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 19 mars 2015 06:51
Je remonte le sujet à cause de ceci :

Citer
Avec la démographie, avec l'immigration, c'est certain qu'on perd un comté à chaque année. On aimerait pouvoir mieux la contrôler, mais on ne se fait pas d'illusions.


C'est une citation de Pierre Karl Péladeau lors d'un débat tenu à l'Université Laval. J'ai juste hâte de voir si le tout va virer comme «l'argent et le vote ethnique» de Parizeau.

Le pire c'est que sur le fond il a raison, les immigrants en majorité ne vote pas pour le PQ et n'adhère pas au projet souverainiste. Sauf que c'est évident qu'il va créer une tempête médiatique parce qu'il vient de dire quelque chose qui fait parti de la liste des intouchables publics.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 19 mars 2015 11:35
Je pense qu'au lieu de blâmer les immigrants pour le Non, le PQ devrait se poser la très sérieuse question pourquoi les immigrants ne votent en général pas pour le Oui, et essayer d'y répondre avec autre chose qu'une accusation du Fédéral.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 19 mars 2015 13:24
On n'est pas des immigrants donc on ne peut pas répondre pour eux, mais à mon avis c'est parce que, pour un immigrant, quand tu arrives au Canada, tu arrives au Canada. N'oublions pas que l'importance d'une province ou d'un état n'est pas la même dans tous les pays. Le Québec est une exception. Beaucoup... Pas nécessairement les immigrants, je veux dire: n'importe qui sur la planète, mais j'inclus ici les immigrants Québecois, ne connaissent pas toute l'histoire derrière le Québec. Pour beaucoup, nous sommes juste un coin du Canada qui parle français. Le désir souverainiste vient avec le temps, le fédéralisme vient par défaut quand tu es immigrant. Si par exemple tu vas vivre en Catalogne, vas-tu vraiment vouloir que la Catalogne se sépare dès ton arrivée en Espagne? La réponse est non, même pour un souverainiste au sang bleu et blanc. Tu dois t'imprégner de la culture, lire sur l'histoire de ton pays et de ta province... Est-ce que ce sont tous les immigrants qui font ça? Pas certain. Le PQ peut en faire plus, mais il ne peut pas forcer les immigrants à en apprendre plus sur le Québec.

PKP a tout a fait raison, tout comme Parizeau avait raison. Mais tsé, quand on dit POLITICALLY CORRECT, c'est pas pour rien que y'a le mot politique dedans. Les politiciens doivent faire attention à ce qu'ils disent en tout temps. Personnellement je déteste ça. Je préfère des politiciens forts qui parlent avec leurs trippes et qui sont préparés à encaisser par la suite. Je l'ai déjà dit ici, Winston Churchill est mon personnage historique préféré et c'est justement pour cette raison. C'était quelqu'un qui défendait ses convictions, quitte à se mettre la majorité à dos. Donc j'appuie tout à fait les propos de PKP. Mais stratégiquement, c'est pas bon pour lui, ça c'est clair. Je crois qu'il a dit tout haut ce que les autres hypocrites du PQ pensent tout bas. Bien entendu il y aura beaucoup de récupération politique sur ça, assurément plus particulièrement du côté des Libéraux qui seront bien heureux de basher quelqu'un puisqu'ils sont malmenés de tous les côtés depuis le début de l'année.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 19 mars 2015 13:33
Je pense qu'il y a de ça, que les immigrants arrivent au Canada et non au Québec. Le Canada a toujours une excellente réputation mondiale.

Mais il y a un autre problème : l'identité québécoise souveraine, c'est une identité d'expression française, et généralement "pure laine". Il n'y a pas grand place pour l'immigrant moyen dans cette identité souveraine, et il est là, à mon avis, le gros problème.

Compare ça à l'identité canadienne projetée par Ottawa... Le Canada est vu comme une terre d'accueil et d'ouverture. Tu vas régulièrement voir des immigrants dans les images gouvernementales ou autres. Alors que le Québec, lui, est vu comme le pendant plus xénophobe du Canada.

Tant qu'on va pas se forger une identité collective inclusive et ouverte, les immigrants vont continuer à voter à majorité non. Un beau contre-exemple de ça, c'est l'Écosse qui a fait de gros efforts pour créer une identité écossaise qui incluait l'immigration dans ses forces. Ils n'ont pas eu le Oui, mais au moins c'est pas à cause que les immigrants ont voté contre.

Mais bon, tant que le PQ continue à blâmer les immigrants au lieu d'essayer de les comprendre, le "vote ethnique" va demeurer une triste réalité.

Remarque qu'il y a pas mal de communautés ethniques qui ont voté oui en grand nombre en 95, notamment celles qui sont sensibilisées à l'importance de l'indépendance et au combat post-colonial... Mais on n'en parle même pas. J'ai un chum algérien qui m'a raconté à quel point la communauté algérienne, pas mal pro-indépendance, a été blessée par les propos de Parizeau en 95.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 19 mars 2015 13:58
http://www.journaldemontreal.com/2015/03/19/pkp-la-souverainete-et-les-immigrants (http://www.journaldemontreal.com/2015/03/19/pkp-la-souverainete-et-les-immigrants) Gilles Duceppe a écrit un texte sur le sujet qui rejoint pas mal ce que j'ai dit... Je crois que c'est le mieux placé pour faire une intervention sur le sujet, c'est un souverainiste qui a travaillé au fédéral, après tout!

Aussi j'aimerais souligner une chose, ou plutôt poser une question. Quand un immigrant arrive au Canada et qu'il se joint aux fédéralistes, est-ce qu'il devient vraiment Canadien à 100%? Est-ce qu'il connaît plus l'histoire Canadienne pour autant? Est-ce qu'il est un patriote pour son pays? Soyons honnêtes...

Il y a tout simplement trop d'immigrants qui arrivent à chaque année. Le surplus cause une 'ghettoization' qui fait en sorte que beaucoup sont pauvres et ne s'adaptent pas. Et c'est comme ça ailleurs qu'au Québec. Et ailleurs qu'au Canada.

Des 'xénophobes' il y en a partout si on se fit à ce qu'on entend. Le mot est utilisé à tort et à travers à chaque fois qu'on s'oppose à l'immigration ou au multiculturalisme. T'es contre l'immigration de masse? Ah ben t'es automatiquement xénophobe. Ceux qui traitent les Québecois de xénophobes sont à côté de la track et veulent décrédibiliser une opinion qui est partagée par beaucoup. Pire encore, je crois que c'est encore moins fort que l'argent et les immigrants de Parizeau ou la récente déclaration de PKP. Il y a beaucoup de grogne dans l'ouest du Canada parce que les immigrants de pays asiatiques ( plus particulièrement la Chine, bien sûr ) deviennent de plus en plus nombreux. Là aussi, il y a ghettoization et pauvreté... Mais ça, personne n'en parle... Au Québec, on est très loin des manifs violentes contre les immigrants musulmans comme on a en ce moment en Europe! D'ailleurs, aujourd'hui on apprend qu'on laisse même des gars comme Adil Charkaoui reprendre leurs 'enseignements' ici et ce même si certains de ses 'élèves' sont partis rejoindre l'état islamique!

Des sacrés xénophobes ces Québecois...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 19 mars 2015 14:12
Le mot "xénophobe" est un peu fort, mais oui, c'est plus difficile d'être accepté au Québec qu'ailleurs au Canada (et oui, même en Alberta.) Les Québécois sont très sensibles à la question de la langue, par exemple. Et la grande saga des accommodements raisonnables a créé un sentiment d'hostilité envers les immigrants.

Et le pire, c'est que notre réalité économique, c'est qu'on a besoin des immigrants. Le Gouvernement provincial fait des pieds et des mains pour attirer des immigrants de qualité, que ce soit des immigrants investisseurs ou des professionnels qualifiés. L'idée que l'immigration est un problème est profondément à côté de la track de la réalité socioéconomique du Canada. On fait même rentrer des travailleurs agricoles mexicains à chaque été... Visa et vol payés, tsé.

Le Québec est accueillant en autant que tu fasses des gros efforts pour ne pas trop paraître dans la foule et si tu travailles d'arrache-pied pour apprendre le Québécois. Si t'es Sikh ou Arabe ou Chinois, t'es vraiment aussi bien de t'en aller en Ontario, parce qu'ils vont pas mal moins te faire chier là-bas. Criss, c'est pas mêlant, le monde est même discriminatoire contre les Français à Montréal... Et bonne chance si t'es un Canadien anglais.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 19 mars 2015 15:11
En même temps l'idée d'indépendance nationale repose sur le concept de «nation», qui se défini historiquement sur des critères ethniques et culturels. Un des problèmes du Québec c'est que sous couvert d'ouverture à l'autre et de mollesse dans notre affirmation du soi identitaire l'on tente de se faire croire que seul la langue est importante pour être Québécois, alors qu'on nie le reste.

Tant qu'à moi l'algérien qui débarque ici et qui parle français ne correspond pas plus à un«Québécois» que le chinois qui n'a aucune connaissance de la langue. Pourquoi? Les deux ont une culture différentes de leur société d'accueil au moment de leur arrivée. Seront ils de «vrais» québécois dans  5 , 10, 20 ans ? Avec un effort d'intégration, de leur part et de la part de la société d'accueil je pense que c'est possible, mais pour le moment le seul avantage de l'algérien est linguistique. C'est tout à fait plausible que le chinois de mon exemple s'intègre mieux malgré une barrière primaire plus importante. Bref la sélection selon la langue a des grosses limites selon moi. Je suis beaucoup plus en faveur d'une immigration basé sur des besoins économiques à combler.

Bien que je pense foncièrement que l'on reçoive trop d'immigrants pour nos réelles capacités à les intégrer, il n'en demeure pas moins que nos politiques d'immigrations sont en générales beaucoup plus strictes qu'ailleurs en Occident et que nos candidats admit sont par le fait même plus de «qualité» en théorie.


Pour l'anecdote, j'ai une amie chinoise de l'ethnie «Yan Huang Zisun», bref une chinoise de souche, 92% des chinois font partie de cette ethnie. Elle est au Québec depuis l'automne dernier. J'ai essayé de lui expliquer la situation particulière du Québec dans le contexte canadien. Elle a très bien comprise que l'on est une minorité nationale comme il y en a des tonnes en Chine et elle comprend aussi très bien le désir de certains de quitter le navire canadien considérant notre répartition territoriale. Est-ce qu'elle voterait oui? J'en sais rien mais honnêtement j'en doute. Par contre elle comprend très bien le contexte et la complexité de la chose.


Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 19 mars 2015 23:24
On fait même rentrer des travailleurs agricoles mexicains à chaque été... Visa et vol payés, tsé.

Ça a peut-être changé dans les dernières années, mais si ce n'est pas le cas, je vais te dire que tu as affaire à un beau mythe concocté et par le gouvernement et par les propriétaires des fermes qui les emploient. Pis je comprend pas pourquoi personne n'en parle d'avantage... Bah en fait oui, je sais: Tout le monde se fout des mexicains.

J'ai travaillé il y a déjà un bon bout de temps dans une ferme agricole comme celle où les mexicains vont travailler. J'ai découvert plusieurs trucs.

Tout d'abord, le manque de main d'œuvre est créé par les propriétaires de la ferme. Si tu ne travailles pas pour le salaire minimum, c'est pas loin, et les conditions de travail sont dans les plus exécrables. Tu peux pas aller pisser ou chier n'importe quand, tu travailles au gros soleil, penché 90% du temps, tu te fais bouffer par les bébittes, etc.. Et ton boss ne te donnera pas beaucoup de chances. C'est le travail le plus difficile que j'ai eu à faire et je suis un gars de bois. Je n'ai jamais travaillé pour une pépinière mais on m'a souvent dit comment c'était dur... Je pense que c'est pire que travailler pour une pépinière.

J'ai travaillé un an et l'année suivante on m'a dit qu'on n'avait plus besoin de moi. Il y avait un surplus de Mexicains.

Les Mexicains, que je respecte beaucoup ceci étant dit, sont plus intéressants que nous les Québecois parce nous connaissons nos droits et on se défend si on se sent abusés par le système.

Donc, il n'y a pas un manque de main d'œuvre Québecoise mais bien un REFUS de l'employeur de recruter des Québecois. Pourquoi? Voici plusieurs raisons, et y'en a probablement que je ne connais pas.

Les Mexicains qui viennent travailler ici dans les fermes signent un contrat qui les soumet à l'employeur. C'est un contrat que je qualifierais de spartiate. Leur contrat stipule entre autre que l'employeur peut les virer n'importe quand s'il le désire. S'il se fait virer, il est écrit dans le contrat que le Mexicain devra payer de sa poche le voyage de retour. Le Mexicain travaille pratiquement tout le temps. Je pense qu'ils n'avaient qu'une seule journée de congé par semaine. Le reste du temps ils travaillaient de bonne heure au matin jusque très tard le soir... Et en passant ils ne font pas que ramasser des fruits et légumes, leur boss va les faire travailler dans toutes sortes d'autres affaires, comme couper et transporter du bois par exemple. Ce sont des esclaves au salaire minimum, ni plus ni moins, parce qu'une fois arrivés ici ils n'ont d'autre choix que de se plier aux exigences de l'employeur sous peur de se faire renvoyer dans leur pays.

Je ne connais pas l'ensemble de tout ça, mais le Mexicain ne paie pas toujours son voyage jusqu'ici. J'ai juste été capable de parler à un seul Mexicain durant mon année dans cette ferme parce qu'ils sont réticents à se confier, mais celui à qui j'ai parlé ( en anglais ) m'a dit qu'il avait été obligé de payer son voyage mais aussi de soudoyer quelqu'un au gouvernement pour avoir une licence lui permettant d'être éligible au travail ici. En tout cas, c'est ce que j'ai compris.

Tsé, les gars arrivent ici, ne savent rien, pis le lendemain même, sont trimbalés dans un tracteur en direction de la ferme.

À mon avis, c'est un gros cas d'exploitation crasse, comme on exploite les enfants pour faire des chaussures de sport, sauf que ça se passe ici même dans notre pays. Quelle honte.
Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 19 mars 2015 23:41
Le Québec est accueillant en autant que tu fasses des gros efforts pour ne pas trop paraître dans la foule et si tu travailles d'arrache-pied pour apprendre le Québécois. Si t'es Sikh ou Arabe ou Chinois, t'es vraiment aussi bien de t'en aller en Ontario, parce qu'ils vont pas mal moins te faire chier là-bas. Criss, c'est pas mêlant, le monde est même discriminatoire contre les Français à Montréal... Et bonne chance si t'es un Canadien anglais.

Philo, tout le monde déteste les Français, c'est bien connu! :P

Il a de la discrimination partout... C'est faux de croire qu'en Ontario il y en a moins. Mais ici au Québec, nous sommes moins gênés de nous exprimer ( et on se fout un peu de choquer les autres ), donc c'est plus évident. Dans cet article, beaucoup de provinces y passent: http://www.huffingtonpost.ca/rachel-decoste/racism-in-canada_b_6401578.html (http://www.huffingtonpost.ca/rachel-decoste/racism-in-canada_b_6401578.html)

Et Manu
 
Citer
En même temps l'idée d'indépendance nationale repose sur le concept de «nation», qui se défini historiquement sur des critères ethniques et culturels. Un des problèmes du Québec c'est que sous couvert d'ouverture à l'autre et de mollesse dans notre affirmation du soi identitaire l'on tente de se faire croire que seul la langue est importante pour être Québécois, alors qu'on nie le reste.

Tout à fait d'accord. La langue ne fait pas qui nous sommes à l'intérieur. Quelqu'un qui vit en Arizona ne partagera pas les mêmes convictions politiques que quelqu'un du Maine et pourtant ils parlent tous anglais et sont dans le même pays.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 20 mars 2015 07:40
Pour les mexicains dans les champs.... Je pense que justement le champs est plein de mexicains car pour le salaire minable et le gros effort à fournir c'est plus intéressant d'aller ailleurs pour la majorité des gens, comme mettons virer des boulettes dans un fast food, ca paye pas plus mais c'est moins chiant qu'être au soleil à quatre pattes pendant 8 heures.

En passant ces gens là ne sont pas des immigrants, c'est des travailleurs étrangers temporaires, ils retournent dans leur pays une fois la saison terminée. Et le gouvernement fédéral a justement resserré la vis pour obliger les entreprises à essayer d'abord de combler les postes avec des travailleurs canadiens. Mesure avec laquelle je suis parfaitement d'accord. Ce resserrement va fort probablement aider aux conditions de travail des ouvriers agricoles canadiens, si c'est plus toff pour l'employeur d'aller chercher du cheap labor dans le sud il aura pas le choix d'améliorer l'offre pour avoir du monde dans les champs.

Pis je dis ça de même mais pendant ce temps on a des centrales syndicales qui se battent pour une 12e semaine de vacances annuelle...

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2014/06/20/001-reforme-programme-travailleurs-etrangers-temporaires.shtml (http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2014/06/20/001-reforme-programme-travailleurs-etrangers-temporaires.shtml)
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 20 mars 2015 12:27
Pour en finir avec les travailleurs étrangers... Voici une histoire qui avait fait les manchettes l'année dernière:

http://www.cbc.ca/news/canada/saskatchewan/waitresses-in-saskatchewan-lose-jobs-to-foreign-workers-1.2615157 (http://www.cbc.ca/news/canada/saskatchewan/waitresses-in-saskatchewan-lose-jobs-to-foreign-workers-1.2615157)

Et une autre histoire dans le genre:

http://www.huffingtonpost.ca/2014/02/07/oilsands-workers-rehired_n_4748260.html (http://www.huffingtonpost.ca/2014/02/07/oilsands-workers-rehired_n_4748260.html)

Mais revenons à PKP... C'est tu moi ou bien les gens n'ont pas capoté autant que prévu? J'imagine que la plupart ce sont dit que c'était Pier-Karl et que c'était normal venant de sa part?
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 21 mars 2015 08:01
Tu as raison, finalement c'est une tempête dans un verre d'eau. Soi comme tu dis il a tellement fait de gaffe que les gens ne portent plus attention, soi le monde commence à se réveiller et à accepter qu'un politicien dise un truc vrai qui choque.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 21 mars 2015 11:08
Je pense que PKP fait ça en toute connaissance de cause car il génère de la controverse qui rallie la base souverainiste. À ce point-ci il a pas besoin de se préoccuper de rallier la population au complet, parce que sa course actuelle est pour la chefferie du PQ. Le temps va faire en sorte que le monde oublie la plupart de ses niaiseries actuelles.

Les autres partis ont commencé à allumer, alors ils arrêtent de lui donner de l'attention.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 24 mars 2015 00:03
Selon moi la base souverainiste est pas mal plus pro-immigration que tu le crois. Du moins, ils veulent essayer de les convertir et non les empêcher ( ou empêcher un certain pourcentage ) de venir s'établir ici - ce que PKP propose quand même un peu dans sa déclaration.

Je ne crois pas que PKP a plus de supporteurs.

Au contraire, je crois que PKP s'est aliéné des péquistes coriaces qui ont toujours été à gauche MAIS il attire désormais une base caquiste qui a peut-être déchanté depuis la formation du parti politique et qui se cherche quelqu'un pour qui voter. N'oublions pas qu'il y a des caquistes qui sont des souverainistes dormants qui ont délaissé le PQ qui avouons-le penche pas mal à gauche depuis un ti bout.

Des souverainistes ont condamné les propos de PKP... Je les trouve très hypocrites puisqu'en réalité, PKP a parlé dans les faits. C'est tout à fait vrai qu'en ce moment l'immigration n'aide pas les souverainistes. Faisons abstraction de toute forme de racisme et de xénophobie qu'il pourrait y avoir ( et il n'y en a pas dans ses propos selon moi ) et concentrons nous sur les chiffres: PKP a raison. Mais Est-ce qu'il avait raison de le dire en public? Ça, ça reste à voir dans les sondages et les élections à venir.

Il y a quand même une grosse différence entre sa déclaration et celle de Parizeau. Parizeau a dit ça en sachant que c'était fini pour lui. Et c'est sans compter qu'il n'avait aucune preuve. PKP quant à lui possède quelques dizaines d'années de preuves en sondages et statistiques sur la matière. Ça doit être pour ça que personne capote. Mais moi je m'attendais à une grosse sortie en règle des anglais.

Je ne crois pas que PKP ait besoin d'avoir plus de souverainistes de son côté. La victoire est déjà dans la poche en ce qui concerne la chefferie du PQ. Il est trop fort.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 1 avril 2015 23:27
La nouvelle grève étudiante.

C'est tu assez broche à foin à votre goût?

On ne sait pas trop exactement pourquoi ils font la grève. Ils donnent un paquet de raisons, mais quand on creuse un peu, on voit qu'ils ne savent pas trop de quoi ils parlent.

Quand tu fais la grève, c'est parce que tes autres moyens n'ont pas fonctionné... Là, un jour tout le monde étudiait, ça allait bien, et tout d'un coup, paf, une grève et on descend dans la rue.

Beaucoup d'étudiants n'embarquent pas cette fois... L'ASSÉ veut reporter les manifestations à l'automne. J'écoutais Martine Desjardins à RDI plus tôt et même elle trouvait que ça sentait l'improvisation à plein nez.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 2 avril 2015 07:48
Je pense que c'est supposé être une grève contre l'austérité, mais comme tu dis c'est pas clair. On a plutôt l'impression que c'est une gangs d'anarcho-syndicaliste qui essaient de prendre le contrôle d'un mouvement pour imposer leur agenda politique.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 7 avril 2015 14:02
Comment quitter un parti pour un autre dans la modestie et le bon goût 101:

- Tu ne fais pas de déclarations incendiaires suite à ton départ.

