Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Shtamane

Pages: [1]
1
Lutte! / WWE Cruiserweight Classic
« le: 11 juillet 2016 23:22 »
J'écoute en ce moment un preview du CWC et my god n'a-t-on jamais vu un truc comme ça, en tout cas pas dans une promotion majeure Nord-Américaine. Le tout est présenté comme un événement international de combat purement sportif, les animateurs parlent de technique, de styles de combats, d'entraînement, de effets que peuvent avoir une perte de poids sur la performance d'une lutteur, etc. Ils analysent la bracket du tournoi comme si on était à ESPN, avec des profiles où les lutteurs (wrestlers et non superstars!) expliquent leur préparation pour leur tournoi, leur méthode de combat. À ce que j'ai pu comprendre, cet événement est le bébé de Triple H qui rêvait depuis de lunes de faire un truc comme ça, et maintenant avec la "New Era" ça devient possible. Je suis vraiment hypée!


2
Télévision! / The Man in the High Castle
« le: 29 novembre 2015 17:31 »
My god, je viens d'apprendre out of nowhere qu'un de mes romans préférés, The Man in the High Castle de Philip K. Dick, a été adapté en série télé par Ridley Scott. Ça vient de sortir!

Le genre de roman que JAMAIS j'aurais cru il y a 10 ans que ça finirait sur un écran. Le monde de la télévision a tellement pris de maturité depuis ce temps c'est fou.

Je viens de finir le premier épisode, c'est juste parfait pour l'instant.

3
Ce matin mes élèves de sec4 en maths fortes passaient leur examen du ministère. Si vous ne le saviez pas, cet examen de 3h15 compte pour approximativement 50% de leur note finale. Cet examen est le même pour tous les élèves de sec4, et les profs en prennent connaissance au même moment que les élèves.

Or en plein milieu de l'examen, panique, on réalise qu'il y a une erreur importante dans un numéro, qui l'invalide. Un numéro qui compte pour 10% de l'examen.

“Bah, me direz-vous, l'erreur est humaine. Pas si grave.”

OUI C’EST GRAVE!

De un, j’ai des élèves qui ont mis de longues minutes sur ce numéro. Qui ont fait de leur mieux pour mobiliser leurs connaissances et arriver à une solution malgré l’incongruence. Des jeunes qui dorment pas depuis une semaine et qui vivent un stress énorme, et là après 2h d’examen faut que je leur dise qu’une des questions fonctionne pas. “Mais on fait quoi madame?” “Aucune idée, répondez de votre mieux on attend la réponse du ministère”. Imaginez vous leur place...

La fameuse réponse du ministère est venue en fin d’après-midi dans une lettre de style militaire où on nous indique que la question est annulée, paf drette comme ça. Si au moins ils avaient démontré un peu d’embarassement face à leur erreur… même pas une excuse pour les profs et encore plus grave, aucune excuse pour les élèves qui ont eu à subir leur ineptie.

Mais c’est pas ça le pire. Ma colère vient d’encore plus loin que ça.

Savez-vous ce que je fais en classe depuis le mois d’avril? J’enseigne les maths vous croyez? NOPE! J’enseigne plutôt à des élèves comment passer un examen ministériel. “Attention à ce piège là il revient souvent”, “environ le quart de l’examen porte généralement sur les paraboles”, “Ils demandent souvent une conjecture, voilà ce qu’ils attendent de vous” et patati et patata. Quand mes élèves viennent me poser une question, c'est pas "madame à quoi ça va me servir dans mon futur?", c'est "Madame ça va tu être à l'examen final?"

Apprendre aux élèves à aimer les maths, à les voir comme une discipline de l’esprit et un langage pour décrire la vie? Des objectifs secondaires… Utiliser les mathématique comme moyen de défense intellectuel face aux classes dirigeantes? On n'en parle même pas. Non, ce que le système attend de moi c’est que je fasse réussir les élèves, pas en tant qu’êtres humains mais en tant que machines à répondre à UN examen. Le ministère, les parents et même les enfants ont été conditionnés à ne vouloir qu’une chose: une grosse note. Et si fais à ma tête, que je mets moins l’emphase sur la préparation d’examen et qu’à cause de ça ma moyenne au dit examen est plus faible, je suis coupable d’être une mauvaise prof.

