Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - The Kouak

Pages: [1] 2 3 ... 13
1
Au-delà du débat nationaliste victimaire, de façon générale, sans parler de SLAV, ça dénote surtout que de nos jours, il suffit de se dire victime, peu importe de quoi, et tu as du temps d'antenne à n'en plus finir, tu as automatiquement l'approbation de la gauche, des politiques, des journaux, et ça commence à me tomber royalement sur les nerfs. Les gens s'inventent des injustices, clament haut et fort l'oppression dont ils s'estiment lésés, etc., et c'est impossible de remettre en question leurs prétentions sans passer pour un bourreau, un tortionnaire.

Tout ce qui importe, c'est d'être une victime. Il faut absolument appartenir à un groupe de victimes, quitte à en créer un au besoin, et il faut revendiquer pour un tout et pour un rien, il faut exiger des excuses publiques, il faut censurer tout ce qui va à l'encontre de notre pensée, il faut s'enflammer contre l'appropriation culturelle au moins 10 fois par jour, il faut dénoncer le méchant oppresseur tant et aussi longtemps qu'il ne sera pas réduit au silence, à l'abandon ou à l'exil.

On vit dans une société de braillards qui tend de plus en plus à favoriser toutes formes de ségrégation au détriment de l'inclusion, et j'ai hâte que cette bulle éclate. Ça me fait d'autant plus chier que j'ai l'impression que ma génération y est pour beaucoup, dans cette attitude d'enfants de chiennes qui pense avoir toujours raison sur absolument tout et qui refuse de concevoir que quelqu'un puisse penser différemment sans être une ordure de la pire espèce. Même quand je suis d'accord avec des revendicateurs, leur attitude me tape sur les nerfs et je n'ai pas envie d'être à leurs côtés.

C'est rendu que même les causes nobles n'engendrent trop souvent qu'un haussement d'épaule, tellement trop de gens n'accordent plus de crédibilité aux alarmistes. "Bah, aujourd'hui c'est eux qui crient à l'injustice, hâte de voir qui ça sera demain". Les discussions tournent beaucoup plus autour du contenant (d'où vient-il, de quelle couleur est-il, a-t-il vécu personnellement cette situation pour se prononcer sur le sujet légitimement, etc.) que du contenu.


2
Thé en poche! / Re : Le G7.
« le: 29 juin 2018 12:32 »
Mine de rien, ce topic a quand même suscité beaucoup plus d'intérêt que le G7 lui-même.

3
Thé en poche! / Re : Le G7.
« le: 11 juin 2018 23:35 »
Est-ce que ce sont réellement les médias qui ont créé une bulle ou les manifestants qui se sont tout simplement dégonflé? Historiquement la racaille s'en donne à coeur-joie dans ces occasions. Le sommet des Amériques avait été pas mal intense, la fameuse manifestation annuelle montréalaise provoquons-les-policiers-et-foutons-le-bordel-absolument-partout-pour-se-plaindre-de-la-brutalité-policière l'est toujours aussi.

Je ne sais pas trop pourquoi ils se sont dégonflé, mais c'est bien tant mieux. C'est peut-être tout simplement le fait qu'une manifestation gauchiste qui ne permet pas de rater une journée ou deux de cégep ou d'UQAM n'a visiblement pas le même attrait.

J'ai quand même l'impression que ça aurait plus brassé si ça avait eu lieu à Montréal.

4
Master's Hammer - Fascinator, album fraîchement sorti.
https://mastershammer.bandcamp.com/album/fascinator

Ma culture Master's Hammerienne se résumait à Ritual, surnommé par Fenriz "le premier album de Black Metal norvégien".  Je sais qu'ils ont sorti du Metal après cet album, mais avant leur dissolution. Je trouve qu'il y a un peu côté Root, un autre pionnier du BM tchèque. Je suppose que c'est lié à la présence de l'ancien guitariste de Root et au fait que c'est la même scène anyway, huhuh.
Je sais que c'est complètement stupide, mais pour une raison que j'ignore, probablement puisqu'il s'agit d'un sujet de musique, à chaque fois que je lis le mot Root, il y a une petite voix dans ma tête qui gueule BLOODY ROOOOOOOTS!

5
Thé en poche! / Re : Votre humoriste préféré ?????
« le: 30 janvier 2018 22:38 »
Pour défendre un peu l'humour québécois, je dirais que j'ai eu tout un coup de coeur en allant voir Simon Leblanc. Je ne m'attendais à rien, n'ayant vu qu'un cours extrait d'un numéro avant d'acheter les billets.