- Tu renonces à ta prime de départ.

- Tu renonces à ta pension, qui, ajoutée à la prime, sauve près d'un demi-million de dollars aux contribuables.

Bravo à Gérard Deltell qui quitte la CAQ pour aller chez les Conservateurs au fédéral. Beaucoup de classe, peut-être un peu trop zélé même ( la pension, il aurait pu la garder je n'aurais pas chiâlé ). Ce que je comprend c'est qu'il était tanné d'être mis à l'écart par Legault qui devait avoir peur pour son leadership. N'oublions pas que Deltell était le dernier chef de l'ADQ avant la création de la CAQ. Legault ne voulait pas que Deltell soit trop mit à l'avant-plan. Il lui a mit trop longtemps des bâtons dans les roues, politiquement mais aussi professionnellement. Deltell a rongé son frein assez longtemps et en a eu assez. Peut-être que le récent vote unanime pour le registre des armes à feu au Québec a été la goutte qui a fait déborder le vase? Il a survolé le sujet quand je l'ai entendu plus tôt. Il a aussi abordé le fait que de plus en plus de Québécois sont en faveur des politiques conservatrices, mais n'ont pas vraiment un parti qui offre des idées similaires au niveau provincial. C'est clair que Deltell croyait que la CAQ serait plus à droite que ça. À mon avis, il y a un lien avec l'histoire du registre, c'est évident. La CAQ vient de perdre un gros morceau.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 8 avril 2015 10:41
https://www.youtube.com/watch?v=Szu42poLA0A (https://www.youtube.com/watch?v=Szu42poLA0A)

(http://img.pandawhale.com/22215-Picard-double-facepalm-meme-wh-Tx3k.jpeg)
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 8 avril 2015 11:17
C'est amusant (et décourageant), mais c'est quand même facile de se promener dans une foule, poser la même question à 100 personnes, pis mettre les 4-5 personnes épaisses qui répondent tout croche dans le vidéo.

Remarque qu'il y a RIEN qui excuse de ne pas savoir qui est le premier ministre du Québec quand tu fucking manifestes contre le gouvernement.

EDIT: Ah, finalement à la fin ils admettent qu'ils ont gardé les pires réponses. Au moins c'est honnête!
Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 8 avril 2015 17:46
Comment quitter un parti pour un autre dans la modestie et le bon goût 101:

- Tu ne fais pas de déclarations incendiaires suite à ton départ.

- Tu renonces à ta prime de départ.

- Tu renonces à ta pension, qui, ajoutée à la prime, sauve près d'un demi-million de dollars aux contribuables.

Bravo à Gérard Deltell qui quitte la CAQ pour aller chez les Conservateurs au fédéral. Beaucoup de classe, peut-être un peu trop zélé même ( la pension, il aurait pu la garder je n'aurais pas chiâlé ). Ce que je comprend c'est qu'il était tanné d'être mis à l'écart par Legault qui devait avoir peur pour son leadership. N'oublions pas que Deltell était le dernier chef de l'ADQ avant la création de la CAQ. Legault ne voulait pas que Deltell soit trop mit à l'avant-plan. Il lui a mit trop longtemps des bâtons dans les roues, politiquement mais aussi professionnellement. Deltell a rongé son frein assez longtemps et en a eu assez. Peut-être que le récent vote unanime pour le registre des armes à feu au Québec a été la goutte qui a fait déborder le vase? Il a survolé le sujet quand je l'ai entendu plus tôt. Il a aussi abordé le fait que de plus en plus de Québécois sont en faveur des politiques conservatrices, mais n'ont pas vraiment un parti qui offre des idées similaires au niveau provincial. C'est clair que Deltell croyait que la CAQ serait plus à droite que ça. À mon avis, il y a un lien avec l'histoire du registre, c'est évident. La CAQ vient de perdre un gros morceau.

Quelques commentaires en vrac :

- Personne n'est surpris. C'était un secret de polichinelle depuis pratiquement 1 an, les rumeurs étaient encore plus forte depuis Noel dernier.

-Deltell est idéologiquement beaucoup plus à sa place chez les conservateurs. Pour avoir parlé avec lui quelques fois et des échos que j'ai à l'interne ses opinions, surtout sociales, sont beaucoup plus à droite que ce que la CAQ met de l'avant.

-Deltell est un fédéraliste à l'os. Encore là la CAQ doit être trop tiède pour lui.

- L'argument du conflit avec Legault... je n'y crois pas du tout et ce n'est pas l'écho de ce que j'ai à l'interne non plus. Deltell n'a jamais vraiment voulu devenir le chef de l'ADQ, il a été poussé là après la saga Taillon-Caire. Le sabordage de l'ADQ a été fait avant tout pour unir la droite, personne ne voulait d'une liste ADQ et d'une liste CAQ pour diviser le vote droite/conservateur/libertarien. Bien qu'imparfait c'était une façon de se rapprocher du pouvoir. Legault a nommé Deltell leader parlementaire après la première élection, je pense dans une certaine mesure pour que politiquement les gens venant de l'ADQ suivent et ça les deux l'ont bien compris. Si Deltell n'a pas été renommé à ce poste c'était d'une part pour assurer une relève et d'autre part parce qu'il n'a jamais vraiment voulu de ce poste non plus. Je pense que le plan de carrière, si il en avait un, c'était d'être simple député pour un bout, l'ascension rapide n'était ni souhaitée ni prévue.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 8 avril 2015 20:19
Tu sembles les connaître mieux que moi, et tu as peut-être ou même probablement raison, mais c'est rare, pour ne pas dire irréel, de voir qu'un politicien qui était haut gradé dans la hiérarchie d'un parti, et dans son cas chef de parti ( de facto ou autre ) accepter de se faire remettre sur les étagères par la suite... Normalement, ils démissionnent et/ou ils organisent un putsch dans les coulisses. :P

Sauf que je suis certain que Deltell va être ministre... Avec le départ de Christian Paradis qui se retire de la politique, l'arrivée de Deltell est plus que providentielle pour les Conservateurs qui doivent maintenir et agrandir leur bassin d'électeurs Québécois! Du coup, je crois que ton analyse sur le plan carrière de Deltell est un peu bizarre... Parce qu'entre ministre au fédéral et simple député au provincial, je crois qu'il y a une bonne différence! Peut-être qu'il ne voulait pas être chef au début, mais peut-être aussi qu'une fois dans l'ombre des autres, il s'ennuyait à mourir. À mon avis, tous les vrais bons politiciens veulent toujours plus de pouvoir parce qu'ils ont le désir ardent de changer les choses. Deltell est selon moi l'un de ceux là et voyait que rien n'allait se faire avec la CAQ à court ou moyen terme.
Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 8 avril 2015 20:24
C'est amusant (et décourageant), mais c'est quand même facile de se promener dans une foule, poser la même question à 100 personnes, pis mettre les 4-5 personnes épaisses qui répondent tout croche dans le vidéo.

Remarque qu'il y a RIEN qui excuse de ne pas savoir qui est le premier ministre du Québec quand tu fucking manifestes contre le gouvernement.

EDIT: Ah, finalement à la fin ils admettent qu'ils ont gardé les pires réponses. Au moins c'est honnête!

Grosse levée de boucliers dans les médias sociaux en tout cas. Guy Nantel a perdu des fans, c'est clair, mais j'admire son courage parce qu'au lieu de se mettre du côté des étudiants comme tout le monde fait hypocritiquement en croyant se joindre à la majorité ( donc en jouant "safe" ), ben il n'est du côté de personne et n'épargne personne. J'aimais déjà Guy, on en a déjà parlé dans le topic des humoristes. C'est notre Bill Maher à nous, mais il est beaucoup plus partial que Maher, ce que j'admire beaucoup.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 8 avril 2015 21:33
Plus partial que Bill Maher?! Parce que je peux pas dire que je trouve Maher particulièrement impartial... Plutôt le contraire...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 8 avril 2015 23:02
Ça dépend comment tu vois ça! Moi je vois Maher comme un gars beaucoup plus à gauche que les deux partis qui s'échangent le pouvoir aux USA. Quand il critique les démocrates c'est parce qu'ils sont trop républicains à son goût. Ça n'enlève rien au fait qu'il est très drôle et très allumé la plupart du temps.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: {NiCeGuY} le 9 avril 2015 03:25
Maher critique souvent la gauche américaine quand elle choisi mal ses batailles aussi.

Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 9 avril 2015 09:28
Ah, ok. Impartial vis-à-vis du système politique, pas impartial dans ses opinions politiques personnelles.
Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 9 avril 2015 14:19
Tu sembles les connaître mieux que moi, et tu as peut-être ou même probablement raison, mais c'est rare, pour ne pas dire irréel, de voir qu'un politicien qui était haut gradé dans la hiérarchie d'un parti, et dans son cas chef de parti ( de facto ou autre ) accepter de se faire remettre sur les étagères par la suite... Normalement, ils démissionnent et/ou ils organisent un putsch dans les coulisses. :P

Sauf que je suis certain que Deltell va être ministre... Avec le départ de Christian Paradis qui se retire de la politique, l'arrivée de Deltell est plus que providentielle pour les Conservateurs qui doivent maintenir et agrandir leur bassin d'électeurs Québécois! Du coup, je crois que ton analyse sur le plan carrière de Deltell est un peu bizarre... Parce qu'entre ministre au fédéral et simple député au provincial, je crois qu'il y a une bonne différence! Peut-être qu'il ne voulait pas être chef au début, mais peut-être aussi qu'une fois dans l'ombre des autres, il s'ennuyait à mourir. À mon avis, tous les vrais bons politiciens veulent toujours plus de pouvoir parce qu'ils ont le désir ardent de changer les choses. Deltell est selon moi l'un de ceux là et voyait que rien n'allait se faire avec la CAQ à court ou moyen terme.

C'est évident que si il remporte l'élection il va être ministre. Il est connu, respecté, compétant et risque d'être l'un des cinq à dix élus du Québec...et comme il faut des ministres de toutes les régions du pays!!!

Mon analyse repose sur ce que je connais personnellement du gars et de ce que j'ai appris de l'interne, quand il est arrivé à l'ADQ il voulait changer les choses, comme tous ceux qui se présente en politique. Mais il voulait le faire comme député, pas comme chef. Quand la course à la succession de Dumont s'est mise en branle certaines personnes influentes dans le parti lui ont demandé de se présenter comme chef, invitation qu'il a décliné en disant qu'il voulait d'abord apprendre le job de député. Je pense qu'à ce moment là il ne se voyait pas chef de parti. Avec la merde ayant suivi l'épisode Taillon-Caire il est devenu en sorte le candidat du consensus à l'interne, justement parce qu'il n'avait pas pris part à la course. Deltell a été celui qui a sauvé les meubles de l'ADQ, et je pense que le fait qu'il ne voulait pas du poste au départ démontre qu'il l'a fait par conviction et non par opportunisme / carriérisme.

Je persiste à penser que si il fait le saut au fédéral ce n'est pas pour un portefeuille de ministre, même si ont lui en a peut-être promis un. Et ce tout simplement parce que le gars n'est pas comme ça. De ce que je connais du bonhomme pour l'avoir rencontré quelques fois il est une personne intègre qui agit selon ses convictions profondes. Et les dites convictions qui l'animent, je pense, sont plus proche du PCC que de la CAQ. Je verrais mal Deltell aller , mettons au PLC parce que Trudeau est à 75% dans un sondage juste pour être ministre, c'est pas son genre. Après je ne connais pas non plus Gerard Deltell personnellement, il est peut-être juste un sacré bon menteur, mais j'en tomberais sur le cul que de l'apprendre!!!
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 10 avril 2015 13:05
Je suis d'accord avec toi, et je ne disais pas qu'il était intéressé par un porte-feuille de ministre, mais bien le pouvoir que le poste peut lui apporter... Et je dis pas ça dans le mauvais sens non plus. Les gens intègres peuvent eux aussi ( et devraient ) rechercher le pouvoir, particulièrement dans le monde politique. Être à la recherche de pouvoir en politique n'est pas nécessairement synonyme d'opportunisme. Le problème c'est que le cynisme vis-à-vis les politiciens est devenu tellement présent dans nos esprits qu'on a du mal à imaginer quelqu'un qui peut être à la fois ambitieux et intègre. Même si le pouvoir peut corrompre, il y a des individus qui peuvent l'utiliser avec sagesse aussi. Je suis d'avis que Gérard Deltell est quelqu'un qui peut fiter dans cette catégorie.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 10 avril 2015 18:09
Dans ce sens là, pour le pouvoir et non le portefeuille, je suis d'accord avec ton argument. Il doit être tanné de ronger son frein dans l'opposition, parce que bien que nécessaire en démocratie ça reste le second plan. Jouer au fouille merde sur le parti au pouvoir ça fait son temps, viens un moment où tu as assez d'expérience pour prétendre pouvoir faire mieux que la gang d'en face. Et dans son cas je le crois fermement!!! Il ferait un bien meilleur ministre que beaucoup de monde au PLQ...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: {NiCeGuY} le 11 avril 2015 11:57
Le candidat à la direction du Parti québécois, Alexandre Cloutier, ne propose pas le service militaire pour les jeunes de 16 à 24 ans, mais le service civique pour les aider à s'orienter dans la vie.

Ce programme d'une durée de 6 mois permettrait à des jeunes d'acquérir de l'expérience et d'obtenir des bourses d'études.

Au Québec, un peu plus de 16% des jeunes décrochent avant d'obtenir un diplôme d'études secondaires. Des pertes en taxes et d'impôts et de coûts sociaux additionnels estimés à 1,9 milliard pour le gouvernement.

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2015/04/20150409-174453.html
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 11 avril 2015 12:35
C'est évident qu'il ne proposera jamais le service militaire... c'est fédéral! Un parlement provincial n'a absolument aucune juridiction sur le sujet.

Je serais curieux d'avoir un avis de juriste sur sa proposition de service civique, ça sent la compétence fédérale à plein nez.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: {NiCeGuY} le 11 avril 2015 12:53
C'est un candidat du PQ, c'est pas le fédéral qui va l'empêcher de faire quoi que ce soit... De mon coté je crois que ça va être les syndicats de la fonction publique qui vont lui mettre des bâtons dans les roues.

Personnellement je crois que ça peut être une excellente idée. On pourrait en faire une condition d'acceptation dans des programmes collégiale contingenté.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 11 avril 2015 13:59
Il peut bien proposer ce qu'il veut, comme tous ces chers péquistes qui le font tous avant de réfléchir, mais si c'est une compétence fédérale ils vont l'avoir dans l'cul quand même.

Dans l'optique que ça sert l'état je suis aussi pour le principe d'un service civique, je doute juste très fortement qu'un gouvernement provincial ai la capacité légale de mettre la chose en oeuvre. Comme je l'ai dis dans mon premier message j'aimerais avoir l'opinion d'un juriste spécialisé en constitution sur le sujet!
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 11 avril 2015 14:56
C'est clair que ce serait fédéral... Katimavik, qu'on prend en exemple dans l'article, c'est fédéral. De plus, plus loin dans l'article on peut lire:
Citer
«L'idée c'est vraiment de leur donner un coup de pouce à ces jeunes-là, en leur permettant de vivre une expérience d'engagement citoyen au Québec, que se soit dans des organismes publics, des sites historiques, des sites patrimoniaux», affirme Alexandre Cloutier.

Ce qu'il énumère c'est de compétence fédérale, en tout cas en très grande partie.

Aussi:
Citer
«Vous participez à ce programme-là, pis après ça on vous donne 2500$ pour aller à l'école pour aller vous former, pour vous trouver une job et gagner sa vie», ajoute le candidat.

Ceux-ci devraient cependant faire leur service civique, d'une durée de 6 mois, dans une autre région que la leur.

Je vois deux obstacles majeurs ici... Il faudrait plus d'explications sur comment ça marche.

Le premier, j'y vois une possibilité d'abus. Tu pourrais donc décrocher juste avant de finir son secondaire 5, entrer dans le programme, être payé et reprendre/finir ton secondaire avec 2500 dollars en plus ( c'est pas clair si on DONNE 2500 ou si on donne une formation gratuite de 2500 dollars au jeune ). Dans l'un ou l'autre des cas, certains diront que ça va juste donner un coup de main aux étudiants, mais au bout du compte ça va coûter cher aux contribuables si de nombreux jeunes font ça.

Deuxièmement, un autre problème qu'il pourrait y avoir c'est le bout qui dit "dans une autre région que la leur". Ça implique que le jeune doit déménager, se payer un loyer et possiblement des meubles, de la bouffe, etc. La paye pour ton service civique est mieux d'être bonne, compte tenu du coût de la vie aujourd'hui! En plus, ça ne dure que 6 mois. Qui veut déménager juste pour 6 mois, pour un salaire de misère?

Le problème c'est pas que les jeunes n'ont pas d'expérience de travail, c'est les employeurs qui demandent toujours des employés qui ont déjà de l'expérience. Le jeune sans expérience peine à trouver un emploi dans le domaine qui l'intéresse à cause de ça. Il faudrait plutôt créer des incitatifs à engager des employés avec peu ou pas d'expérience.

Un autre déconnecté de la réalité, si vous voulez mon avis...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 14 avril 2015 13:31
Mathieu Bock-Côté explique avec une précision chirurgicale le problème étudiant/manifestant ici bas:


On se souviendra longtemps des événements des derniers jours à l’UQAM. Une petite minorité de militants qui se réclame d’une manière ou de l’autre de l’anarchisme, soutenue par une frange minoritaire, mais radicale du corps professoral, s’est barricadée dans l’université pour se livrer à une mauvaise comédie révolutionnaire, qui aurait pu bien mal tourner. Comment expliquer une telle dérive?


Un pétard mouillé ?


Il y a quelques semaines encore, la gauche étudiante espérait provoquer une crise sociale au Québec, en rejouant le printemps 2012. On s’en souvient, à ce moment, le Québec s’était enflammé. La grève étudiante avait canalisé un profond malaise social. Alors, pourquoi ne pas frapper à nouveau un grand coup et déclencher des turbulences sociales? La lutte contre l’austérité en fournirait le contexte.


Sauf que cela n’a pas marché. Non seulement la grève était mal préparée, mais, à tort ou à raison, la société québécoise semble moins disposée à se soulever qu’il y a trois ans. Les réserves de colère semblent à sec. Alors ceux qui espéraient que la grève conduise à la révolution se radicalisent au même rythme où la grande majorité de la population se détourne d’eux. Moins la population désire s’embarquer dans leur lutte, plus ils la croiront bonne à n’importe quel prix.


Ils basculent alors dans un monde parallèle où ils sont investis d’une mission: résister par tous les moyens à une société qu’ils décrètent fasciste. Ils chercheront même à provoquer des affrontements de plus en plus marqués avec les forces de l’ordre pour dévoiler, toujours selon leur logique, le caractère fondamentalement répressif de notre société. Peut-être alors le commun des mortels sera-t-il illuminé et rejoindra le camp contestataire.


Mai 68


La comparaison avec Mai 68 est peut-être ici éclairante. On le sait, en Mai 68, la France s’était embrasée, les barricades avaient poussé à Paris, le pouvoir lui-même s’était senti fragilisé. Puis l’ordre avait été rétabli. Mais plusieurs avaient connu dans la contestation une forme d’orgasme politique. Ils avaient senti que tout était possible. Ce sentiment est grisant. D’un jour à l’autre, on se sent happé par l’histoire, on transfigure sa vie. On aimerait que cela dure toujours.


Au fil des ans, plusieurs ont cherché à refaire Mai 68, mais la société ne suivait plus. Les sociétés n’ont pas toujours envie de vivre sous le règne des émotions fortes. Il y a des moments d’explosion sociale. Mais la vie ordinaire a aussi ses droits. C’est alors que les groupuscules révolutionnaires et sectaires ont pullulé. Ils s’enfermèrent dans un radicalisme stérile pourrissant la démocratie. Il n’est pas impossible qu’on assiste à un semblable phénomène maintenant.


La cause étudiante est noble et notre société, de temps en temps, doit être remise en question vivement. Mais les individus qui s’encagoulent tellement ils sont intoxiqués idéologiquement n’en représentent pas la meilleure part. Ils disent rêver de justice sociale. Ils rêvent surtout d’un affrontement violent avec les grandes institutions, quitte à prendre en otage la plus noble d’entre elles, l’université. Ils se disent attachés au savoir. En fait, ce sont des enragés fanatisés.