Ok pour un examen unique en secondaire si ça leur tente. Mais un examen qui prend tant de place dans la note et le cheminement d’un jeune je trouve ça abject. Et j’y voit un désaveu de ma compétence à évaluer mes élèves. Et puis là ils sont pas foutus de vérifier et contre-vérifier leurs questions? Même pas foutus de s’excuser dans le email qu’ils nous ont envoyé pour annoncer leur erreur? Dans un contexte où ma profession est de plus en plus dévalorisée, où on veut nous priver de notre autonomie et baisser notre salaire? Qu'il aillent...

Cette question erronée est la goutte qui a fait déborder le vase, en tout cas pour moi. Vous savez combien je suis posée et calme… Depuis ce matin je fulmine!

Et quand je pense que possiblement, avec le programme qu'on a actuellement, les maths du secondaire n'amèneront pas les jeunes québécois à comprendre le système économique, à utiliser le crédit à bon escient, à comprendre le principe des impôts et de la dette, à pas se faire arnaquer par Loto-Québec.... ben je me demande si peut-être dans le fond, on leur fait pas perdre leur temps pendant 5 ans. J'essaie de glisser des trucs intéressants ça ici et là, mais les programmes sont tellement chargés et la pression tellement forte, vous avez pas idée.

C'est pour ça que mon cours favori en maths, c'est la maths de 5 faibles. Un cours sans évaluation ministérielle, sans pression, qui me laisse une grande liberté pour approfondir. L'an passé en 5, je leur ai expliqué les fondements de notre système économique, on a réfléchi sur l'avortement, on a simulé une pandémie, on a appris des trucs pour organiser un party... C'est à ça que ça sert les maths... dommage qu'il faille attendre la fin du secondaire pour ça.

J’aime mon travail comme ça pas de bon sens et les maths me font tripper, mais maudit qu’en ce moment je regrette de pas être prof d’éthique et culture religieuse. À toutes les fois où j’ai enseigné ce cours ou le cours de philo, j’ai eu une véritable impression de faire avancer mes élèves dans la vie, et ils me le faisaient sentir. Ou prof d’art dramatique tiens, pour apprendre à des jeunes à s’exprimer comme on me l’a appris dans ce cours au secondaire.

Je suis peut-être en plein délit d'overeacting, mais je tiens quand même à poster mes émotions ici, telles que je les sens en ce moment. Pour m'en souvenir. Parce que le jour où j'oublierai l'indignation que je ressens en ce moment, c'est le jour ou je serai indigne d'être prof.

4
Télévision! / Sense8
« le: 9 juin 2015 23:03 »
Je viens de "binger" cette série écrit par les Wachowski et Michael J. Straczynsky. J'ai trouvé ça vraiment excellent. À ce que je peux lire les réactions sont très partagées pour l'instant. Je pense que le problème c'est que plusieurs personnes débutent cette série en s'attendant à un truc de science-fiction-action mais c'est plutôt un drama avec une petite touch de SF parcimonieusement utilisée, à la LOST.  Cette série n'est pas à propos de pouvoir psychiques et de conspirations comme on le laisse entendre, mais simplement à propos de 8 personnes d'origines et des personnalités diverses qui vivent tous une crise dans leur vie et qui trouvent le moyen de se comprendre et s'entraider malgré que tout les sépare. Les personnages sont en grande majorité très bien écrits, en particulier l'acteur mexicain à fleur de peau et son chum intello amateur de lucha, le méchant Whispers qu'il ne faut pas regarder et bien sûr la hacker trans badass (le fait qu'elle est trans devient rapidement un point bien secondaire de ce personnage et c'est parfait ainsi!). D'ailleurs le moment où le regard de Will croise celui de Whispers pendant une fraction de secondes est un des trucs les plus terrifiants que j'aie vu à la télé.

C'est pas mal au top des séries de Netflix, en tout cas 100x mieux que la bouillie indigeste qu'est House of Cards. Si vous aimez les séries qui prennent leur temps pour bien placer les personnages et les développer, vous aimerez. Et le dernier épisode est hallucinant.



5
Thé en poche! / Dévoilez votre passion cachée
« le: 23 mars 2015 19:08 »
On est intimes ici là, alors je pars ce thread pour qu'on puisse partager nos passions secrètes. C'est à dire un hobby, un art qu'on pratique, une cause qui nous tiens à coeur... et dont on ne parle pas nécessairement sur tous les toits.

Voici ma passion secrète :)



(ok ok, j'avoue que les Pokemon sont à ma blonde!)