Finalement, j'ai rie comme jamais dans ma vie, la salle croulait de rire sans arrêt du début à la fin. Il a un style et une folie qui lui sont propres, aucunement comparable aux autres, donc son humour n'est pas formaté comme trop d'autres humoristes.

J'ai beaucoup aimé Pierre Hébert aussi.

Dans ce que j'aime le moins, des humoristes comme Martin Petit ou François Massicotte qui sentent le réchauffé dès le moment où ils montent sur scène. Certains n'arrivent carrément pas à se renouveler, mais pour une raison que j'ignore, ils ont encore une carrière stand-up assez active.

Je m'ennuie de Pierre Légaré. Je ne me claquais jamais les cuisses à rire à gorge déployée comme pour Simon Leblanc, mais c'était de l'humour songé qui me faisait sourire naïvement d'un bout à l'autre.


6
Thé en poche! / Re : Joyeuses Fêtes!
« le: 28 décembre 2017 11:25 »
Franchement, Juggalo, tu aurais pu en profiter pour te claquer la dernère saison de Lance et compte qui passe en rafale le soir à tva! Un bijou de notre culture québécoise.

Joyeuses fêtes à vous aussi!

7
Thé en poche! / Re : Ma semaine à l'asile.
« le: 17 décembre 2017 23:42 »
Au-delà du fait que la psychiatrie est probablement trop souvent associée aux cas lourds (donc dans l'imaginaire collectif, lire :  dangereux pour la sécurité publique (psychose, psychopathie, etc.)), je crois que les gens cherchent à se dissocier le plus possible d'un institut de santé mental de peur d'être perçu comme un faible, un criminel potentiel, un "malade mental" avec tous les jugements de valeurs qui viennent avec.

Il y a probablement aussi un peu du fait qu'on sait tous très bien qu'aux yeux de plusieurs, un "malade mental" ne guérit jamais. Il y a toujours le risque que quelqu'un se serve de ce moment de faiblesse dans une vie pour discréditer l'individu plus tard, même si c'est totalement infondé et que ça n'a absolument aucun lien avec la situation. Ça dénote une certaine paresse intellectuelle (oh, ironie...), mais on sait tous que ça arrive.

On ne verrait jamais un individu crier à un autre, pendant une discussion animée : "Anyway on sait ben, depuis que tu t'es cassé le bras ya 4 ans, t'as pu aucune logique. T'es dans le champ gauche, le Kouak, on voit ben que ton bras a mal guérit!!! Tu devrais re-consulter avant de faire du mal à quelqu'un, maudit fou." J'exagère un peu, mais ça n'a tellement aucun lien avec la discussion que ça serait totalement ridicule, comme argument. Tout le monde s'entend. Par contre, ramener une dépression réglée depuis longtemps ou des troubles d'anxiété pour tenter d'affaiblir l'argumentaire de quelqu'un, c'est extrêmement lâche, mais pas si rare que ça. Attaquer la crédibilité de la personne plutôt que ses arguments est un peu plus facile. D'autant plus quand on sait que la personne consulte ou a consulté. On en rajoute une couche si elle a été internée.

Dans une société où on doit constamment s'élever au-dessus des autres, ce n'est pas tant surprenant, même si c'est désolant, comme comportement.

Bref, je peux comprendre le réflexe de vouloir se dissocier le plus possible d'une telle institution. C'est beaucoup trop tabou. C'est facile d'avoir de la compassion pour quelqu'un qui se fait hospitaliser 2 semaines à cause d'une pneumonie qui vire mal, mais on juge quelqu'un qui doit se faire hospitaliser dans une aile psychiatrique pour sa propre sécurité. Pourtant, dans un cas comme dans l'autre, on parle d'une hospitalisation nécessaire parce que le corps n'arrive pas à régler une pathologie sans aide médicale.

C'est probablement dû au fait que la santé mentale est encore beaucoup trop abstraite, même si on a découvert récemment que des marqueurs sanguins pouvaient être liés à la dépression. Ça restera probablement tabou tant qu'on ne pourra pas observer un scan clair et net de l'anxiété, de la dépression, etc.

8
Thé en poche! / Re : #Moiaussi
« le: 29 octobre 2017 19:04 »
Tu vois, tu prouves exactement mon point. Je ne sais pas comment tu en es venu à croire que la cour n'accordera absolument aucune attention à un cas de harcèlement sexuel, parce qu'il s'agit d'un acte criminel au même titre qu'un autre.

La justice peut refuser d'entendre une cause si la preuve n'est pas assez solide, j'en suis conscient. Mais non, elle ne choisit jamais les dossiers qu'elle traite en fonction de la gravité du geste reproché, contrairement à ce que tu croies.