Enfin, il y a une réelle levée de boucliers qui se forme contre ces terroristes en herbe. Près de 200 profs de l'UQAM ont dénoncé les actes des manifestants masqués, Bernard Landry étant l'un de ces professeurs. Je suis très déçu de la couverture de RDI/Radio-Canada sur toute cette histoire, ils tentent désespérément de minimiser ce qui s'est passé à l'UQAM la semaine dernière. Si ça avait été la gang de Rambo Gauthier qui avait fait quelque chose dans le même genre, les reportages auraient été beaucoup moins complaisants. Je trouve aussi déplorable que le gouvernement s'en lave les mains en grande partie, laissant au recteur de l'université tout le poids des responsabilités si quelque chose tourne mal. À ce que je sache, un recteur n'a pas comme fonction d'avoir à protéger son université contre des saccages, il n'a pas la formation pour savoir quoi faire si des actes de violence sont commis dans son établissement, il n'est pas un policier, ni un militaire. Le gouvernement devrait mettre ses culottes et coffrer tout ce beau monde une bonne fois pour toute. Ils ne sont qu'une toute petite minorité, une fois qu'ils auront un casier judiciaire, leurs parents vont leur serrer la vis et toute cette merde sera terminée.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 15 avril 2015 12:36
La décision de la cour suprême est tombée : il n'y aura plus de prière au conseil municipal de Saguenay.

http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/actualites-judiciaires/201504/15/01-4861283-priere-defaite-de-jean-tremblay-en-cour-supreme.php (http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/actualites-judiciaires/201504/15/01-4861283-priere-defaite-de-jean-tremblay-en-cour-supreme.php)


En bon républicain que je suis je suis évidement totalement en accord avec l'idée de supprimer toute forme de prière dans un cadre législatif officiel. Je suis donc très content de la décision de la cour. Mais 30 000$ de dommages moraux à verser au citoyen c'est carrément indécent. Il y a des gens qui se font traîner dans la merde et qui ramassent moins alors que le gars ici a simplement tenu sont point pour une société laïque.  À mon sens il n'y a aucun dommages moral à recevoir là dedans, c'est un combat pour une société laïque face à une société «théocratique» entre énormes guillemets. Par contre que la cour impose un remboursement des frais des tribunaux pour la parti du citoyen ça je suis amplement d'accord.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 15 avril 2015 15:25
On a eu affaire ici à deux têtes de cochons, comme on dit, des gars qui voulaient avoir raison sur l'autre peu importe combien ça coûterait en temps et en argent. Au bout du compte, ce sont les contribuables qui paient pour ça puisque l'argent que devra débourser la ville et le salaire du maire ça vient des contribuables.

Je peux un peu comprendre les dommages moraux... Tremblay n'est pas très très diplomate et a fait de nombreuses sorties publiques à propos de cette affaire, mettant plus de poids médiatique sur l'histoire et donc le gars en question a subit un stress supplémentaire. Mais je suis quand même d'accord avec toi. Il devait savoir dans quoi il s'embarquait après tout.

Ce que je déplore, c'est deux choses, la première c'est que le système de justice fonctionne tellement par rétro-activité... Pourquoi attendre quand on sait qu'il y a une panoplie de problèmes reliés aux religions dans notre pays? Combien d'argent les contribuables doivent encore payer pour régler chaque petit problème un après l'autre? Comment ça se fait qu'on règle ici un problème tout à fait banal - tout le monde se fout des prières avant un conseil municipal - quand il y a des cas d'accommodement déraisonnables bien pire qui sont tolérés comme ça: http://www.huffingtonpost.ca/2014/01/09/j-paul-grayson-york-professor_n_4568056.html (http://www.huffingtonpost.ca/2014/01/09/j-paul-grayson-york-professor_n_4568056.html)

La deuxième affaire, et c'est une question, comment ça se fait qu'on interdit une prière catholique alors qu'on a un paquet de congés fériés catholiques?
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 15 avril 2015 16:49
Je pense que les férié c'est par tradition. Il y a une différence entre nier un héritage et rendre l'État neutre. L'idée c'est de dire que l'État ne repose pas sur une religion, qu'il y a séparation entre les deux. Même en France il y a tas de congé «catholiques», ils en ont même plus que nous!

Ce qui m’écœure cependant c'est un peu ce que tu évoque, d'un côté on déchristianise l'espace public mais de l'autre on accommode le même espace aux «nouvelles» religions présentent chez nous. C'est un non sens pour moi qu'en même temps qu'on flush la prière à Saguenay on permette, mettons à titre d'exemple les repas halal en prison. Si l'État est neutre il doit l'être partout.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 15 avril 2015 17:39
Je suis encore une fois d'accord, pis pour les congés fériés c'est pas que je suis contre... Tout le monde aime les congés et j'dirais que la grande majorité des gens ne porte pas d'attention sur leur origine catholique, mais c'est plus pour démontrer qu'en ce moment y'a une zone de flou. On a peur de créer une ligne entre tradition et religion, et aussi entre droits constitutionnels et liberté de religion. C'est pour ça que je trouve dommage que ceux qui sont en position de changer les choses sont incapables de mettre leurs culottes. C'est justement à cause de ce malaise/flou qu'il y a des histoires de tensions raciales/religieuses. On s'entend pour dire que l'affaire du maire Tremblay et de ses prières, c'est de la p'tite bière comparé aux autres histoires qu'on a entendu au fil des dernières années. Si on pouvait avoir des balises claires, tout le monde saurait à quoi s'en tenir. Beaucoup de gens demandent à ce qu'on établisse des critères bien précis pour entourer le tout, mais puisqu'on laisse faire les choses, ceux qui en ont ras le bol décident de se faire justice eux-mêmes. Et ça fini toujours mal.

Mais de l'autre côté, si tu essaies de faire quelque chose, comme la fameuse charte des valeurs, tu te fais automatiquement traiter de xénophobe et ce même si en aucun cas tu fais des allusions à l'origine ou à la couleur de peau des individus et que tu cibles uniquement les religions. L'utilisation à tort et à travers du mot xénophobie est pour moi le nouveau "nazi" ou "communiste". Dès que tu te fais traiter de xénophobe, on attaque non pas tes idées mais ta crédibilité. C'est une arme très efficace puisque la xénophobie va bien entendu à l'encontre de nos convictions. Donc, dès que tu es étiquetté en tant que xénophobe, tu es sali, comme par exemple un homme qui se fait accuser de viol et qui, malgré après avoir été innocenté, sera toujours perçu comme un déviant sexuel par la communauté. Pourtant, la laïcité, si elle est appliquée dans l'ensemble du pays, devrait grandement réduire toute forme de xénophobie, imaginaire ou avérée... On serait tous au même niveau constitutionnel.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 15 avril 2015 18:24
Et ça continue: http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2015/04/15/003-terrorisme-arrestations-montreal-grc-infraction.shtml (http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2015/04/15/003-terrorisme-arrestations-montreal-grc-infraction.shtml)

Rappelons que cinq des sept jeunes originaires de Laval et de Montréal qui ont quitté le pays à la mi-janvier et pourraient avoir rejoint des djihadistes en Syrie, en passant par la Turquie, étudiaient aussi à ce cégep.

C'est tu pas pathétique? La cour suprême s'occupe des p'tites prières du maire Tremblay qui ne feront pas de mal à personne ( sauf peut-être donner des maux de tête mineurs à ceux qui ne l'aiment pas )... Et pendant ce temps là les policiers continuent de ramasser des jeunes provenant des cours d'Adil Charkaoui.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 15 avril 2015 22:37
Je pense qu'il y a une énorme différence entre un conseil municipal qui prie Dieu avant l'assemblée, et le fait de servir des repas halals dans les prisons.

L'idée d'un état laïc, c'est un état qui ne favorise ni ne discrimine aucune de ses citoyens basé sur leur religion. On parle donc de laisser les citoyens pratiquer leur religion à quelqu'étape de leur interaction avec l'état. Dans les faits, ça crée des cas-limites parfois pénibles, comme la femme qui garde son niqab pour prêter serment d'allégance... Mais en gros, le principe est solide. Il est le contraire d'un état athée comme la Corée du Nord qui persécute toute forme de religion.

Qu'on le veuille ou non, un Musulman pratiquant qui se fait arrêter et foutre en prison demeure un citoyen, et le système carcéral est du ressort de l'État. Sa punition, c'est d'être enfermé, pas de se faire empêcher de pratiquer sa religion, ce qui est une atteinte à ses droits fondamentaux. Donc, je trouve ça ben correct qu'on lui permette de manger halal en prison. Ça serait une mentalité Journal de Mourial que de faire autrement.

Tandis que Tremblay, là, c'est un représentant du Gouvernement municipal. Sa prière en ouverture du conseil, ça dit "Ceci est une entité catholique." C'est, à mon sens, une violation très importante du principe de laïcité.

Personnellement, je pense que le plus gros qui reste à faire, si on veut atteindre la laïcité, c'est bel et bien de "décatholiciser" l'espace public. Or, l'idée d'accommoder un citoyen n'est pas un problème de laïcité : le paradoxe, justement, c'est que pour être laïque, tu dois justement être PLUS tolérant envers la religion des citoyens. Donc le fait d'enlever la religion catholique de son piedestal sacré, et de l'autre côté permettre la bouffe halal dans les écoles et les prisons, c'est un geste parfaitement conséquent.

Si on élimine de la place publique toutes les religions sauf une, c'est le contraire de la laïcité.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 15 avril 2015 22:59
Si on se replace dans l'ordre chronologique des choses, le tout a commencé dans le temps que les accommodements raisonnables commençaient à faire bouillonner la population. Je crois, au départ, que Tremblay voulait plus dire "On veut pas de vos religions icitte" plus que "ici on est chrétiens catholiques", mais qu'il utilise sa religion catholique comme arme pour se donner plus de levier, croyant probablement rallier une partie supplémentaire de supporteurs de son côté... Après ça, il a rencontré dans son chemin le gars qui vient de gagner en cour, le débat a alors prit une intersection et est sorti de l'autoroute si tu comprends ce que je veux dire.

Pour les repas halal, j'ai pas de problèmes avec ça parce qu'il ne force pas les autres à manger halal. Mais quand tu interdis les femmes de fréquenter une piscine, même pour une demi-heure, ça par exemple ça me dérange. Parce que dès que tu cèdes du territoire, tu laisses la porte ouverte pour d'autres abus qui deviennent de plus en plus déraisonnables.

Tu crois vraiment qu'il faut s'occuper des catholiques? À mon avis ils ont réussi et sont en voie de s'éteindre par eux-mêmes... Y'a pas grand monde au dessus de 70 ans qui voient encore cette religion sur un piédestal... Qui a récemment fêté Pâques en pensant à Jésus et non au lapin en chocolat?
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 15 avril 2015 23:16
Je suis d'accord avec toi sur l'affaire de la piscine. C'est sûr qu'au bout du compte, il faut que la liberté de religion s'arrête là ou commence la liberté des autres, et l'égalité entre les sexes est une valeur fondamentale au Québec. C'est ce genre de réflexion qu'on doit avoir sur le sujet, qu'on soit d'un côté ou de l'autre. J'ai des opinions assez différentes du Québécois moyen sur le sujet, mais je trouve que c'est une question qui mérite d'être débattue.

Pour l'affaire des accommodements raisonnables, la religion qui en reçoit le plus, c'est la chrétienneté, et de loin. Généralement c'est des trucs comme des permissions de stationner lors d'événements religieux. La GRANDE majorité des accommodements sont faits pour les chrétiens, en partie à cause du nombre.

Et là on ne parle pas du grand nombre de traitements spéciaux que reçoit la religion catholique au Québec du fait de son statut "patrimonial". Le crucifix de l'Assemblée restera, pour moi, le symbole de l'hypocrisie de la laïcité telle qu'elle est conçue actuellement. Il suffirait de la mettre dans une belle boîte en vitre avec une petite plaque et le tour serait joué, mais non... Ça choquerait l'électorat catho.

Y en a d'autres... Imagine une mosquée qui ferait l'appel à la prière en Arabe... Et pourtant, chaque dimanche les églises "envahissent" l'espace public avec le son des cloches qui appelle les fidèles. Et que dire de Monseigneur Turcotte qui passe à la télé à chaque fois qu'il a une connerie à dire sur l'avortement... J'imagine bien un imam essayer de faire pareil.

Non, faut pas se leurrer. La religion catholique occupe une place privilégiée dans la société québécoise. Et pour moi, c'est ça le plus grand obstacle à la laïcité. Je dis pas qu'il faut crisser les églises à terre, mais faut sérieusement se poser la question, quand on pose un geste qui limite le statut d'une religion, si c'est pas pure laïcité ou par peur de l'autre.

Considérant à quel point l'Islam est mal compris en Occident, c'est généralement ça mon test... Est-ce qu'on permettrait à un conseiller municipal d'enjoindre l'assemblée pour prier vers la Mecque avant un conseil municipal? Jamais de la vie. Pour moi, Tremblay qui fait ça pour prier Dieu, c'est exactement aussi pire.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 16 avril 2015 00:06
Oui mais Philo, la différence entre les cloches et les crucifix, c'est qu'ils font partie de notre histoire. C'est notre héritage, comme Manu le dit si bien. Il y a religion et tradition. Je suis CERTAIN que tout le monde en bas de 60 ans vont être en grande partie d'accord pour dire que les crucifix sont beaucoup plus dans la catégorie tradition que religion. À mesure que les années passent, ça s'en va vers ça de toute façon, même si y'en a qui voient encore différemment.

J'suis aucunement catholique, ça doit faire au dessus de 10 ans que j'ai posé les pieds dans une église, la dernière fois c'était pour des funérailles. Mais ce sont les catholiques qui sont à l'origine de bien des choses au Québec. Oui, on en a parlé beaucoup, il y a eu des abus, de la corruption, etc. mais il y a aussi eu des villes, des institutions qui ont été fondées par les catholiques. La croix du Mont Royal est en train de devenir ce qu'elle aurait dut être depuis longtemps: un symbole de notre histoire et non un symbole religieux. Effacer ces symboles aujourd'hui, c'est effacer une partie de notre histoire, et on a si peu d'histoire ici en Amérique du Nord comparé aux autres continents. De plus, c'est manquer de respect à nos ancêtres que de renier tout ça. Ce serait comme de leur enlever une partie de ce qu'ils ont été pour garder juste ce qu'on veut voir. Ça ne se fait pas selon moi. C'est contraire à mes convictions en tout cas. C'est comme fouiller des tombes. Si on avait été colonisés par des Aztèques, je serais pour la conservation des monuments et symboles Aztèques. Mais ça ne voudrait pas dire que les gens qui ont du sang d'Aztèque dans leurs veines seraient supérieurs aux autres pour autant.

Des stationnements réservés aux chrétiens? As-tu lu ça en quelque part? J'ai jamais entendu parler de ça... Électorat catho? Tu crois vraiment que y'a tant de catholiques pratiquants? Parce que moi tout ce que je vois c'est des églises qui ferment faute d'argent et des vieux croyants qui meurent...

Les imams parlent beaucoup, mais la plupart le font entre des murs, isolé du reste du monde, et le font dans leur propre langue... Comment veux-tu qu'on puisse les entendre dans ce cas? Adil Charkaoui que j'ai mentionné plus tôt est l'un de ceux là... Il y a par contre un imam que j'aime beaucoup, Omar Koné, mais malheureusement c'est l'un des seuls qui veut créer un dialogue, la plupart des autres semblent préférer alimenter la fameuse ghettoization dont je parlais il y a quelques jours.

PS: Monseigneur Turcotte est mort il y a quelques jours à peine! Le savais-tu? Ou peut-être était-ce un signe que tu viens de recevoir? :P
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 16 avril 2015 00:26
Ah ben Dieu existe, Turcotte a crissé son camp.  ;D

C'est pas que c'était une mauvaise personne, c'est juste que ça m'écoeurait de le voir parler comme une autorité de quoi que ce soit dans les médias quand venait le temps de parler, mettons, de la condition féminine. C'est plus la place qu'on lui donnait qui me faisait chier que son droit à lui d'avoir cet opinion.

Pour ce qui est de la question des acommodements religieux, voici un article fort intéressant, qui cite une étude de la Commission des droits de la personne et de la jeunesse, qui rejoint ce que je disais : ce sont majoritairement les chrétiens qui portent plainte pour des cas d'accommodements religieux. On y lit, par ailleurs, que les immigrants religieux sont en moyenne moins fervents que les catholiques "de souche".

Autre truc intéressant que je ne savais pas, un bon nombre de plaignants sont des Québécois dits "de souche" qui se sont convertis à d'autres religions; et ce, plus que les gens dont c'est la religion à l'origine.

Ça date, là, mais comme ça a été réalisé à l'époque de la grosse controverse des accommodements, je pense que c'est pertinent.

https://doudousow.wordpress.com/2013/09/10/deconstruction-du-mythe-les-musulmans-et-les-juifs-principaux-responsables-des-plaintes-et-demandes-daccommodements-raisonnables/
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 16 avril 2015 07:50
Les de «souches» convertit sont-ils moins musulmans ou juifs que les autres ? Je ne crois pas. Donc ça ne vaux rien de dire que les demandes viennent principalement des de «souches» convertis pour tenter de dire que les «vrais» musulmans ou juifs s'intègrent bien et ne demande rien ou peu côté accommodement. Ce qui explique le tout selon moi c'est que le converti, étant né ici, connait mieux le système et comment le fourrer en mettant le bordel dedans avec des demandes débiles. Et n'oublions jamais que quelqu'un qui se convertit vit un changement majeur dans sa vie, il sera bien souvent beaucoup plus zélé que bien des gens pour qui c'est la religion d'origine.

Pour les repas halal... En quoi est-ce le mandat de l'État de payer pour encourager la pratique religieuse? Toute personne dans un établissement carcéral ne devrait pas automatiquement avoir ce genre de choix. On parle pas d'allergies alimentaires, on parle de CHOIX de vie  comme le gars végétarien. Cependant, étant quand même conscient que le prisonnier a le droit au culte de son choix (avec les imbécillités qui viennent avec) je dirais que le compromis suivant devrait être fait :  Si il y a un coup supplémentaire pour un repas halal ( et c'est surement le cas) il devrait être refilé au prisonnier qui fait la demande.

Titre: u
Posté par: Credo Quia Absurdum le 16 avril 2015 21:08
Je déteste ce terme... De souche. Ça ouvre la porte à des étiquettes, ça créé des catégories. Trop facile ensuite de généraliser. Je suis surpris que tu utilises ce terme, Philo, toi qui est en faveur du multiculturalisme. Je trouve que ça va dans le sens contraire de ce à quoi une nation multiculturelle aspire. C'est une forme de racisme ça aussi, même si toi-même tu peux te voir en tant que Québécois de souche... Suis-je Québécois de souche? Je me considère comme un Québécois, mais du côté de mon père ils sont Acadiens et Néo-Brunswickois. De plus, j'ai dans mon arbre généalogique des ancêtres Micmac. Comment définis-tu le Québécois de souche? Parce que je suis certain que très peu de Québécois sont "purs". Ici on ne pense pas vraiment à préserver une lignée de race blanche francophone pure comme les nazis avec la race Aryenne... Désolé de te décevoir! C'était peut-être le cas y'a 100 ou même 50 ans, quand le catholicisme avait une signification autre que symbolique et traditionnelle... Mais les choses ont changé depuis.

Mais si je veux bien aller dans ce territoire, c'est évident qu'il doit y avoir plus de plaintes des Québécois "de souche", pour deux raisons fort simples et qui n'ont rien à voir avec la xénophobie, le racisme ou l'intolérance...

1- Ils sont plus nombreux. Loi des probabilités oblige, ils seront donc plus nombreux à se plaindre ( pas juste pour ça mais pour n'importe quoi d'autre ).

2- Ceux qui sont de souche sont ici depuis plus longtemps que la plupart des immigrants, on en convient. Ils savent donc plus comment fonctionne le système ici. Beaucoup d'immigrants ne savent pas comment formuler une plainte et d'autres préfèrent laisser aller les choses puisque dans nombreux pays les forces de l'ordre sont corrompues et l'idée même d'aller vers l'état pour demander de l'aide est étrangère pour eux. De plus, les "de souche" sont ici depuis si longtemps qu'ils savent reconnaître les changements de leur société.

Tu vas croire que je suis un Manu Dalton numéro 2 mais pour la viande halal il a sacrément raison. J'y avais pas vraiment pensé en profondeur. Je ne crois pas que la viande puisse coûter plus cher ( c'est le procédé qui est différent, pas nécessairement l'animal ), mais si c'était le cas, le détenu devrait payer. De toute façon les détenus ont une sorte de BS pour les aider à acheter des petits trucs en prison et pour les aider à leur sortie.

Pour Turcotte, t'avais pas l'air de l'aimer tant que ça! Moi j'étais totalement indifférent à ce qu'il disait, comme la majorité de la population de toute façon. Pour ses interventions dans les médias, c'est plus parce que c'était un homme qui avait beaucoup de contacts et qui savait comment faire pour qu'on l'écoute. Les médias n'allaient pas cogner chez lui pour savoir son opinion sur l'actualité.

Si les catholiques sont plus fervents... Je me répète: Comment ça se fait que plein d'églises ferment leurs portes?

Bien sincèrement Philo, on dirait que tu parles comme si tu vivais dans les années 50. La religion catholique au Québec, c'est fini. Tout ce que tu peux voir, comme le maire Tremblay, c'est juste des soubresauts d'un cadavre qui commence à refroidir.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 16 avril 2015 21:57
Je viens de réalisé en lisant Credo que j'ai oublié d'intervenir sur le Cardinal Turcotte dans mon autre message, je vais donc le faire dans celui-ci.

Je pense que les médias l'appelait surement parce qu'il avait des contacts comme dit Credo, mais aussi parce qu'une personne publique avec une certaine notoriété et crédibilité qui veux aller soutenir les pro-vie au Québec c'est somme toute assez rare. Je gage que les recherchistes n'avait pas tant de choix que ça. Pis entre ti-coune qui sait pas vraiment pourquoi il manifeste et un Cardinal de l'Église romaine sachant s'exprimer en public...on comprend vite que le second passe mieux.

En plus l'archevêque de Montréal est proche géographiquement de tous les postes de télévisions, radios et autres médias non seulement du Québec mais du Canada en entier (les principaux postes de TV anglais ont des antennes à Montréal), ce qui facilite un déplacement en studio.

Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 16 avril 2015 22:18
Tu fais bien de me reprendre, j'aurais pas dû employer cette expression que je déteste pour les raisons que tu évoques.

Et t'as peut-être raison que la religion catholique est pas mal finie au Québec, sauf qu'on demeure une société de culture et de tradition catholiques, et ça se remarque. Ça explique le malaise avec l'Islam, par exemple. Il y a une incompréhension profonde des sociétés musulmanes au Québec qui est à la limite choquante.

Je ne parle pas ici de religion... Je me considère comme venant d'une société de culture et tradition catholique, et pourtant je suis tout sauf, individuellement.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 17 avril 2015 10:30
Tiens, je pense que le jugement de la Cour suprême démontre qu'ils ont exactement la même vision que moi de la laïcité :

«En raison de l’obligation qu’il a de protéger la liberté de conscience et de religion de chacun, l’État ne peut utiliser ses pouvoirs d’une manière qui favoriserait la participation de certains croyants ou incroyants à la vie publique au détriment des autres.»
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 18 avril 2015 17:02
"Détriment"... Quelle est la définition de "détriment" dans ce cas précis si ce n'est que la perte d'une trentaine de secondes pour un non-croyant?

Toute cette histoire c'est tellement une grosse perte de temps comparé aux autres problèmes qu'on a.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 18 avril 2015 19:09
C'est drôle, c'est la même affaire que je dis de l'obsession québécoise pour le niqab.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 20 avril 2015 20:34
Pour ce qui est du Niqab je te dirais que c'est toi qui a une obsession sur le Québec, puisque récemment c'est au fédéral que ce vêtement a fait parler de lui: http://www.cbc.ca/news/politics/harper-says-overwhelming-majority-agrees-with-tories-on-niqabs-1.2990439 (http://www.cbc.ca/news/politics/harper-says-overwhelming-majority-agrees-with-tories-on-niqabs-1.2990439) et https://ca.news.yahoo.com/canadian-conservative-mp-apologizes-over-anti-niqab-comments-161225965.html (https://ca.news.yahoo.com/canadian-conservative-mp-apologizes-over-anti-niqab-comments-161225965.html) puis finalement http://www.985fm.ca/regional/nouvelles/port-du-niqab-le-gouvernement-harper-gagne-une-p-711634.html (http://www.985fm.ca/regional/nouvelles/port-du-niqab-le-gouvernement-harper-gagne-une-p-711634.html)
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 21 avril 2015 11:13
Tu dis ça comme si on n'avait pas eu des tempêtes de verre d'eau là-dessus au Québec au cours des dernières années...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 21 avril 2015 16:27
Le port du niqab est loin d'être une tempête dans un verre d'eau. Il s'agit de l'un des plus grands problèmes auxquels le monde fait face désormais, puisque c'est la définition imagée de l'écart important entre un homme et une femme chez les musulmans, et il expose très bien le débalancement idéologique avec lequel cette religion doit dealer depuis bien longtemps.

Ce n'est pas juste au Québec qu'il y a des problèmes avec le niqab. Il y a des pays, dont la France et la Belgique qui l'ont banni. Déjà là c'est pas mal plus extrême qu'ici. Il y a eu une quantité considérable de controverses reliées au niqab partout dans le monde, y compris dans des pays à majorité musulmane, puisque le niqab en tant que tel est un vêtement qui n'est pas issu de la religion musulmane. En effet, le voile intégral chez la femme existait avant la naissance de la religion. Le port du niqab est donc controversé même parmi ceux qui sont musulmans.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 23 avril 2015 18:06
Bernard Drainville abandonne et rejoint PKP. Un peu lâche disons, puisque y'a quelques jours il critiquait PKP et maintenant tout est oublié et il se range derrière lui. Quant à moi j'aurais continué jusqu'au bout, quitte à passer pour un fou qui n'admet pas la défaite.

On fait déjà des sondages pour savoir qui voterait pour qui si PKP était chef du Parti Québécois.

J'imagine qu'à partir de maintenant, les attaques envers PKP vont diminuer au sein de son parti et chez ceux qui veulent avoir la chefferie... Puisque c'est déjà gagné pour lui, vaudrait mieux ne pas trop le salir et laisser cette job là aux autres partis dans le futur. :P

Aussi, si vous voulez avoir un médecin de famille, c'est le moment, puisqu'ils cherchent des patients pour pouvoir se conformer aux changements apportés par le Dr. Barrette.

Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 24 avril 2015 21:14
Je pensais qu'il allait toffer jusqu'à la fin. Par contre bravo pour le timing pour tirer sa révérence, autant quitter maintenant comme le vote n'est que dans trois semaines. Je paris que Drainville ne sera pas le seul à quitter, comme PKP est quasi sur de l'emporter la meilleure façon de bien se positionner pour la suite dans l'optique où le candidat veux rester influent dans le parti c'est de rallier le futur chef.

Le lendemain du vote ils vont tous se ranger derrière PKP anyway.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 25 avril 2015 16:26
Le problème c'est que tout le monde a fait la même analyse que toi. Tout le monde comprend qu'il se range derrière PKP pour se réserver une place au chaud lorsqu'il sera aux commandes. On retient moins son départ de la course à la chefferie et plus le fait qu'il rejoint Péladeau. Donc, son opportunisme est ressorti au grand jour et il est impossible de ne pas le remarquer comme, il y a quelques années, mon érection quand je me suis fait faire un massage alors que j'étais couché sur le dos.

S'il avait été plus propre envers PKP et s'il l'avait moins attaqué durant les débats, ce serait plus acceptable de le voir faire ce move. Mais Drainville était l'un de ceux qui s'acharnaient le plus sur PKP.

Au bout du compte, on voit que le PQ n'a rien changé. On va encore avoir affaire à un parti qui se ronge de l'intérieur. Un parti divisé sur la question référendaire, notamment, mais aussi sur tout plein d'autres affaires. Soit le PQ devra se saborder et se diviser en plusieurs partis ( ce qui a commencé ), soit il devra trouver le moyen pour que tout le monde s'accorde.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 26 avril 2015 14:51
Honnêtement j'ose croire que tu n'espérait pas vraiment de changement au PQ... c'est le même monde avec PKP en plus! Y a pas de quoi changer la dynamique interne.

Je suis d'accord que le geste est opportuniste et que ça parait à 100 miles à l'heure, mais reste qu'il se place pour la suite. Évidement ça aide pas à combattre le cynisme...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 27 avril 2015 16:47
Ben je n'espérait pas, j'suis pas trop péquiste disons.

Mais quand quelqu'un de nouveau arrive dans un parti et trouve le moyen de rallier une bonne portion de militants, il peut y avoir du changement. Malheureusement le passé anti-syndical de PKP gosse pas mal plusieurs péquistes qui ne voudront jamais de lui. Déjà là c'est mal parti pour lui!
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 30 avril 2015 19:56
Tiens, on parlait de travailleurs étrangers l'autre jour...

Je ne le savais pas, mais aujourd'hui les règles changeaient pour les travailleurs étrangers et les entreprises qui les embauchaient. Désormais, si tu as plus de 10 employés à ta charge, tu devras avoir un maximum de 10% d'employés étrangers, pas plus.

Ça va coûter plus cher aux étrangers pour obtenir le permis pour venir travailler ici, aussi.

Très bonne affaire. Les entreprises devront désormais embaucher de la main d'œuvre locale, des gens d'ici qui vont garder leur argent ici au lieu d'évacuer notre dollar dans d'autres pays. Et comme je disais, on leur faisait faire plus de travail que nécessaire. On abusait d'eux et de leur vulnérabilité.

Comme je disais, l'argument comme quoi il n'y a pas de main d'œuvre, c'est de la grosse bullshit. Il y a plein de jeunes qui voudraient travailler mais on ne leur tend pas la main.

C'est ben plate pour le père de famille Mexicain, c'est clair, puisqu'en quelque sorte on faisait preuve de solidarité envers ces peuples plus pauvres que nous, mais il y a une main d'œuvre Canadienne/Québécoise qui ne pouvait même pas travailler jusqu'à tout récemment. Il faut aussi penser à notre relève. Le genre de travail que ces gens là faisaient est utile pour nos jeunes qui n'ont pas d'expérience. Des immigrants qui sont venus s'ÉTABLIR ici ont également besoin de ces jobs là. C'est aussi le genre de travail que des ex-détenus ont besoin s'ils veulent se réhabiliter.
Titre: Re : Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Shtamane le 30 avril 2015 20:29

Très bonne affaire. Les entreprises devront désormais embaucher de la main d'œuvre locale, des gens d'ici qui vont garder leur argent ici au lieu d'évacuer notre dollar dans d'autres pays.


La population locale évacue déjà notre dollar dans d'autres pays à coups d'achat de bébelles faites en Chine, de saumon élevé au Chili, de meubles montés en Inde par une compagnie scandinave et de je sais plus trop quoi.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 30 avril 2015 20:37
Tu as raison mais en partie seulement parce que pour toutes les choses Made in China que tu achètes, tu paies aussi l'employé du magasin, son patron qui lui donne une job, puis le camionneur qui a livré l'objet, ceux qui travaillent aux douanes sont également payés pour surveiller ce qui entre dans notre pays, puis il y a les marins ou les pilotes d'avion, etc. Tout ça pour dire que même si on achète des affaires venues d'ailleurs, on contribue également à stimuler notre économie.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 1 mai 2015 08:42
De toute façon il n'y nulle part dans le monde où tout ce qui est acheté et vendu est fait uniquement dans le pays. Même dans un pays aussi fermé et protectionniste qu'en Corée du Nord il rentre des objets venant d'ailleurs. C'est impossible d'avoir des frontières étanches à 100%, même avec un arsenal de taxes et d'interdictions législatives. Je suis certain qu'en Grèce au temps d'Aristote les artisans devaient aussi gueuler d'acheter local. Le commerce international ça existe depuis l'antiquité, c'est juste plus facile et abondant depuis la seconde moitié du 19e siècle parce que cette époque correspond au début des moyens de transports rapides et efficaces comme le train, le bateau à vapeur et éventuellement l'avion au 20e siècle.

Pour la réforme dont il est question je suis d'accord dans la mesure où il y a une préférence canadienne. L'employeur doit d'abord chercher un candidat d'ici avant d'aller recruter ailleurs, ce qui en soit est logique.  On comble les postes avec nos chômeurs avant d'aller chercher une personne ailleurs. Par contre si il lui est impossible de combler le manque, disons pour cause de pénurie de main d'oeuvre spécialisé,  je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas aller chercher à l'étranger.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 2 mai 2015 14:11
Même si y'avait pas de relève, disons, à 100km carré de la ferme, on ne me fera pas croire que y'a pas suffisamment d'employés potentiels entre ta ferme pis la frontière Mexicaine! De plus, ce genre de boulot ne fite pas vraiment dans la catégorie main d'œuvre spécialisée... C'est des jobs que tout le monde peut faire en autant qu'ils soient en une forme physique normale.

Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 2 mai 2015 20:07
Je pense que tu reprend le spin du gouvernement là dessus. Oui il y a des jobs agricoles non spécialisées qui sont comblée par des étrangers, mais ce n'est pas tout. Par exemple, dans Bellechasse, mon cousin travail pour une entreprise qui se nomme Rotobec. Il font des pièces mécaniques pour l'industrie du bois, des genre de grosse mains robotisées pour manœuvrer les arbres dans les usines de transformation du bois. Bref la compagnie embauche surtout des soudeurs, des ingénieurs et des manutentionnaires. Depuis l'an dernier il ont fait venir 30 personnes parce qu'ils sont incapable de trouver des soudeurs qualifiés pour faire le travail. Je suis à 200km de là et j'ai vu des annonces dans les journaux pour combler les postes. Je pense qu'il y a juste une pénurie de soudeurs pour cet ouvrage précis.

Dans cet exemple là je pense que Rotobec a fait la bonne chose, à savoir afficher les emplois localement en premier, puis en débordant de leur région et enfin en allant voir ailleurs faute de pouvoir combler les postes. On parle de jobs en région à 20-25$ de l'heure en partant, c'est loin du cheap labor mexicain dans un champs de fraise. Pourtant les deux vont être traité de la même façon par la nouvelle loi.

Autre point par rapport à ça, irais tu, toi , travailler , mettons à 100km d'où tu reste maintenant, dans un champs de fraise, logé dans une tente, au salaire minimum , pour 2 mois pendant un été ? Comme job étudiant je n'ai pas eu à le faire mais je l'aurais peut-être fait avoir rien trouvé de mieux. Mais maintenant  je ne le ferais pas. Et je pense que le Québécois moyen non plus. Parce que de un c'est mal payé (et à job mal payé autant virer des boulettes au Mcdo c'est moins difficile), c'est très forçant physiquement, c'est à courte duré et c'est probablement mieux économiquement pour la majorité des gens de rester sur le chômage.

Si on prend pour l'exemple le salaire moyen annuel d'un québécois (selon statistique Canada) soit 43 500$ par année ou 836.53$ par semaine. L'assurance chômage donne 55% du revenu de l'ancien emploi si la personne rencontre les critères, donc dans mon exemple 460.09$ par semaine. À 10.55$ de l'heure , je pense pas que ça paye beaucoup plus que le salaire minimum, pour 40 heures on arrive à 422$ par semaine pour aller aux fraises.Le chômeur québécois moyen est mieux avec son assurance que dans un champs de fraise. Le chômeur canadien est encore mieux sur l'assurance qu'aux fraises, il gagne plus! Soit 48 000$ année ou 919$ semaine, donc 505.45$ sur le chômage et ce même en considérant les salaires minimums provinciaux. L’Ontario et le Nunavut on les plus haut à 11$ de l'heure..ou 440$ semaine.


Par contre...

Pour une personne sur l'aide sociale sans contrainte , au Québec la prestation est de 616$ par mois. Toujours à 10.55$ de l'heure pour 40 heure semaine X 4  pour arriver à un mois aux fraises on arrive à 1688$ par mois. L'assisté social sans contraintes est mieux dans le champs de fraises. Mon calcul ne prend pas en compte l'impôt à payer mais encore là même dans le pire des cas où on prend le barème le plus haut et que la personne paye 30% en impôt (506.40$), c'est encore presque deux fois plus payant aux fraises que sur l'aide sociale 616$ vs 1181.60$. Je ne vais pas me taper toute les autres provinces mais je suis pas mal certain que c'est plus payant aux fraises que sur l'aide sociale là aussi...

Le mexicain lui il est juste bien content de venir faire la job, parce que le 10.55$ de l'heure c'est pas mal plus que ce qu'il va gagner au Mexique, et que les conditions de travail rudes il a probablement les même dans son coin de pays, donc en quelque part il se dit, c'est pas plus dur qu'au Mexique et sa paye mieux.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 3 mai 2015 01:18
Pour Robotec, la solution serait simple. Au lieu de demander des employés avec expérience et ne pas en avoir dans ta zone, tu formes tes propres employés. Tu confies la formation à tes employés seniors et donc tu peux avoir l'assurance que les nouveaux vont savoir exactement quoi faire. Tu pourrais leur faire signer un contrat pour qu'ils suivent cette formation payée pour ensuite travailler pour toi sur une période de temps définie, comme ça tu rentres dans ton argent et tu es certain d'avoir une bonne productivité...

Pour l'autre point, c'est vrai que ramasser des fruits à longueur de journée, c'est pas trop le fun comme job. Je l'ai dit moi-même. D'un autre côté, si jamais on voit qu'il y a un RÉEL manque de main d'œuvre et que c'est en partie à cause des raison que tu donnes ( distance, difficulté de la job, petit salaire ), il serait facile de renforcer la création d'emploi en donnant des crédits d'impôts aux gens qui n'ont pas encore travaillé dans leur vie et qui décident de travailler pour ces entreprises ( les jeunes et certains assistés sociaux, par exemple ). Il y a déjà des programmes pour compléter son secondaire tout en décrochant un DEP chez les décrocheurs. Je suis certain que y'aurait moyen de moyenner. En gros c'est similaire à l'idée d'Alexandre Cloutier qu'on a vu dans ce topic, mais un peu plus lucide. :P

Aussi l'assisté social sans contraintes qui gagne 616 piasses, oublie ça. Non seulement il doit faire de l'argent au noir, donc il doit gagner plus que ça, mais il est payé pour rien faire. Entre être payé pour rien faire et gagner un peu moins d'argent pis te pencher pendant X heures et gagner un ti peu plus, je doute fort que le gars va être tenté de changer sa destinée...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 3 mai 2015 08:36
Donc si je suis ton raisonnement TOUS les assistés sociaux sans contrainte travaille au noir et ne veulent pas s'en sortir. Belle généralisation bourré de préjugés.

Rotobec ne demande pas d'expérience pour les postes de soudeurs...Ce que tu propose implique de donner le cour de soudure en entreprise, ce qui au Québec requiert une accréditation du Ministère de l’éducation pour que le tout mène à un diplôme valide. Au dernières nouvelles les écoles sont partenaires d'entreprises pour les stages et non dispensaires d'un cursus complet au sein de celle-ci... et c'est beaucoup mieux comme cela pour assurer une uniformité de la main d'oeuvre au niveau provincial.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 3 mai 2015 15:43
Pour Rotobec, ce que je voulais dire, c'est que dans un monde géré par Credo, voilà comment ça se passerait.

On parlait des articles Made in China... Une des raisons pourquoi ces pays là sont devenu ultra-productifs, c'est qu'ils font comme nous on faisait il n'y a pas si longtemps. On n'avait pas besoin de passer par quatre chemins pour savoir comment travailler. Il y a une cinquantaine d'années, tu te faisais demander si tu savais conduire à la clutch pis si tu disais oui, on t'embauchait. Quelqu'un qui a travaillé pendant 15 ans chez ton Rotobec est en mesure d'enseigner, voyons donc. Aujourd'hui le chemin vers la création d'emploi est semé d'embûches du genre. Pourquoi? Parce que la pieuvre bien grasse a des tentacules tout partout. Faut bien nourrir le gouvernement qui veut toujours tout contrôler encore et encore... J'en ai fait de la soudure. C'est mon grand-père qui me l'a appris dans un cours de 10 minutes. J'ai soudé des marche-pieds sur mon quatre roue. Si mon grand-père m'a montré comment fixer des marche-pieds de métal en 5 minutes quand j'avais 17 ans, sacrament, j'espère qu'un gars qui a soudé des pièces de machinerie lourde pendant toute sa vie est capable de faire mieux dans une formation de quelques dizaines d'heures. Mais non, le gouvernement, la pieuvre, a besoin de tout contrôler, faut que le gars soit évalué par un autre gars qui lui-même a été évalué par un autre gars qui lui a été nommé par le gouvernement.

Come on Manu, je te croyais libertarien!

Si jamais la soudure effectuée était à chier parce que "l'uniformité" n'était pas respectée, ben l'entreprise fermerait et serait remplacée par une autre. Voilà tout. C'est à l'entreprise de s'arranger pour que ses employés soient capable de souder comme du monde, pis ils vont le faire parce qu'ils savent très bien que si la qualité de leur produit n'est pas au rendez-vous, ils vont en souffrir.

Un autre bon exemple qui freine notre économie et qui empêche les jeunes de se trouver du boulot, c'est, depuis quelques années, le coût exorbitant pour apprendre à conduire ( 950 dollars je crois ). Le jeune qui veut travailler a souvent besoin de conduire une voiture. Or, il a du mal à payer son cours de conduite puisqu'il n'a pas encore de revenu étant donné qu'il a besoin de son permis pour se rendre au travail. Il est pogné. Là il se dit: Je vais faire une demande à l'aide sociale, ça va payer mes cours! Or, quand il fait sa demande, on lui dit que puisqu'il vit encore chez ses parents et que leur revenu combiné est trop grand, il n'y a pas droit ( ça c'est le résultat des BS qui ont profité du système ). Donc, le jeune reste à la maison, sans revenu, et doit dépendre de ses parents. Et c'est pas tous les parents qui vont payer pour tout ce dont tu as besoin.

Pour les assistés sociaux, si moi j'ai un préjugé, toi tu fais preuve de complaisance... Trouves-moi un seul BS qui va lâcher son chèque d'aide sociale pour une job de 2 mois dans un champ ( ton exemple était pour les fraises, non? )... Trouves-moi en un seul. Pis on en reparlera...

J'ai été sur le BS pendant 6 ou 7 mois il y a une douzaine d'années environ. Ça m'a aidé quand j'en avais de besoin et je comprend qu'il y a des gens mal pris qui en ont besoin. C'est quelque chose de nécessaire dans notre société. Ceci étant dit, la tentation de rester sur le BS une fois que tu y es, elle est là, pis je crois qu'après avoir été sur le BS pendant près d'un an, déjà là tu as cédé à la tentation. Quand t'as pas de contraintes physiques ou psychologiques pis que ça fait longtemps que t'es sur le BS même si y'a des jobs dans ton coin, ça commence à sentir mauvais.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 4 mai 2015 15:54
Pourtant un calcul simple montre que la personne sur l'aide sociale serait mieux aux fraises même deux mois que sur l'aide sociale, il y a aucune complaisance là dedans. Désolé mais si on me promet de me redonner ma job actuelle sans pénalité ( ou mon chèque d'aide sociale dans l'exemple) pour aller gagner le double de mon revenu ailleurs pendant 2-3 mois je n'hésite pas une seconde. Après si on te coupe l'aide sociale par la suite, et ça j'en ai aucune idée, c'est la politique qu'il faut changer, il faut inciter au travail. Il faut tout faire pour que même pour de courts termes ce soit mieux pour la personne de travailler que d’encaisser son chèque d'aide sociale.