On vit dans un état de droit, pas dans un état policier.

9
Thé en poche! / Re : #Moiaussi
« le: 27 octobre 2017 07:30 »
En disant que j'ai honte d'être un homme, je ne voulais pas dire que j'ai honte parce que je risque d'être considéré comme un agresseur potentiel par les femmes. Je disais plutôt ça dans le sens que j'ai honte que tant de mes congénères n'arrivent pas à freiner leurs pulsions sexuelles. Un peu dans le même sens qu'on dit parfois qu'on a honte d'être humain quand on constate les atrocités commises par certains groupes, certaines sociétés (Nazi, Inquisition et Reconquista, État Islamique, etc., etc.).

Le cas de Gerry Sklavounos est différent, selon moi, parce que je ne considère pas Alice Paquet comme une victime mal conseillée, là-dedans. On avait plutôt affaire à une fieffée menteuse qui voulait se rendre importante en s'inventant une agression qui n'a jamais eu lieu mais qui s'en tire à très bon compte malgré tout le dommage qu'elle a causé avec ses histoires inventées.

Quand tu vas inventer dans les médias que tu as eu une trousse médico-légale et que tu as déchiré lors de la pénétration alors que c'est faux, et quand tu dis que la police ne t'écoute pas alors qu'en réalité, tu refuses de donner ta version des faits à la police, c'est de la mythomanie pure et simple. Ce qui a été prouvé lorsque le Directeur des poursuites criminelles et pénales a conclu qu'il n'y avait pas eu d'acte criminel.

Une toute croche qui a détruit la vie de quelqu'un juste parce qu'elle voulait se rendre intéressante et un mouvement féministe qui s'est servi d'elle sans vergogne pour faire avancer sa cause, voilà ce que je retiens de cette histoire.

10
Thé en poche! / Re : #Moiaussi
« le: 26 octobre 2017 16:26 »
C'est maintenant au tour de Léa Clermont-Dion de dénoncer Michel Venne. Et elle éclabousse Lise Payette en disant qu'elle l'a carrément dissuadé de porter plainte. Et Lise Payette confirme, même si les motifs évoqués ne sont pas les mêmes que ceux évoqués par Léa, évidemment.

Qu'une féministe de carrière comme elle conseille à une jeune femme qui affirme avoir été agressée de ne pas porter plainte, ça dépasse l'entendement. Qu'elle prétexte en plus avoir agit en bonne mère de famille pour protéger Léa en rajoute une couche.

Et le pauvre Michel Venne, il réfute les accusations, mais comme Lise Payette confirme que Léa lui en avait parlé, il se retrouve dans une position plutôt inconfortable à défendre. Mais encore là, il est pris pour se défendre sur la place publique parce que oui, Léa a porté plainte à la police, mais elle a aussi étalé l'histoire au grand jour aussitôt, avant même que des accusations soient portées contre Michel Venne. On fait quoi si jamais aucune accusation n'est portée contre lui?

Je suis tellement heureux d'être un illustre inconnu qui n'a absolument aucun squelette dans son placard. Certains doivent se sentir petits dans leur short! C'est bien qu'on ait un bon débat de société sur la question des gestes à caractères sexuels, que ce soit dans un contexte de rapport de force ou non avec la victime, mais il faut arrêter de dénoncer à tout vent aussi gratuitement, on n'est pas loin de la diffamation dans certains cas.

Aussi, suis-je le seul qui a toujours cette hantise que plus une dénonciation est médiatisée tôt, plus on permet à l'agresseur de fourbir ses armes efficacement pour sa défense! Parce que la victime en raconte souvent trop avant le procès!

Par dessus tout, j'ai tellement honte d'être un homme... Je savais bien que les agressions existaient, mais on dirait que tout le monde est soit une victime, soit un agresseur...

11
Thé en poche! / Re : #Moiaussi
« le: 24 octobre 2017 18:45 »
J'ai un malaise avec tout ce mouvement, je ne sais pas trop comment me positionner. D'un côté, je me dis que ça en a probablement convaincu plusieurs à porter plainte, même contre du monde pas connu du tout. Le SPVM devrait bientôt franchir le cap des 300 dénonciations, depuis l'instauration d'une ligne spéciale. On devine que ça n'aboutira pas toujours sur des plaintes, mais ça en a poussé plusieurs à sortir de leur mutisme pour se vider le coeur et demander justice, même si c'est fait dans l'anonymat le plus total la plupart du temps.
 