Je ne t'engagerais jamais pour faire de la soudure professionnelle. Tu es surement capable de faire de petits trucs très bien, mais tu as surement des lacunes énormes comme tu n'as jamais suivi de cours. Désolé mais si tu clame être apte pour l'emploi parce que ton grand-père t'a « appris les ficelles» en 10 minutes c'est l'équivalent pour moi de se penser psy après avoir vu un reportage sur la maladie mentale à Canal Vie.

Ce qu'un diplôme prouve, peu importe la discipline, c'est que la personne est capable de suivre un cursus académique standardisé minimal. En somme c'est une garantie que la personne a acquis les notions de base de sa profession. Et pour en revenir au soudeur cette base va servir en entreprise, et le nouveau va être jumelé à un vieux pour apprendre la job spécifique à son poste. Sauf que la base est nécessaire. Je suis pour une intervention minimale de l'État en tout, mais je pense que collectivement on a quand même intérêt à avoir des cursus scolaires standards.

Où je suis d'accord avec toi dans ton argument c'est dans le cas d'un travailleur plus âgé qui a des l'expérience mais pas de diplôme. Mettons que ton vieux qui fait de la soudure depuis 17 ans se cherche une job il devrait y avoir moyen de compenser le manque de diplôme par l'expérience de travail, et ça je pense que les compagnies sérieuses le reconnaisse. La personne peut aussi aller en reconnaissance des acquis. Mais dans tous les cas je suis d'accord avec toi pour dire que ça devrait être le plus simple possible pour la personne.

Pour le permis de conduire je suis entièrement d'accord avec toi. Je suis personnellement dans une situation où un permis m'aiderais grandement tout en ayant pas les moyens de me payer le court à court terme. J'ai plusieurs amis et connaissances dont c'est le cas. Dont une personne à qui cette situation bloque carrément l'avancement dans la compagnie.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 4 mai 2015 23:34
Citer
Après si on te coupe l'aide sociale par la suite, et ça j'en ai aucune idée, c'est la politique qu'il faut changer

Ouais, c'est aussi quelque chose que je redoute. Après avoir travaillé, tu retournes au bureau du gars pour faire ta demande de BS pis il te dit: "Ouais mais t'as été capable de travailler 2 mois, tu peux te trouver une autre job maintenant." Bien entendu le gars se fout si y'a de réelles opportunités d'emplois, sa job à lui c'est de faire décrocher le plus de monde du BS, c'est pas de te trouver une job. Je crois que beaucoup de gens qui sont sur le BS ont peur de le perdre à un moment donné. Il y a de plus en plus de restrictions à chaque fois qu'un nouveau gouvernement arrive au pouvoir, après tout. Donc la bonne stratégie pour un gars sur le BS c'est d'encaisser le plus longtemps pis de se faire remarquer le moins possible par ceux qui peuvent te couper tes chèques.

Citer
Je ne t'engagerais jamais pour faire de la soudure professionnelle. Tu es surement capable de faire de petits trucs très bien, mais tu as surement des lacunes énormes comme tu n'as jamais suivi de cours. Désolé mais si tu clame être apte pour l'emploi parce que ton grand-père t'a « appris les ficelles» en 10 minutes c'est l'équivalent pour moi de se penser psy après avoir vu un reportage sur la maladie mentale à Canal Vie.

T'as pas compris, je me suis peut-être pas bien expliqué. Ce que je veux dire, c'est que j'ai été capable de faire quelque chose en un après-midi après avoir été formé par quelqu'un qui lui-même n'a pas de formation. C'est clair que je ne peux pas souder une pièce de fusée. Mais la personne qui a une soixantaine d'heures de cours données par quelqu'un qui a travaillé quinze ans dans le milieu, CETTE PERSONNE LÀ, elle, elle peut faire bien plus. Diplôme ou pas. Accréditation ou pas.

Après tout, d'où proviennent les connaissances, telles que la soudure, qu'on nous apprend? Si on se replace dans le temps, ça vient de gens qui n'avaient reçu aucun cour dans une école. Ils ont appris par des gens comme toi et moi qui s'y connaissaient plus que les autres, c'est tout. Avec les écoles, on a juste emballé ça dans une boîte plus facile à identifier et puis le tout est bien entendu beaucoup plus contrôlable.

Parlant de ça... C'est dommage parce que je ne me souviens pas du nom de l'école, mais il y en avait une qui offrait des cours suivis d'un diplôme en règle pour la conduite de machinerie lourde, des grues, des bulldozers, etc. L'émission Enquête de Radio-Canada avait découvert que leur formation ne valait rien, que les élèves n'apprenaient pas bien leur métier et que les contracteurs ne voulaient rien savoir de ces diplômes qui provenaient de cette école là. Et pourtant les diplômes étaient tout à fait légaux, autorisés par le gouvernement et tout. Ils ont payé des milliers de dollars. La morale de cette histoire c'est que les diplômes ne valent rien, c'est la formation qui compte. Et voilà pourquoi je te dis qu'un employé expérimenté chez Rotobec peut faire un excellent boulot de prof même si il n'est pas autorisé à le faire.

Citer
Ce qu'un diplôme prouve, peu importe la discipline, c'est que la personne est capable de suivre un cursus académique standardisé minimal.

Désolé, mais pour moi c'est de la poudre aux yeux. J'ai eu affaire à de véritables imbéciles diplômés, que ce soit des peintres en bâtiment ou même des policiers.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 5 mai 2015 09:11
Encore une fois un diplôme prouve que tu es capable de suivre un cursus minimal, si tu es un imbécile au début du processus tu en reste un à la fin. Mais tu es un imbécile qui est capable de suivre un cursus. Il ne faut pas confondre intelligence et éducation...


J'ai le goût de passer à un autre sujet comme je pense qu'on a pas mal fait le tour, ce matin j'ai là ceci dans La Presse : http://www.lapresse.ca/actualites/201505/05/01-4866951-kahnawake-manifestation-contre-un-couple-mixte.php (http://www.lapresse.ca/actualites/201505/05/01-4866951-kahnawake-manifestation-contre-un-couple-mixte.php)

Imaginer juste le tollé politique et médiatique si ça arrivait dans une ville «blanche» qui interdisait les couples mixtes. Il est grand temps que le système de réserve soit aboli, c'est clairement quelque chose d'une autre époque qui maintiens deux niveaux de citoyens.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 5 mai 2015 20:47
Ça aussi on avait déjà fait le tour précédemment mais bon, tu as raison. Qui peut être du côté des mohawks dans cette histoire sauf des mohawks et des écervelés?

Ils savent qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Quelqu'un a tué un policier durant la crise d'Oka pis on a laissé faire.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 6 mai 2015 07:12
Tu as raison on a déjà parlé des indiens en masse...mais la nouvelle me lève le cœur. Dans le fonds c'était juste pour éviter qu'on se «troll» indéfiniment sur le même sujet!  ;)

Tiens j'en ai un autre, c'est pas politique QC mais plus politique Canada...entk la réforme du travail et les indiens aussi tu me dira... ;D

Le NPD a gagné les élections en Alberta, le Wildrose sera l'opposition et les conservateurs ont 8 sièges..Toute une raclée!!!  Les conservateurs était au pouvoir depuis 44 ans.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 7 mai 2015 23:05
J'sais pas si ça va etre une super bonne chose pour l'Alberta. Sans trop en savoir sur la politique Albertaine je n'ai aucun doute sur les intentions du NPD face aux pétrolières qui font beaucoup d'argent dans ce coin de pays. D'un côté ça va probablement nuire à l'économie Albertaine mais de l'autre ça devrait aider le Canada puisque ces pétrolières vont devoir élargir leur horizon et chercher à s'implanter ailleurs que dans cette province, ce dont devrait bénéficier les autres, y compris la nôtre. Je suis aussi pas mal certain qu'avec un gouvernement NPD à bord, l'écart entre les riches et les pauvres va se rétrécir. Ça devrait être bon pour un petit bout de temps au moins. C'est jamais bon quand un parti reste trop longtemps au pouvoir, de toute façon.

Par contre le désavantage c'est que ça veut aussi dire que le parti entrant lui n'a aucune expérience à la tête d'un gouvernement...
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 8 mai 2015 00:09
Le NPD en Alberta ne peut pas faire pire que les Conservateurs, qui ont chargé des pinottes aux pétrolières pour les droits d'exploitation, et qui ont gaspillé le fond pour les générations futures, fait qui a sorti au grand jour seulement une fois que la population a appris que la province était cassée.

C'est surtout en réaction à ça que le NPD est rentré... Le Wildrose sortait à peine d'une crise de leadership, les Albertains haïssent les Libéraux provinciaux pour mourir, et c'était l'heure de punir les Conservateurs.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 8 mai 2015 08:04
Honnêtement les gars, même si le programme du NPD vous dit rien idéologiquement, personne peux se plaindre qu'après 44 ans il y ai une alternance démocratique. C'est sain de changer d'air de temps à autre.

Moi ce que je demande c'est si le Wildrose a pas divisé le vote de droite assez pour laisser passer le NPD. Je ne connais pas assez les programmes des partis pour le dire avec certitudes mais mettons juste les résultats ensemble pour l'exemple.

NPD : 603,461    ou 41%
Conservateur :412,955 ou 28%
Wildrose : 360,101 ou 24%
Libéral : 62,171 ou 4%

Hypothétique parti de droite unifié (soit les résultats du  Wildrose + Conservateur) : 773,056 ou 52%

Même sans connaitre les différences de programmes entre les partis on peut dire que plus d'albertains ont voté à droite qu'à gauche et qu'il est raisonnable de penser que la division du vote de droite a laissé passer le NPD.

Bref Mulcair fait un show de boucane avec les résultats et Harper devrait invoquer mon argument au lieu de faire profil bas.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 8 mai 2015 09:27
Je suis pro-NPD, je ne disais pas ça pour dénigrer leurs politiques. :) Je disais simplement que le vieil argument qu'un parti fiscal-conservateur est mieux pour générer de la richesse est beau en théorie, sauf quand tu regardes la performance désastreuse du Parti Conservateur en Alberta. Je vois pas comment le NPD pourrait faire pire.

Le Wildrose a effectivement divisé le vote de droite et a contribué à sortir les Conservateurs. C'est pas une question aussi simple que la victoire sans condition du NPD, en effet.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 8 mai 2015 11:01
Dan j'ai juste pas été clair, en fait je voulais dire que même les gens de droite, par exemple quelqu'un qui a voté conservateur ou Wildrose, doivent admettre qu'une alternance était plus que dû.

Mon commentaire visait personne en particulier, je n'ai vraiment pas pris ton intervention comme un dénigrement du NPD! En fait je suis excessivement d'accord avec leur position sur les redevances minières et pétrolières, je ne vois pas pourquoi les richesses naturelles ne devrait pas enrichir l'ensemble de la collectivité. Pour le reste idéologiquement je ne loge pas là du tout... N'en demeure pas moins que je salut l'alternance.

Maintenant je pense que c'est à la droite de tirer des leçon et de s'unir. Il y a  tout juste 20 ans au fédéral les libéraux étaient toujours porté au pouvoir par défaut parce que la droite (PCC et Reform / Alliance) se divisait le même électorat. C'est à eu d'arrêter de s'ostiner sur des virgules pour se mettre ensemble et ils vont vite revenir au pouvoir. Le virage socialiste en profondeur des albertains que Mulcair essai de mousser dans les médias je n'y crois pas.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 8 mai 2015 11:15
Haha, là je comprends ce que tu voulais dire.

Et ouais, je ne vois pas dans l'élection albertaine un virage idéologique, mais plutôt un rejet du pouvoir actuel doublé d'une division de la droite. Remarque que c'est exactement l'inverse qui a mené à un gouvernement conservateur majoritaire, alors c'est "fair game" tant qu'on n'aura pas un système de représentation proportionnel...

Là où il y a place à espoir pour les gauchistes comme moi, c'est si le NPD sort l'Alberta de sa marde financière actuelle et fait ses preuves au cours du prochain mandat. Ça se pourrait très bien que ça fasse réfléchir les Albertains et que ça change beaucoup d'opinions. À l'inverse, s'ils fuckent le chien, on peut attendre un retour en force de la droite... Et comme le PC est pas mal brûlé, je parie que ça va être au tour de Wildrose.
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 8 mai 2015 12:48
Effectivement au fédéral c'est maintenant les conservateurs qui sont avantagé par la division de l'opposition. Je pense qu'il n'y aura pas d'union tant que l'un des deux , NPD au PLC, ne va pas s'écraser complètement et rester dans la déchéance pendant un long moment. On se rappellera que le Reform, devenu l'Alliance, a réussis à avaler le PPC qu'après l'échec épouvantable de Kim Cambell qui fût suivi de presque 10 ans d'une longue agonie politique.

En fait la meilleure chose qui peux arriver pour la gauche au Canada c'est que le PLC se plante encore. Si ils vont chercher encore moins de députés que le dernier coup je pense que les sirènes du NPD vont se faire beaucoup plus entendre dans le caucus. Les membres ne penserons peut-être plus qu'un nouveau chef pourrait les tirer d'affaire, après tout si Trudeau quitte en octobre prochain à cause de mauvais résultats se sera déjà le cinquième chef (en comptant les intérim) depuis Paul Martin. Le tout en seulement 9 ans.

P.S. On pourrait peut-être changer le nom du sujet pour politique Québec et Canada ?
Titre: Re : Politique QC - Le Topic
Posté par: Philo le 8 mai 2015 15:37
Bonne idée pour le titre.

Ouais, je vois pas comment Trudeau pourrait faire pire qu'Ignatieff. De plus, sans Jack Layton et le "Zeitgeist" des dernières élections, je suis pas sûr que le NPD va faire ben ben mieux.

Mais le monde semble écoeuré de Harper, surtout que son élection majoritaire, la dernière fois, presque personne ne la voulait. Alors je vois deux possibilités : soit tout le monde se range derrière Trudeau, soit ils vont décider que l'heure est au NPD.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 9 mai 2015 11:35
Ignatieff est vraiment arrivé à un mauvais moment. C'est ingrat la politique des fois. Ce gars là était hyper compétant, intelligent et blanc comme neige côté intégrité parce que nouveau. Il aurait surement fait un bon premier ministre. Il a eu le défaut de se ramasser au PLC après Dion et les scandales...

Moi le premier je n'ai pas voté pour lui parce que ça me pue au nez de voter pour les libéraux avec tous les scandales et la gestions des fonds publics douteuses qu'il y a eu sous l'ère Chrétien / Martin.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 9 mai 2015 13:55
Bonne idée pour le titre de topic, ça va nous aider à l'alimenter un peu plus. :P T'aurais même pu le nommer Politique tout court.

Pour l'instant je ne suis pas convaincu du leadership de Justin... Il a jonglé dans plusieurs dossiers, dont la mission en Irak qui est à mon avis LE dossier au fédéral des derniers mois ( et des mois à venir ), puisque ça nous plonge dans une guerre ouverte au terrorisme. Les Libéraux se sont bien rangés derrière lui, mais je crois que c'est plus parce que son nom c'est Trudeau et qu'ils sont aussi tannés d'être divisés et affaiblis depuis tant d'années déjà. Mulcair quant à lui a une vision peut-être plus définie, mais sa vision sur ce dossier ne me plaît pas.

Pour Harper, lui aussi a ses défauts, comme l'affaire Duffy qui semble encore cacher quelques éléments qui pourraient mettre le parti conservateur dans le trouble. Mais dans l'ensemble, faut désormais admettre que les budgets de Flaherty ont bien sauvé le Canada de la crise économique qui a frappé de plein fouet plusieurs grands pays dont les États-Unis, et la vision des conservateurs, aussi controversée qu'elle puisse être selon certains, demeure la plus claire.

Au moins quand tu votes conservateur, tu sais pour quoi tu vas voter. C'est ça que j'aime chez ce parti. Le NPD était plus comme ça dans le temps de Jack Layton aussi. Je trouve que depuis que Thomas Mulcair a prit sa place, le parti, même s'il reste sur une track qu'on connaît bien, dérape de temps en temps.

Pour Ignatieff, moi aussi je l'aimais bien... Mais il a fait plusieurs gaffes, dont celle d'aller chercher la chefferie trop vite. Même si tu es très intelligent, tu dois t'acclimater à cette nouvelle "game" qu'est la politique.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 9 mai 2015 16:36
En ce qui me concerne, Trudeau s'est arrangé pour que je ne vote pas pour lui quand il a voté la loi C-51. Esti de tabarnak.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 10 mai 2015 14:59
Pierre Céré vient d'annoncer qu'il se retire de la course au PQ. Il n'a pas réussis à réunir les derniers 10 000$ nécessaires pour demeurer en liste.

Se sera donc une finale à trois entre PKP, Ouellet et Cloutier.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 11 mai 2015 17:29
Si Ouellet et Cloutier pouvaient fusionner comme dans Dragonball, ils pourraient peut-être avoir une chance...  ;D

Anyway, est-ce que Pierre Céré avait une chance, même au départ? Est-ce qu'il a pu se démarquer, que ce soit par ses idées ou sa personnalité? La réponse est non, bien entendu. Même Martine Ouellet ( qui selon moi est pas mal bizarre comme personne ) a mieux fait que lui. Y'a du monde dans la vie qui n'ont aucun sens de la stratégie, qui n'ont pas une bonne vision d'ensemble et qui se plantent royalement dans ce genre de course... Pierre Céré était un gars comme ça, à mon avis. C'était une candidature inutile qui n'a rien apporté au PQ et au bout du compte, lui et ceux qui l'ont suivit ont perdu leur temps.

Pour C-51, est-ce que cette loi sera si dangereuse pour nos libertés? On n'en a pas la preuve jusqu'à maintenant. Faudra voir comment elle sera utilisée. Ceci étant dit, la GRC et les autres corps de police ont besoin de plus d'outils pour freiner le terrorisme grandissant qui commence à gagner du terrain au Canada. Mérouane Ghalmi qui fait les manchettes aujourd'hui est un exemple criant. Visiblement, la police sait que ce gars là est un danger pour la société, mais on ne peut pas le coincer avec les outils qu'on a en ce moment.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 12 mai 2015 22:47
T'écouteras "Citizenfour", pour le fun.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 13 mai 2015 13:29
Toi aussi tu l'écouteras... Prism était un programme secret dont très peu de gens connaissaient l'existence tandis que C-51 est connu de tous. Tu peux même lire tout ce qui la concerne ici sur un site gouvernemental accessible à n'importe qui: http://www.parl.gc.ca/HousePublications/Publication.aspx?DocId=6932136 (http://www.parl.gc.ca/HousePublications/Publication.aspx?DocId=6932136)

Je ne sais pas si tu es sérieux ou si tu fais ton Denis Lévèsque pis que tu veux juste me faire réagir, mais y'a vraiment très peu de similitudes entre le programme Prism de Snowden et C-51.

Tout d'abord Prism était un programme de collecte de renseignements de masse. Ce n'était pas pour contrer le terrorisme, c'était carrément pour espionner tout le monde. Il ciblait majoritairement les autres pays. On espionnait nos alliés sans vergogne. L'Allemagne, la France, le Brésil et même nous le Canada on y a passé.

De plus, les grandes entreprises mondiales telles que Google ont participé de concert avec Prism pour faciliter leur collecte de donnée... Ça je trouve ça vraiment drôle venant d'une compagnie qui dénonçait il y a quelques années les méthodes du gouvernement Chinois sur la vie privée et l'accès à l'information... Mais bon, tout ça pour dire que C-51 n'ira PAS jouer dans les plates bandes de Google, Microsoft, Apple et compagnie. Donc, encore là, rien à voir!

PS: Asti que je déteste Google.

Voici ce que C-51 devrait faire en gros:

http://www.cbc.ca/news/politics/anti-terrorism-powers-what-s-in-the-legislation-1.2937964 (http://www.cbc.ca/news/politics/anti-terrorism-powers-what-s-in-the-legislation-1.2937964)

- Mettre en garde à vue les suspects qui peuvent être liés au terrorisme pendant une plus longue période de temps. On pouvait retenir quelqu'un pendant 3 jours gros max. Ça passera à 7 jours avec le projet de loi C-51. Je pense que sur ce point, tout le monde ne peut qu'être d'accord parce que ça donne plus de temps aux policiers de trouver des preuves solides qui mèneront à des accusations sérieuses.

- "Hacker" les terroristes et organisations terroristes, que ce soit en trafiquant des données qu'ils utilisent ( par exemple pirater leur compte twitter ) ou en jouant dans leur compte en banque, etc. etc. C'est vrai que ça peut ratisser large, mais d'un autre côté si t'as rien à te reprocher, y vont pas aller jouer dans ton ordi.

- Rendre illégale la promotion du terrorisme. Fini ceux qui vont uploader des vidéos de décapitation d'innocents et qui vont dire que les attentats d'Ottawa ( où un père de famille exemplaire a trouvé la mort ) étaient mérités. Bien fait.

- Retirer le contenu terroriste d'internet. Fini les sites islamistes hébergés au Canada. Bien fait.

Tu peux voir le reste dans les deux liens...

Je trouve triste qu'il y a tant de gens qui ont peur de cet épouvantail que le NPD et SRC ont brandit à propos de C-51.

La réalité est qu'il y a des individus radicaux qui vivent au Canada et qui sont passés bien au delà de la réhabilitation. Ils pourrissent en ce moment l'esprit de gens faibles et influençables et les rallient à une cause qui va contre nos droits, convictions et libertés, et ils le font en toute impunité parce que rien dans la loi ne les empêche de le faire. On est aujourd'hui face à un problème qui n'existait pas avant leur arrivée dans notre pays, il faut donc ajouter et renforcer des lois pour contrer ces gens qui représentent une nouvelle forme de menace qui est bien réelle, crois-moi.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 13 mai 2015 13:50
http://www.cbc.ca/news/canada/edward-snowden-says-canadian-spying-has-weakest-oversight-in-western-world-1.2981051

Mais bon, continue d'avoir peur des michants terroristes.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 13 mai 2015 23:36
Concernant Edward Snowden. Ce qu'il a fait est admirable à mon avis. C'était beaucoup plus responsable pour lui de dévoiler ces secrets que Bradley/Chelsea Manning qui a mit des gens en danger quand elle a leaké tout ce qu'elle avait comme données.

Asteur, mis à part qu'il soit un informaticien de génie et un défenseur des libertés, Snowden n'a aucune compétence, du moins pas plus que toi ou moi, pour savoir ce que peut donner le projet de loi C-51 au Canada. Je suis beaucoup plus enclin à écouter des ex-agents de la GRC ou du SCRS quand ils donnent leur avis sur C-51.

Oui, y'a un risque d'abus, mais pour l'instant c'est uniquement un risque. De plus, sans le nommer explicitement, le projet de loi vise évidemment en très grande partie le terrorisme islamique et n'implique aucunement la collecte massive d'information. De toute façon, le gouvernement Canadien n'a tout simplement pas le budget pour ériger un réseau aussi complexe que celui que Snowden a connu.

Ceci étant dit Edward Snowden n'est pas blanc comme neige ( notez le jeu de mot plate ). Il réside actuellement dans un pays qui viole beaucoup plus, à mon avis, les droits et libertés de son peuple, allant même jusqu'à rendre illégal les rassemblement anti-gouvernementaux et bien entendu les homosexuels et autres minorités en prennent pour leur rhûme là-bas. Là bas, les journalistes qui voudraient leaker une histoire pareille à celle de la NSA se font assassiner en plein jour, criblés de balles. En restant là, Snowden supporte tout de même le régime de Poutine et ce que ça implique.

Glenn Greenwald, journaliste homosexuel ayant déclenché le scandale de la NSA, aurait été tué ça fait bien longtemps s'il avait vécu à Moscou.

Mais bon, continue de m'envoyer des one-liners si tu veux...
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 14 mai 2015 09:42
Ancien agent de la GRC? D'accord:

http://news.nationalpost.com/news/canada/canadian-politics/former-csis-officer-warns-new-federal-anti-terror-bill-will-lead-to-lawsuits-embarrassment

Sérieusement, là, ça m'étonne que 1) tu donnes le bénéfice du doute au Gouvernement sur une affaire aussi grosse que ça, et 2) que tu considères la menace islamique au Canada si importante et si légitime que tu penses que ça mérite une diminution de nos droits fondamentaux.

Pour Snowden, il est en Russie parce qu'il transitait par là quand les États-Unis on révoqué son passeport... Qu'est-ce qu'il aurait dû faire, selon toi? Considérer le Gouvernement américain de bonne foi et rentrer en se disant qu'il allait leur donner une chance?
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 14 mai 2015 22:02
Tiens, j'avais lu cet article et ça avait contribué à forger l'opinion que j'ai aujourd'hui. Dès que ce gars là a traité Harper de fasciste, j'ai automatiquement compris qu'il était biaisé. Bien entendu il se rétracte ensuite lorsqu'il est confronté par la réalité que le reporter lui renvoie au visage et nuance ses propos. Pour en avoir lu pas mal sur la 2e guerre mondiale je suis 100% contre l'idée que le gouvernement Harper est fasciste. Si y'en a qui croient que notre gouvernement a quoique ce soit de fasciste, soit ils sont cinglés, soit ils veulent nous faire peur ( autrement dit, ILS utilisent la supposée tactique dont ils accusent les conservateurs ).

Mais il y en a que j'aime écouter... Michel-Juneau Katsuya est l'un d'eux et lui s'y connaît beaucoup. Lui aussi voit des dangers dans C-51, mais même à ça, le danger n'est pas encore devenu une réalité. Et lorsqu'il y aura des arrestations qui seront menées grâce au projet de loi, elles seront connues du public, on pourra donc juger de l'utilité de C-51 et on pourra savoir si ça empiète à ce point dans nos libertés à nous - nous les honnêtes citoyens, dois-je préciser!

Tu crois que y'a pas de menaces islamiques? Je vais te raconter une petite histoire. En 2006 si ma mémoire est bonne, près d'une vingtaine d'individus ont été arrêtés à Toronto. Ils planifiaient de commettre une série d'attentats mortels, ciblés contre des symboles du Canada, dont le parlement ( qui sera plus tard attaqué par Zehaf-Bibeau ). Ce groupe était uni, organisé et il allait probablement frapper très bientôt. Nos forces de l'ordre les ont arrêté. Cependant, les preuves manquaient pour certains. Pourquoi? Parce qu'il n'y avait pas de projet de loi comme C-51 donnant accès à d'avantage d'information pouvant incriminer plusieurs de ces personnes pourtant toutes évidemment d'allégeances terroristes.

Une autre histoire - qui est encore en développement. L'attentat que nos forces de l'ordre ont encore une fois empêché, attentat qui aurait visé un train de VIA Rail reliant Montréal et Toronto. Si le train avait déraillé, tu aurais eu des centaines de morts. Ils ont étudié les horaires des trains et se sont même rendus à des endroits précis du chemin de fer ( le tout a été photographié ). Ils ont été arrêtés et tu te dis bien entendu que C-51 n'aurait pas été utile, et tu aurais tort, puisque ces deux gars là ont fort probablement été aidé et conseillés par Al Quaida, mais puisque l'absence de C-51 ne donnait pas la chance aux policiers de traquer efficacement les échanges virtuels de ces deux individus, on ne saura jamais qui était aux véritables commandes de cet attentat.

Troisième histoire. Tu as certainement entendu parler d'Omar Khadr, cet enfant soldat qui a été emprisonné à 15 ans. Pour lui, je suis d'accord pour dire qu'il a suffisamment vécu dans la misère ces dernières années et que s'il a réellement tué un soldat, il a payé sa peine, surtout si on prend en compte que c'est son père qui le poussait à faire tout ça. Et c'est là où je veux en venir. Le père d'Omar Khadr était un terroriste reconnu et il a vécu un bout de temps au Canada. Or, à l'époque, notre pays en entier était dans le déni - il était impossible pour quelqu'un comme lui de vivre ici, puisqu'au Canada, la vie est rose. Mais la réalité c'est que des gens comme lui, il y en a à la pelle, et on commence à s'en rendre compte ici. Il y a eu une série de gens qui ont quitté le pays pour rejoindre d'État Islamique, d'autres se font mettre en arrêt, mais on n'a rien encore pour les stopper et les empêcher de faire du mal aux autres.

Tu me demandes qu'est-ce que Snowden aurait fait. Pour ma part si j'avais été Snowden et que j'avais dévoilé ce scandale, j'aurais assumé et je me serais rendu. Mon procès aurait frappé l'histoire des États-Unis de plein fouet, bien plus que le leak de Prism, et ça aurait probablement modifié la constitution même, et compte tenu du support du peuple envers moi, le gouvernement Américain aurait été forcé de me relâcher sous peur de voir le pays éclater en morceaux dans une guerre civile à l'échelle nationale, parce que il y a des républicains paranos armés jusqu'à l'os qui attendent juste qu'on essaie de bafouer la constitution pour s'attaquer à la maison blanche... D'ailleurs il y a une histoire complètement abracadabrante en ce moment: la garde nationale veut faire des simulations au Texas, la rumeur se répand alors comme quoi le gouvernement veut déclencher la loi martiale et déposséder les Texans de leurs armes. Le gouverneur républican de cet état, Greg Abbott ( pas un maire d'une tite ville là ) y croit lui aussi. Alors il vient de donner l'ordre à sa garde d'état de superviser - armés - les simulations des SEALs.

Maintenant, j'ai une question à te poser à mon tour, on revient au terrorisme. Tu es chef du gouvernement. Que fais-tu en ce moment? Tu retires tes troupes d'Irak et tu paies des lunettes roses à tous les citoyens Canadiens?
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 15 mai 2015 09:47
Tu vois, je pense qu'on est dans une impasse argumentaire, là. Je suis fondamentalement convaincu que la "menace terroriste" est une exagération politique et médiatique. Existe-t-il des individus qui pourraient commettre des crimes graves? Oui. Est-ce qu'ils représentent une menace suffisante et assez importante pour éroder les droits fondamentaux des Canadiens?

Non.

Suite à l'attentat au Parlement, les citoyens Canadiens étaient d'accord dans l'ensemble pour dire que même si Zehaf-Bibeau avait pris les symboles d'ISIS, c'était foncièrement un individu malade. Qu'il ne fallait pas changer les lois, que le Canada était plus intelligent et plus fort que ça.

Réponse du Gouvernement Harper : ils passent C-51 sans accepter quelqu'amendement que ce soit, et font rouler la belle grosse menace terroriste.

Esti que c'est pratique, le terrorisme. Non mais as-tu vu ce qui s'est passé aux États-Unis depuis 9/11? Le Patriot Act, ça te dit rien? Est-ce que tu penses que les Américains ont bien fait de se dire, "Ah, c'est important le terrorisme, je vais faire confiance à mes élus et attendre de voir ce qu'ils vont faire avec"? Pense-tu que c'était une bonne idée?
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 15 mai 2015 10:42
Je me situe entre vous deux sur cette question messieurs.

J'ai tendance à être d'accord avec Philo sur le point où la lutte aux terroristes ne justifie pas de brimer les libertés fondamentales d'une démocratie. Par contre j'ai aussi tendance à être d'accord avec Credo quand il dit que la menace est bien réelle et que bien du monde met des lunettes roses face au phénomène.

Là est tout le défi pour une démocratie, lutter contre l'intégrisme et le terrorisme sans devenir soit même un état policier. Je dois dire que je suis aussi craintifs envers les intégristes religieux qui nous menacent qu'envers les parlementaires qui proposent des lois qui briment la démocratie pour sauvegarder nos libertés. Remarquer bien l'ironie de la chose. Les deux font preuve de «totalitarisme» dans les méthodes bien que les buts soit évidement fort différents.

Que j'en vois pas un venir me dire que je compare C-51 à l'EI. L'EI est des milliards de fois pire. J'aime bien mieux vivre avec C-51 que sous l'EI. L'idée c'est de dire que brimer la démocratie et les droits individuels au nom de la sécurité revient à agir de façon anti-démocratique...donc en quelque part à jouer le jeu des terroristes.

Je n'ai pas de solution miracle. Je suis d'accord avec l'esprit de C-51, on ne peux pas nier qu'une réforme est pertinente. Je pense par contre qu'elle manque de contre pouvoir, notamment en ce qui concerne la supervision des services secrets.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 16 mai 2015 15:12
J'aime pas le fait qu'on doive se résoudre à quelque chose comme C-51 moi non plus. De toute façon, je crois que même le plus ardent défenseur de C-51 te dirait que dans un monde parfait, on n'aurait pas besoin de ça et qu'on serait bien mieux sans C-51.

Peut-être que Zehaf Bibeau était fou. Ça se peut. Mais au bout du compte, la question est: Est-ce qu'on doit être sain d'esprit et commettre des actes terroristes pour que justement, on considère la thèse terroriste? Qu'en est-il de l'État Islamique qui font des attentats à perpétuité? Est-ce que eux, sont fous ou lucides quand ils font ce qu'ils font? À mon avis, c'est un mélange des deux. Est-ce que Zehaf était plus fou qu'un officier de l'EI, haut gradé, avec expérience militaire de plusieurs décennies, qui commet toutes sortes d'atrocités à chaque semaine? Pas sur. Et pourtant l'officier haut gradé est bien organisé.

À mon avis, la notion même de maladie mentale ne devrait pas s'appliquer pour tout acte terroriste. C'est pas comme si il avait dit que des voix lui avaient dit de faire ça non plus. Malgré toute la folie qui aurait pu le hanter ce jour là, Zehaf Bibeau était quand même assez lucide pour faire un vidéo expliquant ses actes, avec des mots réfléchis et des revendications bien définies. On est loin, très loin, d'un gars qui, un jour, pour aucune raison, décide de décapiter son voisin dans l'autobus.

Pour l'instant, il semble que seul l'attentat d'Ottawa a marqué le pays en ce qui concerne la thèse terroriste, et bien entendu y'a beaucoup de gens qui se disent que c'est un cas isolé, que c'était juste un malade mental etc., mais qu'est-ce que ces gens diraient si un train devait exploser en pleine gare et entrainerait des centaines de morts? Il faut considérer les attentats ratés comme s'ils avaient eu lieu pour avoir une meilleure vue d'ensemble de la situation. C'est là que tu dois admettre que C-51 - ou quelque chose de semblable à C-51, est nécessaire désormais. Et c'est d'autant plus vrai que désormais, l'arrivée d'internet a multiplié les possibilités pour les gens mal intentionnés de se réunir, de s'alimenter entre eux et de faciliter l'exécution de leurs actes. C'est clair que moi, j'aurais préféré un internet libre, mais il y a du monde qui profitent de cette liberté et qui en abuse. On est forcés de faire quelque chose contre ça, sinon on les laisse grandir et gagner en puissance. C-51 n'arrêtera pas le terrorisme, mais ça va servir à freiner sa croissance. C'est pas la meilleure solution, mais c'est une solution, au moins. Philo, je t'ai demandé ce que tu ferais et tu n'as pas répondu. J'en conclu donc que tu as la même vision que le NPD, c'est à dire laisser aller les choses... La méthode Neville Chamberlain quoi.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 16 mai 2015 18:48
Haha, la méthode Neville Chamberlain, le beau sophisme.

Ça fait 14 ans que le terrorisme est une menace pour le monde occidental dont le Canada, et pourant l'attaque la plus marquante est venue d'un Caporal Lortie saveur ÉI qui s'est fait tirer au Parlement. On a beau se conter des peurs, il y a rien qui laisse présager qu'il faille devenir une société sous haute surveillance pour pouvoir combattre le terrorisme.

Pourtant, plusieurs experts sont d'accord, le terrorisme n'est pas une menace existentielle. Pas même aux États-Unis, alors imagine le Canada...

https://www.foreignaffairs.com/articles/2006-09-01/there-still-terrorist-threat-myth-omnipresent-enemy

Même Biden et Obama le disent :

https://www.schneier.com/blog/archives/2015/02/obama_says_terr.html

Le problème avec le concept d'"attaque terroriste", c'est que le terme est essentiellement un outil de l'État et qui ne veut plus rien dire :

http://opinionator.blogs.nytimes.com/2014/10/19/the-reign-of-terror

Ça a d'ailleurs bien tombé, l'attaque de Zehaf-Bibeau. Juste à temps pour faire passer C-51 en panique en accusant toute opposition de vouloir encourager le terrorisme. Belle affaire.

Alors, qu'est-ce que je ferais pour sécuriser le Canada si j'étais élu demain? Je démissionnerais pour mettre quelqu'un de plus compétent à ma place.

Mais si j'avais pas le choix :

- Je repositionnerais le Canada comme médiateur international et mettrais fin à une position pro-militaire et pro-américaine vieille de 14 ans;
- Je refuserais catégoriquement d'entrer en guerre sans l'accord de l'ONU;
- Je cesserais le support inconditionnel à Israël pour plutôt promouvoir une position de neutralité;
- J'annulerais la loi C-51 immédiatement, et enverrais un message clair comme quoi nos droits fondamentaux ne seront pas minés par quelques extrémistes;
- Je mettrais en place un dialogue avec les communautés musulmanes du Canada pour que les services secrets collaborent avec eux afin mettre fin à l'extrémisme, car ce sont eux les premiers concernés et les premiers touchés;
- Je ferais des efforts pour que les Musulmans du Canada se sentent le plus intégrés possible au lieu d'être marginalisés constamment par la rhétorique populaire.

En ce moment, on est tous en train de brailler devant un épouvantail utile qui s'appelle le terrorisme, mais personne (enfin presque personne) ne se pose la question à savoir comment un Canadien peut en venir à se proclamer membre de l'ÉI. Ça intéresse certainement pas le Gouvernement, parce que ça les aide à jusifier leurs lois. Mais les mécanismes de radicalisation sont bien connus.

https://globalecco.org/de-radicalizing-muslim-youth-in-western-societies

La manière de combattre la radicalisation, c'est l'intégration des communautés musulmanes. Or, en les accusant d'être le creuset de l'islamisme occidental, on ne fait que les isoler de plus en plus.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 17 mai 2015 14:06
Ouais, eh bien comme tu dis, on est un peu arrivés à une impasse... Seul le temps et les évènements futurs vont faire avancer notre débat. :P
Titre: Re&nbsp;: Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 17 mai 2015 14:50
Ouais, en effet!
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 17 mai 2015 16:16
On reparle du PQ alors ?  :P

PKP a été élu au premier tour. C'est pas vraiment une surprise. Il a tendu la main aux autres souverainistes pour créer une large coalition, c'est pas vraiment une surprise non plus! Je ne sais pas pourquoi mais en ce qui me concerne ça sonne toujours comme «revenez au PQ» plus que «nous allons former une coalition». C'est un peu comme le discours entre dénominations chrétiennes, ça sonne souvent plus de revenir à l'Église mère (catholique) que comme un discours d'ouverture aux autres. Mais bon j'ai hâte de voir ce qui va arriver avec lui à la tête.

Aucun lien avec PKP mais j'ai vu des pancartes pour la partielle dans Jean Talon. Sol Zanetti se présente. Il était candidat dans Richelieu il y a même pas 6 mois pour la partielle et dans Jean Lesage aux dernières élections générales. Assez que j'ai même pas allumé sur le coup que c'était pour la partielle, je pensais que la pancarte d'ON (c'est les mêmes qu'en 2014) traînait là depuis 1 ans! J'ai allumé quand j'ai vu celle du candidat du PQ !
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 17 mai 2015 21:19
Je pense que si PKP se plante, le PQ est fini.

De la manière dont je vois ça, il y en a beaucoup au PQ qui n'aiment pas PKP mais qui ont décidé de se ranger derrière lui... Jusque là
ça ressemble à pas mal tous les chefs du PQ des derniers temps, mais je crois que la différence est que PKP est un personnage beaucoup plus polarisant que les autres. C'est quelqu'un qui dérange beaucoup. Si jamais PKP devait à perdre les futures élections d'une manière aussi humiliante que celles de Pauline, j'pense pas que le PQ pourrait s'en remettre. Et je pourrais dire la même chose pour le Bloc qui devrait, selon les prédictions de plusieurs, se démantibuler complètement si jamais le Québec revote NPD ( ou Libéral ) quand le temps sera venu.

J'pense pas que ça signifierait la fin du mouvement souverainiste mais je crois que ça pourrait le rendre dormant jusqu'au prochain scandale fédéral impliquant le Québec.

Si jamais le PQ de PKP manque son coup, ceux qui ont résisté à la tentation de fonder et de rejoindre de nouveaux partis devraient finalement céder. Pis je pense qu'il y en a beaucoup comme ça.

Selon moi le PQ a manqué le bateau en lançant une course à la chefferie avant de remodeler ses idées... Plusieurs caucus et de nombreux sondages internes sur diverses questions auraient été bénéfiques pour le PQ. Là, on se retrouve à nouveau avec des partisans qui sont incertains de la possibilité d'un référendum dans les prochaines années. Ces gens là vont miner le PQ de l'intérieur, parce que c'est clair que PKP, même s'il veut un pays et lève son poing, sait très bien que c'est pas demain la veille qu'une majorité va voter pour le oui.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 19 mai 2015 23:59
http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/affaires-criminelles/201505/19/01-4870863-une-serie-darrestations-liees-au-terrorisme.php (http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/affaires-criminelles/201505/19/01-4870863-une-serie-darrestations-liees-au-terrorisme.php)


Il était minuit moins une. Dans un nouveau coup de filet mené la semaine dernière, la GRC a mis la main au collet d'une dizaine de jeunes de la région de Montréal, de crainte qu'ils ne quittent le Canada pour aller grossir les rangs de groupes djihadistes. Selon nos informations, la plupart étaient déjà rendus à l'aéroport.
 

Il s'agit de la plus grosse vague d'arrestations préventives en matière de terrorisme au Canada depuis les attentats de l'automne dernier. Pour mener l'enquête à bien, la police a pu compter sur la collaboration de la famille d'au moins un suspect, qui a fourni des informations aux autorités, car elle s'inquiétait de l'évolution du jeune, a confirmé la GRC par voie de commniqué.


Ça commence à en faire pas mal, non?!

Chronologie des arrestations


Mi-janvier

Six jeunes Québécois, quatre garçons et deux filles, dont plusieurs étudiaient au Collège de Maisonneuve (photo), quittent le pays. Plusieurs avaient démontré des signes de radicalisation, et les autorités croient qu'ils sont partis rejoindre des groupes djihadistes en Syrie.

25 février

Le Collège de Maisonneuve reconnaît que certains de ses étudiants ont pu être séduits par des idées extrémistes et demande à ses employés d'être vigilants devant tout signe de radicalisation.

27 mars

Pour la première fois, un Montréalais accepte volontairement de porter un bracelet GPS et de se soumettre à une série de sévères conditions parce que la GRC craint qu'il ne commette une infraction liée au terrorisme. Les conditions stipulent notamment que Merouane Ghalmi ne peut communiquer avec toute personne en Syrie, foyer de plusieurs mouvements djihadistes, dont le groupe armé État islamique.