D'un autre côté, je n'aime pas que des accusations soient portées dans un média en premier lieu. Parce que quand ça sort dans les journaux, la personne accusée devient coupable automatiquement, peu importe l'issue de l'histoire. Bien honnêtement, tout indique que Rozon et Salvail ont réellement commis toutes ces imbécillités et agressions, donc je ne suis pas trop attendri par le sort qu'ils subissent. Idem pour Parent, puisqu'un cas avait déjà été traité à l'interne et qu'il y aurait des textos prouvant qu'il a continué par la suite. D'ailleurs, pourquoi un cas de harcèlement sexuel entre un patron et son employée est traité à l'interne? Le rapport de force entre une jeune recherchiste et son patron roi des ondes qui rapport énormément à sa station de radio est tellement biaisé... Puis Michel Brûlé semble nier totalement, tout en admettant que oui, il en a déjà embrassé, mais devant du monde, pas tout seul dans un coin. À ses yeux, c'est correct, visiblement... Un autre beau champion. Son excentricité légendaire ne l'aidera certainement pas à s'en sortir.

Ces quatre là sont peut-être réellement des abuseurs de différentes formes, donc ça me dérange moins, et ils ne me feront certainement pas brailler sur leur sort, mais je n'aime pas le fait que le canal utilisé pour dénoncer ait été les médias d'abord, et par la suite, la police, une fois que les victimes ont réalisées qu'elles n'étaient pas seules. Mais la chasse au prochain abuseur démasqué pourrait déraper. En plus, au moins dans le cas de Salvail, il semblerait que la communauté artistique au grand complet le savait depuis toujours

J'aime beaucoup mieux l'attitude de Julie Snyder, qui a porté plainte formellement à la police et qui a confirmé lorsque les journalistes ont vérifié. Ça devrait toujours être comme ça et je trouve dommage que notre système de justice ait perdu tant de crédibilité aux yeux du public qu'on juge maintenant plus fiable ou efficace de dénoncer une agression dans les journaux plutôt qu'au poste de police. Je n'ai pas eu à vivre le processus de dénonciation de près ou de loin, alors je ne sais pas vraiment si ce manque de confiance est justifié ou non, mais je m'en désole. Surtout que visiblement, des victimes, il y en a énormément...


12
Sports! / Re : Mark Fucking Streit
« le: 24 octobre 2017 12:58 »
Ouan... Une chance que je me régale de la Série Mondiale au basebll, ces temps-ci, parce que c'est gênant être partisan du CH.

Je veux bien  croire que la défensive est moins solide, mais le rendement de l'équipe va au-delà de ça. Ils ont quand même les effectifs pour se classer en série sans trop de problème, il me semble... On dirait juste que tout le monde, absolument  tout le monde est très mauvais en même  temps, présentement. C'est pas juste une question de talent.

13
Thé en poche! / Re : VOTRE LIVRE DU MOMENT !
« le: 24 octobre 2017 12:55 »
Je suis d'accord à l'effet qu'il manque un petite touche Goscinny dans les derniers, même si ce n'est pas catastrophique. Ça me dérange moins que toi, Philo, visiblement! Il faut dire que j'étais plus jeune lors de mes lectures initiales, ça doit influencer sur ma première impression des nouveaux livres et j'accepte d'emblée le fait que je sois un peu moins emballé que dans mon adolescence.

Mais une chose est certaines, Le ciel lui tombe sur la tête est risible. Pitoyable, j'avais carrément été insulté, à l'époque. Il ne faut surtout pas que tu t'arrêtes à ce faux-pas dans ton appréciation de l'oeuvre.

J'ai quand même hâte de lire Astérix et la Transitalique.

14
Lutte! / Re : La WWE à TVA Sport
« le: 15 septembre 2017 19:20 »
Pour le absolument pas connaisseur de lutte que je suis, quelqu'un peut me dire sous quel nom Patric Laprade sévissait sur le webzine?

15
Ça fait environ 3 semaines que j'ai découvert le groupe canadien Anciients, et ça fait 2 semaines que je capote ben raide en écoutant leur courte oeuvre de 2 albums. Leur dernier est vraiment sublime et très mature, pour un groupe aussi jeune.

Pour les amateurs de progressif violent. Certains comparent à Mastodon, que je connais moins, mais je place plutôt ça dans la lignée du vieux Opeth avec du growl, mais en meilleur (opinion bien personnelle pour laquelle je suis prêt à me faire blaster).

https://www.youtube.com/watch?v=VlUP9NoNBKo&list=PLArAJlC1y55-cpy6xsbsCtAtQ-jpJrCxV

Pages: [1] 2 3 ... 13