10 avril

Daniel Minta Darko, 27 ans, devient le second ne Montréalais à accepter de porter un bracelet GPS parce que la police craint qu'il ne commette une infraction liée au terrorisme. Il lui est interdit de communiquer. Une interdiction d'entrer en contact avec Ghalmi fait aussi parti de ses conditions.

13 avril

La GRC arrête Mahdi El Jamali et Sabrine Djaermane, un autre couple d'étudiants du Collège de Maisonneuve, de peur qu'ils ne commettent un acte terroriste. Quelques jours plus tard, les deux jeunes de 18 ans sont accusés d'avoir tenté de quitter le Canada pour participer à des activités terroristes à l'étranger, d'avoir agi au profit d'une organisation terroriste, d'avoir fabriqué à mauvais escient des substances explosives et d'avoir facilité les activités d'un groupe terroriste.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 20 mai 2015 22:04
http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/201505/20/01-4871169-terrorisme-quatre-des-jeunes-arretes-frequentaient-le-college-maisonneuve.php (http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/201505/20/01-4871169-terrorisme-quatre-des-jeunes-arretes-frequentaient-le-college-maisonneuve.php)

Les sceptiques seront confondus! :P

Citer
Quatre des dix jeunes arrêtés ce week-end par la GRC à l'aéroport de Montréal alors qu'ils s'apprêtaient à quitter le pays pour aller grossir les rangs de groupes djihadistes à l'étranger étudiaient au Cégep Maisonneuve.
 

Au total, onze élèves du cégep montréalais ont été mêlés à une affaire de terrorisme depuis les attentats de l'automne.

En janvier, un groupe de sept jeunes, dont cinq fréquentaient le Collège Maisonneuve, a quitté le Canada en direction de la Turquie. La police a ensuite perdu la trace des disparus. Après un long silence, le profil Twitter de l'un d'eux a été mis à jour avec la description « soldat du califat ».

Puis, le mois dernier, deux autres élèves du Collège Maisonneuve, Mahdi El Jamali et Sabrine Djermane, 18 ans, ont été accusés d'avoir tenté de quitter le Canada en vue de commettre un acte terroriste à l'étranger, mais aussi d'avoir eu en leur possession des substances explosives dans un but criminel. Ils ont plaidé non coupables.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 21 mai 2015 12:03
Deux points :

1. Toutes ces charmantes personnes ont été arrêtées avec totale efficacité dans le cadre de la loi actuelle, sans que la loi C-51 ne soit nécessaire.

2. L'ÉI a déclaré la guerre au Canada, et quitter le pays pour les rejoindre revient à venir en aide à l'ennemi. C'est effectivement un acte criminel grave. Mais de là à mettre ça sur le même pied d'égalité qu'une tentative d'attentat terorriste en sol canadien, c'est de l'alarmisme. D'ailleurs, pour la plupart, les jeunes épais occidentaux qui joignent l'ÉI finissent par laver des chiottes ou autres trucs du genre, car ils sont parfaitement inutiles sur un champ de bataille du Moyen Orient. Tsé, voir si des cégépiens pourraient faire une différence quelconque contre l'Armée syrienne...

Le problème avec les recrues de l'ÉI, c'est quand ils rentrent au pays avec un entraînement jihadiste et l'intention de commettre des actes terroristes. Or, c'est pas exactement difficile de pogner un jeune qui revient de Syrie en 2015, tsé. De dire qu'ils ont été arrêtés in extremis, c'est essayer de faire peur au monde.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 21 mai 2015 16:11
Philo...

Tu ne peux désormais nier qu'il y a des gens qui montrent le chemin à ces jeunes à prendre pour aller en Syrie et en Irak. Il y a clairement une filière qui gravite autour du collège Maisonneuve... C'est pas normal qu'autant de jeunes arrêtés viennent de là. Crois-tu réellement que ces jeunes sont uniquement radicalisés par la télé, internet et un soi-disant rejet d'une société soi-disant xénophobe? Si c'était uniquement ça, tous les maghrébins du Québec seraient partis!  ::) Il DOIT y avoir quelqu'un derrière tout ça, quelqu'un qui empoisonne leur esprit, quelqu'un qui planifie les vols d'avion, quelqu'un qui finance en partie leurs départs, quelqu'un qui connaît quelqu'un qui les attendra à l'aéroport en Turquie. Ce quelqu'un VIT ICI et je suis certain qu'il n'est pas seul, qu'il y a plusieurs agents comme lui dans notre pays. Je te le nommerais, parce que je crois que tous les signes pointent sur cette personne là, mais cet individu est devenu tellement bon à utiliser nos lois contre nous et il est tellement acharné en ce qui concerne la protection de son image publique que je me demande si je ne risque pas de recevoir une lettre d'avocat même ici sur ce forum qui est visité par une poignée de personnes.

Si ces jeunes ont été arrêtés ce n'est pas grâce à la GRC qui a fait une enquête qui a aboutit à ça... C'est les parents de l'un des jeunes qui a alerté la police ( il y a un numéro à composer pour dénoncer ce genre de cas ). Sans cette personne, les jeunes seraient partis. Ton argument comme quoi C-51 est inutile tombe donc à l'eau...

De plus, c'est, au contraire, TRÈS difficile d'arrêter un jeune qui a voyagé ou qui veut voyager en Syrie... Parce que tu arrêtes sans motif autre que le doute, tu seras traité de xénophobe, de raciste, d'anti-musulman et tout le bataclan.

Tu crois que les jeunes qui rejoignent l'EI vont juste ramasser la merde des soldats? Bien au contraire... Ce sont EUX qui commettent les pires crimes de guerre! C'est de cette manière que l'EI les force à passer à un niveau où il n'y a plus de retour possible à une vie normale!

Tu connais John Maguire? C'est un bon petit Canadien... Sauf qu'il a rejoint l'EI. Blanc, donc pas de théorie sur la xénophobie qui tienne. Pis, dans un vidéo, il menace notre pays au nom de l'EI. Dans un autre vidéo, il décapite un otage. Il est mort, aujourd'hui, mais ses menaces elles vivent toujours...
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 21 mai 2015 22:17
Credo, le quelqu'un dont tu parle est fort probablement Adil Charkaoui. Un autre beau plein de marde que notre système de justice laxiste a laissé sortir.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 22 mai 2015 09:56
http://www.washingtontimes.com/news/2015/may/21/fbi-admits-patriot-act-snooping-powers-didnt-crack

Titre: Re&nbsp;: Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 22 mai 2015 11:21
Un autre, cette fois-ci à propos de la surveillance téléphonique de la NSA:

http://www.washingtonpost.com/world/national-security/independent-review-board-says-nsa-phone-data-program-is-illegal-and-should-end/2014/01/22/4cebd470-83dd-11e3-bbe5-6a2a3141e3a9_story.html

“We have not identified a single instance involving a threat to the United States in which the telephone records program made a concrete difference in the outcome of a counterterrorism investigation,” said the report, a copy of which was obtained by The Washington Post. “Moreover, we are aware of no instance in which the program directly contributed to the discovery of a previously unknown terrorist plot or the disruption of a terrorist attack.”

On va réaliser la même affaire au Canada dans 10 ans, garan-fucking-ti.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 25 mai 2015 17:47
Credo, le quelqu'un dont tu parle est fort probablement Adil Charkaoui. Un autre beau plein de marde que notre système de justice laxiste a laissé sortir.

Notre système de justice ET un activisme très mal placé si tu veux mon avis... Je me rappelle de plusieurs protestations en faveur de ce gars là à l'époque... Évidemment, ceux qui étaient contre Charkaoui étaient des xénophobes mal informés!

Bien entendu, Adil Charkaoui est le produit de l'islamophobie crasse du petit Québécois et si une flopée d'élèves issus de son cour vont rejoindre l'EI, c'est une simple coincidence!  8)

De toute façon, si on en croit notre gouvernement, ils ne vont là que pour sauver des vies.

Au lieu d'enquêter sur ceux qui envoient ces grands travailleurs communautaires nouveau genre, nous devrions faire des calins à ces gens là. Ce sera plus facile pour eux de planter le poignard.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 26 mai 2015 21:11
http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/affaires-criminelles/201505/26/01-4872639-lutte-contre-le-terrorisme-nouvelles-perquisitions-a-montreal.php (http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/affaires-criminelles/201505/26/01-4872639-lutte-contre-le-terrorisme-nouvelles-perquisitions-a-montreal.php)

Un autre épisode de chasse aux sorcières...  ::)

On a parlé d'Adil Charkaoui, mais n'oublions pas Saïd Jaziri et récemment, Hamza Chaoui... Des gens qui, en tant qu'imams, ont une autorité certaine, et donc influent sur la pensée des gens qui les écoutent.

Philo, toi qui aimes les liens... En voici quelques uns.

La fabuleuse histoire d'Ahmed Ressam: http://en.wikipedia.org/wiki/Ahmed_Ressam (http://en.wikipedia.org/wiki/Ahmed_Ressam)

Pourquoi le SCRS s'intéressait ( et s'intéresse toujours à Adil Charkaoui ): http://pointdebasculecanada.ca/charkaoui-rapport-des-services-secrets-canadiens/ (http://pointdebasculecanada.ca/charkaoui-rapport-des-services-secrets-canadiens/)

http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/affaires-criminelles/201305/08/01-4648747-adil-charkaoui-soupconne-par-le-scrs.php (http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/affaires-criminelles/201305/08/01-4648747-adil-charkaoui-soupconne-par-le-scrs.php)
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 2 juin 2015 13:21
Bon, le Québec vient de perdre un gros morceau là... Jacques Parizeau est mort.

Je commençais tout juste à m'intéresser à la politique quand il était premier ministre. Je n'étais pas en âge de voter au référendum mais je me souviens très bien avoir suivit tout ça à la télé.

Je ne sais même pas si je l'avais dit encore ici, mais je me considère comme un souverainiste "dormant". Fort probable que si j'étais né 30 ans avant, j'aurais voté Oui, ayant été influencé par des hommes comme lui, Pierre Bourgault ou René Lévesque. Mais voilà, ma génération n'a pas encore vu un homme ( ou une femme ) d'une pareille stature à la tête du parti Québécois. Même si j'ai le désir de fonder un pays, on ne m'a pas convaincu que c'est quelque chose de fondamentalement nécessaire. Je me considère à la fois comme un patriote Québécois et Canadien, pis parfois je me demande si je suis tout seul à penser comme ça. Dans le fond, j'ai un peu le "luxe" d'avoir encore le choix, puisque je n'ai pas été encore confronté à un référendum.

Parizeau est l'une de ces personnes qui a toujours fait crépiter une flamme nationaliste dans mon coeur. C'était quelqu'un qui, quand il parlait, tu l'écoutais. C'était un formidable orateur. Il était éduqué, cultivé, polit, respectueux. C'est des qualités qui n'ont rien à voir avec la politique d'aujourd'hui où tout ce qui compte c'est le contenant, l'image. Parizeau a contribué à bâtir le Québec d'aujourd'hui d'innombrables manières. C'était un politicien de carrière, comme on dit. Et il était profondément honnête, n'ayant pas peur de ses opinions. J'ai beaucoup de respect pour le monsieur.

Et vous?
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 2 juin 2015 14:51
Je connais Jacques Parizeau par un intérêt personnel pour la chose politique qui m'est venu depuis l'adolescence, comme Credo j'étais trop jeune quand il était premier ministre et  lors du référendum de 1995 pour avoir vraiment des souvenirs de l'époque. J'avais 12 ans en 1995... Dans le fond j'ai une connaissance un peu comme je «connais» les guerres mondiales même si j'étais vivant à l'époque Parizeau.

J'ai un énorme respect pour l'homme. Il était un ardent patriote, un être d'une culture exceptionnelle et quelqu'un que je considère comme le meilleur premier ministre issus du PQ.  Lévesque avait le coeur, Parizeau la tête. C'est un style qui me rejoint plus personnellement. J'ai eu la chance de le rencontrer et de parler pour la peine avec lui, un bon 30 minutes, en attendant une correspondance pour la Suisse lors d'un séjour à Paris en 2006. Il y avait chez lui un côté vieille Europe qui me plaisait énormément. C'est d'ailleurs sa vaste culture exceptionnelle qui m'a le plus marquée lors de notre rencontre.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 2 juin 2015 22:32
Wow, tu as été bien chanceux de le rencontrer, c'est quelqu'un avec qui j'aurais aimé parler - ou plutôt écouter parler hihi. J'aurais aimé savoir son opinion sur un tas d'affaires, pis il avait une opinion sur tout! Donc ça aurait été facile.

Aussi, j'avais dit que ma génération n'avait pas eu de bons chefs au PQ mais il y a eu André Boisclair qui je trouve offrait un réel vent de fraîcheur au parti. Malheureusement, comme à son habitude, au bout du compte, c'est le PQ qui a coulé son propre chef. On n'aura jamais la preuve, mais on peut croire, notamment, que c'était l'entourage de Pauline qui avait leaké son histoire de cocaine durant la course à la chefferie. Je trouve qu'il offrait une nouvelle voie au PQ... Mais faut croire que ça ne passait pas et que ça ne passe toujours pas encore aujourd'hui. Parizeau lui avait donné son appui.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Jason Frost le 3 juin 2015 09:59
R.I.P. Jack Betzwater
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 9 juin 2015 12:34
Je viens de tomber là dessus : Gilles Duceppe revient à la tête du Bloc dès demain.

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201506/09/01-4876470-gilles-duceppe-redeviendra-chef-du-bloc-quebecois.php (http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201506/09/01-4876470-gilles-duceppe-redeviendra-chef-du-bloc-quebecois.php)

Le chant du cygne ou le nouveau Messie ?
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Vempyre le 10 juin 2015 08:11
PKP, la mort de Parizeau, le retour de Duceppe. J'ai l'impression que tout ça mis ensemble procure un high de sérotonine chez les séparatistes. Parmis eux, point. Un buzz chez les personnes que ça touche mais un sentiment qui reste tout de même hermétique. Un peu comme lorsqu'on entend un séparatiste dire que sa cause est bien vivante; évidement, car il en discute en majorité avec des "croyants". C'est l'équivalent de se présenter à l'église et de demander si les gens sont en faveur de Dieu.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 10 juin 2015 13:14
Je crois également que les souverainistes convaincus vivent sur un nuage. Comment Duceppe peut-il sauver le Bloc quand c'est sous son leadership que le parti a sombré dans l'inconséquence... Ils ont-tu oublié qu'il a perdu sa propre circonscription en 2011?
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Vempyre le 10 juin 2015 14:21
Aussi, sans vouloir faire de l'âgisme, parce que je respecte la sagesse pouvant émaner de la génération Boomers, je trouve ça désolant de la voir pousser autant ce projet maintenant. J'ose croire que lorsque j'aurai plus de 60 ans j'aurai la décence de ne pas imposer ma vision du futur à une génération qui aura à le vivre beaucoup plus longtemps que moi.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 11 juin 2015 22:43
Je suis d'accord avec vous les gars... Quand j'ai entendu ça, y'a eu un gros "WTF" suivit d'un "Eh ben".

Mario Beaulieu est drôle.

À son arrivée, y plante Duceppe.

Là, il met Duceppe en avant de lui.

Remplacez "drôle" par "épais" si ça vous tente.  :P

Il faudrait quelqu'un de l'extérieur et de déjà bien connu pour relancer le Bloc. De toute façon l'arrivée de Duceppe ne peut en aucun cas signifier un changement de direction. On va avoir affaire au même gars avec les mêmes idées, le résultat ne peut pas être bien bien différent. Philo résume bien la situation.

Pas que je déteste Duceppe en tant que politicien non plus... C'est un politicien de convictions qui a rarement joué dans la zone grise pour se faire élire. Mais il avait fait son temps au bloc. C'est comme quand les Nordiques sont allés chercher Guy Lafleur.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 11 juin 2015 23:29
Personnellement je trouve que le Bloc a fait son temps, et c'est bien pour ça que les électeurs l'ont abandonné en 2011. Faut arrêter d'essayer de "réactualiser le Bloc"... Je pense qu'il faut le laisser mourir et trouver c'est quoi la prochaine affaire.

Tsé, des jeunes qui ont des projets de souveraineté actualisés, y en a... Juste à penser à Option nationale, par exemple. C'est peut-être le temps à la vieille garde de laisser sa place et laisser les jeunes parler. C'est pas Duceppe qui va réinventer le mouvement.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 12 juin 2015 08:22
Je suis assez en accord avec vous. Je ne crois pas au Messie de l'indépendance de toute façon. Si ça arrive un jour il y a aura certes un catalyseur pour qu'une majorité de québécois votent oui...mais je crois plus que ce sera à cause d'une grosse bourde du fédéral qu'à cause d'un chef charismatique!!!
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Philo le 12 juin 2015 10:26
Personnellement, je suis un ex-souverainiste. Je ne crois pas à la souveraineté à tout prix, mais je crois en la souveraineté quand ça fait partie d'un projet et d'une vision de société. Par exemple, je trouve que le Référendum de 80 était un aboutissement naturel et évident d'un grand mouvement politique et social au Québec. C'était une conséquence logique.

Aujourd'hui, la souveraineté ne m'intéresse pas pantoute. Je ne vois pas en quoi sortir du Canada va me donner une société plus juste et moins corrompue politiquement. Mais si quelqu'un se présentait à moi avec une véritable vision de société et me disait, "Et le chemin qui y mène est l'indépendance", j'écouterais, c'est sûr. Les seuls que j'entends dire ça en ce moment, c'est QS et ON.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Shtamane le 12 juin 2015 12:18
Moi aussi je suis une ex-souverainiste. J'ai lâché en 2008.

Pour me convaincre ce n'est même plus une question de me démontrer un projet de société. Les projets de société ont une durée de vie très courte et ça prendrait pas 10 ans avant qu'on revienne aux alternances gauche-droite qui définissent politiquement la plupart des nations occidentales. Les souverainistes ont à répondre à deux questions:

1. En quoi la souveraineté rendrait les gens plus heureux dans leur quotidien?

2. En quoi la quête du bonheur du québécois est-elle si différente de celle du canadien, de telle sorte qu'il faille qu'on la fasse chacun de notre côté plutôt qu'ensemble?
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Vempyre le 12 juin 2015 14:24
Ce à quoi le souverainiste répond souvent par l'émotion, la perception et l'intangible. Ex: "ne te sentirais pas plus fier?" Si on se rend dans l'intangible plutôt que la raison et la logique, je serais plus fier d'une unité planétaire (d'ailleurs j'adore le concept du drapeau de la terre), mais là on plonge dans la science-fiction.
Titre: Re : Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: The Kouak le 12 juin 2015 19:02
Les souverainistes ont à répondre à deux questions:

1. En quoi la souveraineté rendrait les gens plus heureux dans leur quotidien?
C'est et ça a toujours été très exactement ma position. J'ai toujours été fédéraliste, et à tous les souverainistes frustrés qui exigent que je leur explique pourquoi je suis fédéraliste, je leur répond que je n'ai aucunement à leur expliquer pourquoi je suis bien dans cette réalité qui est mon pays, c'est à eux de me convaincre que je serais encore mieux dans un Québec souverain. À ce jour, personne n'est passé proche de me convaincre, parce que les arguments sont pour la plupart du temps passionnels, plutôt que rationnels.

J'ai toujours considéré qu'un souverainiste devait nécessairement être plus en mesure de justifier son rêve qu'un fédéraliste qui est bien dans la réalité. Pour faire une comparaison boiteuse, c'est comme si un vendeur de voiture exigeait de moi que je lui explique pourquoi je ne veux pas acheter de voiture, alors que c'est à lui de me convaincre que la voiture qu'il veut me vendre m'est accessible et me rendrait assurément plus heureux.

J'ai rencontré beaucoup de souverainistes qui ne savaient pas vraiment pourquoi ils l'étaient.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 13 juin 2015 11:45
La comparaison de la voiture est pas boiteuse du tout, c'est une belle façon d'expliquer les choses!
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 13 juin 2015 12:36
Tiens, je lisais les news et je suis tombé sur ça... Comme tu vois Manu, Gérard Deltell prenait probablement trop de place à la CAQ!

http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/06/12/francois-legault-affirme-avoir-pris-la-bonne-decision-en-tassant-gerard-deltell_n_7570560.html (http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/06/12/francois-legault-affirme-avoir-pris-la-bonne-decision-en-tassant-gerard-deltell_n_7570560.html)
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: The Kouak le 13 juin 2015 22:03
La réalité, c'est que dans un parti plus marginal comme la CAQ, Gérard Deltell aurait probablement voulu être la tête d'affiche. D'autant plus qu'il est nettement meilleur communicateur que Legault, qui fait un peu trop mononcle quand il parle. Il n'est pas assez incisif.

D'ailleurs, en lien avec cet article, je suis en désaccord avec Legault quand il dit qu'il y a plus que jamais de la place pour une troisième voie. Notre système démocratique à un seul tour fonctionne mieux quand il est bipartiste. Sinon, on ne fait que passer de gouvernements minoritaires en gouvernements faussement majoritaires. Ça devient lassant.
Titre: Re : Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 15 juin 2015 08:22
Tiens, je lisais les news et je suis tombé sur ça... Comme tu vois Manu, Gérard Deltell prenait probablement trop de place à la CAQ!

http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/06/12/francois-legault-affirme-avoir-pris-la-bonne-decision-en-tassant-gerard-deltell_n_7570560.html (http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/06/12/francois-legault-affirme-avoir-pris-la-bonne-decision-en-tassant-gerard-deltell_n_7570560.html)

Je persiste à penser que c'est avant tout parce qu'à l’interne tous savaient qu'il allait quitter pour le fédéral. Tu nomme pas leader quelqu'un qui va sacrer le camp dans trois mois!

Je suis aussi d'avis que Deltell était un meilleur chef que Legault, mais que voulez-vous, c'était pas lui la tête de la «Coalition» quand la fusion a été fait.
Titre: Re : Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 17 juin 2015 20:24
D'ailleurs, en lien avec cet article, je suis en désaccord avec Legault quand il dit qu'il y a plus que jamais de la place pour une troisième voie. Notre système démocratique à un seul tour fonctionne mieux quand il est bipartiste. Sinon, on ne fait que passer de gouvernements minoritaires en gouvernements faussement majoritaires. Ça devient lassant.

D'un côté je comprend ton point de vue, mais de l'autre faut admettre qu'un parti comme la CAQ ou l'ADQ est une bonne chose parce qu'ils ont offert des idées nouvelles qui ne sont pas toujours exploitées par les deux partis... Asteur, faut admettre que les Libéraux ont vraiment coupé l'herbe sous le pied de la CAQ avec toutes les coupures qui s'enchaînent ces derniers mois et puis il y a les souverainistes dormants qui votaient pour la CAQ qui vont peut-être voter pour le PQ de PKP aux prochaines élections.

Faudrait que la CAQ revoit ses positions... Comme on a déjà dit, ils ont manqué le bateau avec le registre des armes à feu. C'était leur moment de salut, leur chance de se relancer. Ben non, à la place ils ont fait comme tout le monde. C'est là que Deltell, à mon avis, a eu la goutte qui a fait déborder le vase. Ça ne veut pas dire que les Conservateurs n'avaient pas approché le gars bien avant, mais je crois qu'il n'en a pas fait part à Legault et que son départ a été fait à la dernière minute, d'où l'amertume évidente de Legault à son endroit...
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: The Kouak le 17 juin 2015 21:34
Je suis bien d'accord que la CAQ a souvent apporté des bonnes idées que les autres partis s'approprient subtilement, mais pas toutes. La problème majeur de la CAQ, à mes yeux, est que son chef est aussi charismatique qu'une chiure d'oiseau après trois jours au soleil.

Mon message laissait peut-être l'impression que je suis contre le fait d'avoir trois partis aspirant au pouvoir. En réalité, dans de telles conditions, je suis plutôt contre un mode de scrutin à un seul tour. Parce que oui, avoir des points de vue de trois ou quatre partis risque d'être plus bénéfique qu'un éternel débat entre les rouges et les bleus.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: {NiCeGuY} le 25 juin 2015 15:14
http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201506/25/01-4880721-gilles-julien-letat-na-pas-a-nourrir-nos-enfants.php

« On a démobilisé les familles. On leur a dit : "Vos enfants, l'État va s'en occuper."  Mais ça n'a pas de bons sens que le gouvernement s'occupe de nos bébés dans les garderies ! »
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 26 juin 2015 14:54
J'en avais parlé au début du topic. Je pensais la même chose que ce monsieur. Juggalo m'avait dit que je ne savais pas de quoi je parlais! :P

Selon moi, on a ici le résultat d'une société qui se concentre sur la performance, le gain à tout prix. Les gens mettent leurs enfants dans les garderies parce qu'ils n'ont plus d'attache, plus de temps. Pourquoi? Parce qu'ils s'exilent de leur communauté où réside leur famille pour aller trouver un meilleur boulot ailleurs. Rendus ailleurs, leur famille est éloignée ou pire, ils ont tellement focusé leur vie sur le travail qu'ils ont délaissé la famille, causant des malaises et des froids dus au manque de contact. Leur famille ne peut donc pas s'occuper de leurs enfants comme c'était le cas quelques décennies auparavant et comme c'est encore le cas ailleurs dans le monde. Ils sont donc résignés à faire garder leurs enfants. Juste le fait de payer pour faire garder ses enfants est la preuve que c'est le résultat d'une société qui se base sur l'argent. En payant, ils se fient au fait que le service de garde sera adéquat, ce qui n'est pas toujours le cas de toute façon.

On a ici la preuve que:

- Notre société ne voit plus d'utilité pour nos ainés qui autrefois faisaient office de CPE.

- L'économie pour le moins chancelante des régions provoque l'éclatement des familles.

- La société qui a longtemps fait une grande place aux valeurs familiales devient maintenant une société de consommation. Sauf que plus on consomme, plus on doit travailler pour gagner de l'argent à nouveau. Les enfants ne rapportent pas d'argent, pire encore ils nous coûtent de l'argent. Il faut donc les mettre de côté durant la journée pour pouvoir travailler plus.

Quels sont les enfants qui ont RÉELLEMENT un besoin d'encadrement? Ceux qui ont des handicaps ou autres problèmes. Ce sont les seuls qui ont réellement besoin qu'un professionnel s'occupe d'eux.
Titre: Re : Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 9 juillet 2015 21:55
D'ailleurs, pour la plupart, les jeunes épais occidentaux qui joignent l'ÉI finissent par laver des chiottes ou autres trucs du genre, car ils sont parfaitement inutiles sur un champ de bataille du Moyen Orient. Tsé, voir si des cégépiens pourraient faire une différence quelconque contre l'Armée syrienne..,

http://www.lapresse.ca/actualites/national/201507/09/01-4884398-un-djihadiste-montrealais-serait-mort-en-irak.php (http://www.lapresse.ca/actualites/national/201507/09/01-4884398-un-djihadiste-montrealais-serait-mort-en-irak.php)
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 10 juillet 2015 07:52
En même temps pour devenir une bombe humaine la formation doit être assez courte...

Terroriste expérimenté :«On te place la charge sur le corps, ensuite tu pèse sur ce bouton pour la faire détonner. Tu as compris? »
Jeune épais qui sort du Cégep : « Oui.»

Fin de la formation.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 26 août 2015 13:55
Ah... Je suis de retour dans mon topic préféré où j'adore troller Philo! J'avais pas lu ton message jusqu'à aujourd'hui Manu... En fait, c'est pas la formation qui compte, c'est plus le fait qu'un jeune, qui selon toutes vraisemblances avait un futur devant lui, est mort - et a peut-être emporté des vies avec lui avant. Et quelqu'un l'avait envoyé là-bas. Au moins une personne ici-même est responsable de la mort de ce jeune là... Mais on laisse faire anyway.

Dans un autre registre... Texte de Mathieu Bock-Côté ci-dessous:




L’imam Salam Elmenyawi a été la grande vedette de la semaine à la commission parlementaire examinant le projet de loi 59 sur les «discours haineux».


Devant les députés, il a expliqué doctement qu’il ne devrait plus être permis de rire des religions, de les moquer, de les tourner en ridicule. Cela heurterait violemment ses croyances les plus intimes et le froisserait au-delà du tolérable. Alors on devra mimer le respect devant lui, et se retenir même si on veut s’esclaffer.


Dans un Québec qui s’est libéré du catholicisme en demandant aux Cyniques de déculotter ses curés et qui est devenu, au fil du temps, allergique à n’importe quelle prescription religieuse, on était ébaubi.


Les questions ont fusé: faudra-t-il fournir un petit guide des interdits religieux aux humoristes et autres farceurs professionnels? Qui le rédigera? Ne risque-t-on pas de se soumettre au terrifiant esprit de sérieux des barbus? Les fanatiques donneront-ils des permis de rire?


Rire des religions ?


Salam Elmenyawi ne devrait pourtant pas s’inquiéter: personne, aujourd’hui, ne se moque de l’islam et il n’a même pas besoin de la loi pour ça. Car chacun, pour d’excellentes raisons, a peur pour sa peau s’il va juste un peu trop loin. Des fanatiques pourraient décider de s’improviser messagers de la justice divine et leur réserver un sort à la Charlie Hebdo. Qui, aujourd’hui, se risquerait vraiment à caricaturer Mahomet? À tout le moins, il se fera accuser d’islamophobie.


Mais la chose va au-delà du rire. Samira Laouni, du groupe C.O.R., voudrait par exemple m’interdire d’écrire que l’Islam pose un problème spécifique à la démocratie occidentale. Je tiendrais là un propos contradictoire avec l’inclusion démocratique. Je la cite: il faudrait interdire les «allégations voulant qu’une confession religieuse soit incompatible avec la démocratie, étant donné que nous sommes citoyens d’un pays démocratique».


En un mot, il ne serait plus permis de chercher à comprendre si l’Islam, pour des raisons théologiques, culturelles ou politiques, cause des problèmes d’intégration en Occident. Parce qu’ainsi, encore une fois, on stigmatiserait une communauté. À ce compte-là, il faudrait censurer bien des livres et des revues et instaurer une vigilance médiatique de tous les instants pour vérifier que personne ne prononce les paroles interdites. La réalité, on devra l’étouffer.


Une loi funeste


On est en droit de se demander comment ce projet de loi aussi funeste que délirant est arrivé dans les mains de la ministre. La ministre Vallée sait-elle ce qu’elle fait? Mais ne cherchons pas trop loin. On voit encore là l’œuvre de la Commission des droits, qui porte bien mal son nom et qui cherche depuis des années à étendre le domaine de la censure et à bâillonner les adversaires du multiculturalisme.


Chose certaine: le projet de loi 59, avec ou sans les enragés qui veulent le radicaliser, est liberticide. Il permettra à n’importe qui se sentant un peu offusqué de porter plainte au nom d’une communauté qui se dira victimisée. Et n’importe quel propos un peu hors-norme pourra se faire classer comme discours haineux. De peur de se faire épingler par les commissaires de la CDPDJ et se de retrouver sur la liste officielle des délinquants idéologiques, chacun se tiendra coi.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Calvin le 29 août 2015 15:09
Tu te casses le couilles pour rien Credo, c'est simple, répète après moi, le multiculturalisme n'est qu'une invention du marxisme culturel, tout comme le politiquement correct et le racisme. :P

Rien de tout cela n'existe vraiment, c'est juste de la propagande marxiste pour faire avancer le plan machiavélique qu'es l'agenda 21.

Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 2 septembre 2015 19:09
Je ne sais pas si vous avez lu sur la nouvelle position constitutionnelle de la CAQ.

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201509/02/01-4897246-legault-veut-rouvrir-la-constitution-apres-un-referendum.php (http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201509/02/01-4897246-legault-veut-rouvrir-la-constitution-apres-un-referendum.php)

Ma question est : Si votre proposition reçoit une fin de non recevoir du fédéral, ce qui est hautement probable vu l'historique avec Robert Bourassa, vous faites quoi? Référendum sur l'indépendance? Vous prenez votre trou?

On dirait que la CAQ essai de ménager la chèvre et le chou sans vraiment prendre position.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Calvin le 2 septembre 2015 20:44
Le point de vue de la CAQ  a toujours été très proche de celui du rapport Allaire, l’indépendance n'est pas une fin en soit mais bien un levier de négociation avec le reste du Canada.

Forcer le dialogue et les échanges menant a un renouveau au fédéral, a une constitution qui reflète vraiment le statut distinct des québecois a l’intérieur du Canada.

Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 3 septembre 2015 18:11
Tant qu'à moi c'est un point de vue qui assume que la «menace de l'indépendance» va faire avancer les choses. C'est non seulement moralement douteux que de vouloir négocier une entente avec le couteau sur la gorge, mais en plus le risque de réussite est très faible en supposant que l'on veux la réussite du processus.

À moins que la tactique ne soit de justement provoquer une crise pour en arriver à un consensus populaire assez grand pour gagner un référendum. En somme de télégraphier à l'avance des conditions minimales tellement sévères  qu'elles mèneront immanquablement à un refus de négocier du fédéral.

En ce qui me concerne je ne vois que deux positions réalistes possibles et moralement défendable. Soit on estime que la fédération en vaux la peine et on souhaite la réformer ( sans la menace) , ce qui serait la position classique du PLQ, au moins de Lesage à Bourassa, voir même celle de l'Union Nationale. Soit on estime que la fédération est nuisible pour les intérêts du Québec et que l'on devrait avoir notre pleine autonomie par l'indépendance nationale.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Calvin le 3 septembre 2015 20:08
Je ne faisais que te donner les grandes lignes du programme de Legault, ou du moins ce que j'en conclus...si tu me demandes mon opinion personnelle,  je te dirai que perso, je suis pour une fédération, ou le gouvernement en serait un de veille, minimaliste,  comportant un premier ministre élu par le peuple( sans parti politique) et ou les provinces auraient plein pouvoir pour s’auto-gouverner.

Avec l'age, je suis en train de devenir minarchiste, je reste a gauche du spectrum, et je flirt avec le libertarianisme :P ( c'est Francis qui sauterait au plafond a lire ça! )
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 3 septembre 2015 20:41
Mais pourquoi on parle de ça maintenant? J'ai manqué quelque chose? Pourquoi ne pas parler d'Uber, le système de santé et celui de l'éducation, les compressions budgétaires/l'austérité, etc.? C'est pas ça les thèmes d'aujourd'hui?
Titre: Re : Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 4 septembre 2015 07:35
Je ne faisais que te donner les grandes lignes du programme de Legault, ou du moins ce que j'en conclus...si tu me demandes mon opinion personnelle,  je te dirai que perso, je suis pour une fédération, ou le gouvernement en serait un de veille, minimaliste,  comportant un premier ministre élu par le peuple( sans parti politique) et ou les provinces auraient plein pouvoir pour s’auto-gouverner.

Avec l'age, je suis en train de devenir minarchiste, je reste a gauche du spectrum, et je flirt avec le libertarianisme :P ( c'est Francis qui sauterait au plafond a lire ça! )

Ce que tu semble souhaiter c'est ce qui n'est jamais arrivé en 150 ans de fédération! Je ne dis pas que c'est mal, au contraire, je suis moins même pour un État minimal. Mais le tout est fort peu probable car le Canada fédéral n'a pas été conçu de la sorte avant même sa création officielle! Depuis John A. Macdonald que le gouvernement central rage de voir que les provinces ont des pouvoirs. En somme l'histoire de 150 de fédération canadienne c'est un long et constant processus de centralisation des pouvoirs par une autorité fédérale au détriment des provinces. Regarder bien ça s'accélérer si le NPD gagne les élections..

Mon opinion personnelle penche de plus en plus vers l'indépendance car je ne vois simplement pas comment la fédération serait réformable pour les raisons que j'invoque plus haut. Là où je décroche du projet c'est quand les véhicules qu'on me présentent, le PQ, Qs ou ON, sont tous des machines centralisatrices, étatistes et interventionnistes au même type que le gouvernement du Canada fédéral actuel. Je pense justement que si l'idée d'indépendance connait peu de succès depuis 1995 c'est entre autre parce que les vecteurs souverainistes présentent avant tout l'accès à la nation comme l'achèvement d'un «petit Canada» idéalisé, francophone, local et entièrement contrôlé par Québec (la capitale).

L'option se renouvelle mal car elle ne diffère plus dans son modèle de ce que l'État fédéral offre, il n'y a donc moins d'intérêt dans la population car plus de projet porteur outre l'indépendance comme fin en soit. Hors c'est là l'erreur la plus flagrante pour moi car l'indépendance n'est pas une fin mais un commencement. C'est le projet d'État, ou de forme d'État, qui est la finalité. Dans les années 1960 et 1970 c'est la social-démocratie qui incarnait se projet d'État. C'est encore dans une moindre mesure vrai, sauf que le fédéral présente le même projet social-démocrate et multiculturaliste!!!

Credo : Merci pour le spin du PLQ. Mais la constitution va rester un thème majeur tant qu'il n'y aura pas de règlements du blocage actuel ou par réforme ou par retrait (l'indépendance).
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Calvin le 5 septembre 2015 12:13
Manu, je sais pas si tu es familier avec lui, mais je crois que les écrits de ce prof t'intéresserais, son nom est Danic Parenteau, prof de science po au CMR de St-jean sur richelieu.

J'ai eu la chance de voir 2 de ces conférences et ce gars la selon moi est le Hubert Reeves de la science po.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 5 septembre 2015 12:23
Jamais entendu parler, je google le nom dans les secondes qui suivront!  :)

J'édite mon message sur le champs pour parler de ceci :
http://www.ledevoir.com/culture/livres/403881/et-si-nous-etions-republicains (http://www.ledevoir.com/culture/livres/403881/et-si-nous-etions-republicains)

Je ne saurais être plus en accord avec ce que le résumé du livre dans cet article énonce. Je me défini moi-même comme républicain depuis des années...toujours en me faisant plus ou moins regarder de travers. Parfois par incompréhension totale du terme et plus souvent par association avec le parti américain portant le nom.

Bref merci pour la suggestion. Je regarde dès que je passe chez un libraire pour m'acheter le livre.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 8 novembre 2015 07:42
(http://i0.huffpost.com/gen/3638232/images/r-LOGO-CAQ-medium260.jpg)

Vous pensez quoi du nouveau logo de la CAQ? En ce qui me concerne j'ai toujours détesté l'ancien logo bariolé arc-en-ciel. Il était beaucoup trop chargé et coloré, visuellement c'était agressant. Je crois qu'un logo de parti doit être somme toute sobre et clair.

J'aime bien le nouveau logo. Il colle beaucoup mieux à l'image d'un parti qui est somme toute conservateur, contrairement à l'ancien qui était beaucoup trop éclaté. J'aime bien le Q qui a une légère forme de phylactère avec l'insertion de la fleur de lys dedans. Ça évoque «on va parler du Québec» tout comme le bleu.

Ceci étant dit j'ai toujours mes réserves sur le «virage» nationaliste. Je demande encore à être convaincu. Sur le fond j'approuve l'idée de plus de pouvoir pour le Québec, d'une décentralisation du fédéral. Ma plus grande interrogation reste, comme je le mentionnais déjà cet été, à savoir ce que la CAQ va faire dans l'hypothèse fortement possible d'un non retentissant du fédéral face à ses demandes. Référendum sur l'indépendance? Ravaler la pilule et prendre son trou comme Bourassa? 
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Credo Quia Absurdum le 8 novembre 2015 18:59
Je ne sais pas quand est-ce qu'ils ont décidé de changer de logo mais mon petit doigt me dit que ça a un lien avec la récente décomposition du parti, avec les gros noms qui sont partis au fil des derniers mois... Fallait reconstruire son image.

Qu'est-ce que j'en pense? C'est le logo qu'ils auraient dû avoir au départ... Moi aussi j'ai la même opinion du vieux logo. Ça faisait beaucoup "on sait pas trop où on s'en va, donc on va aller partout". La couleur est plus pâle que celle du PQ. Ça fait donc plus frais, plus rafraîchissant. Ça rend le PQ plus sévère, plus vieux.

Sauf que moi, l'image, ça compte pas pour beaucoup. Je ne me suis pas emballé avec Obama à l'époque, ni avec Trudeau aujourd'hui et je ne suis bien entendu pas emballé par la confection d'un simple logo... Ça m'en prend pas mal plus que ça.

Si la CAQ devait un jour devenir le gouvernement et que ses demandes sont refusées par le fédéral, tu peux être certain qu'ils s'allieront au PQ/QC Solidaire/ON pour lancer un référendum. C'est pas mal écrit dans le ciel!
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: Manu Dalton le 8 novembre 2015 20:44
Je ne sais pas depuis quand le changement était réellement prévu, mais mes sources internes m'en parlait depuis un bon deux mois.

Je pense qu'il y a dans ça l'idée de faire table rase d'une certaine vision que la CAQ a tenté de mettre de l'avant depuis quatre ans... En somme c'est exit la coalition (ADQ et ex-PQ, Ex-PLQ) et bonjour «nouvelle» formation. Après à savoir si ça va décoller le temps nous le dira. Je crois que l'arrivé d'un PKP beaucoup plus nationaliste que Marois est pour beaucoup dans ce repositionnement.

Je verrais très bien un PQ mettant son article 1 sur la glace pour un mandat faire une alliance avec la CAQ pour battre le PLQ et avoir des gains (même mineurs) pour le Québec.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: The Kouak le 9 novembre 2015 22:43
Je ne sais pas trop en penser, si ce n'est que ça ne fait pas trop sérieux pour un parti aussi récent de tenter de se redéfinir. Ça me donne juste l'impression qu'ils sont en mal d'identité depuis toujours et qu'ils ne savent pas vraiment où se positionner et sur quel pied danser.

À mes yeux, on dirait qu'ils essaient surtout de se dissocier le plus possible du PQ ET du PLQ, de se "créer" une identité qui leur est propre. Bref, on dirait plutôt qu'ils tentent de trouver quelle identité adopter pour se faire aimer du plus grand nombre. Et s'il y a une chose que je n'aime pas d'un politicien, c'est bien qu'on me prenne pour une guidoune qu'on peut appâter.

Ils ont intérêt à être clairs dans leur "nouvelle" idéologie et à l'assumer pleinement pour plus que 6 mois, s'ils veulent me séduire. Pas que je ne puisse pas être séduit, par contre, puisque je suis carrément un orphelin politique sur la scène provinciale depuis quelques années.

Ça leur laisse 3 ans pour se préparer aux prochaines élections. Un moment donné, il faudra arrêter de le dire, je pense vraiment que ça passe ou ça passe pour la CAQ, aux prochaines élections. Ils devront faire des gains sérieux pour gagner en crédibilité.
Titre: Re : Politique Québec et Canada - Le Topic
Posté par: The Kouak le 9 novembre 2015 22:44
Finalement, malgré ma première phrase, j'en ai pensé beaucoup de choses, pour un gars qui ne savait pas trop quoi en penser...