6
Bon à la demande de Salade d'Endive et en réponse à son top 100, et également pour la nostalgie des bons vieux jours de Musique!, je mets à jour mon Top 30 de mes albums favoris. J'ai malheureusement perdu toute trace de l'original mais je me souviens du top 5 qui était:

5- The Beatles - Abbey Road
4- King Crimson - Red
3- Magma - Kohntarkosz
2- Jethro Tull - Thick as a Brick
1- Mike Oldfield - Ommadawn

Ces 5 albums ont-ils survécu l'épreuve du temps? Je viens de finaliser ma liste, vous aurez quelques surprises bien que, overall, je réalise que je ne me lasse pas de mes classiques. Je m'impose comme seule règle de mettre qu'un seul album par groupe. Parce que vous ne voulez pas me voir parler de la discographie de Magma :P

J'ajoute aussi ce petit concept: pour chaque album je dirai de quoi il est la trame sonore. Vous verrez.

(oh et en passant je n'essaie pas de compétitionner Salade... je m'en tiens à 30 albums et des descriptions courtes!)

#30 Art Bears - The World as it is Today



À mon avis, le meilleur album issu du mouvement Rock in Opposition des années 70. En fait, les trois albums de la courte vie de Art Bears sont de qualité exceptionnelle et c'est un peu déchirée que j'ai choisi de nominer celui-là. Le RIO était originalement un collectif de quelques groupes européens totalement écoeurés du monde des compagnies de disque, formé le temps d’un concert le 12 mars 1978. Le concert est ensuite devenu un “mouvement social” qui a jeté les bases de toute la frange plus expérimentale du monde progressif. Aujourd'hui, le RIO est passé au rang de genre musical, caractérisé par une instrumentation rock mais l'abandon de ses structures et de ses rythmes traditionels. Du rock déconstruit, bref, mais qui n'a jamais voulu cesser d'être musical et profondément évocateur.

The World as it is Today est un album concept qui explore divers thèmes politiques et économique des façon très sombre-satirique, autour d’une dizaine de chansons qui vont de la comédie musicale jusqu’au un délire bruitiste. La voix complètement flyée de Dagmar Krause prend la place centrale, accompagnée des ambiances chaotiques et tourmentées de Fred Firth et Chris Cutler Chaque morceau pèse trois tonnes et évoque l’oppression d’une société qui, on le constate, a bien peu changé en 40 ans.

La trame sonore d'un banquier de Wall Street qui soudain, se lève de son bureau en riant et quitte pour ne plus jamais revenir.

7
Thé en poche! / Questions aux auteurs
« le: 5 février 2014 17:31 »
Je sais qu'il y a quelques auteurs, amateurs et professionnels, ici sur le Webzine... je fais appel à vous.

Alors voilà depuis quelques temps une idée me trotte sérieusement en tête. Un truc de science-fiction, une nouvelle probablement, mais peu importe, c'est le genre d'idée que j'ai vraiment envie de mettre sur papier, pour mon plaisir personnel.

Ce n'est pas la première fois que ça arrive. Et ça finit souvent de la même façon... ou bien je trouve pas la force d'écrire même la première phrase, ou bien je commence quelque chose, mais après avoir lu un truc vraiment bien écrit je me dit que mon truc est vraiment mauvais à côté et j'arrête.

Mais mon idée actuelle, j'ai vraiment envie de me rendre au bout.

Alors quels sont vos trucs pour persévérer dans ce genre de projet?


8
Webzine! Nostalgie / Le Webzine m'a gardée en vie
« le: 19 novembre 2013 19:14 »
J'ai été très émue de revoir ce forum aujourd'hui. Peut-être que la réaction de plusieurs d'entre vous a été “lol le webzine”, mais pour moi ça été comme un gros morceau de mon passé qui a refait surface et ça m'a fait beaucoup réfléchir à l'époque de ma vie où ce forum était mon quotidien. Ce que je vais écrire est personnel et un peu mélodramatique, mais je m'assume à 100% dans ce que je vais écrire. J'ai besoin de le faire, et aujourd'hui j'en ai l'ooportunité.

Quand on participe sur un forum internet, on le fait en ignorant presque tout des gens avec qui on discute, qui ils sont, ce qu'ils font, leurs rêves. On ne se doute pas que la personne avec qui on discute de gars qui se battent en bobette, hé bien elle est seule, souffrante et broie des idées noires. C'était mon cas à l'époque. Je n'allait pas bien, je n'acceptais pas qui j'étais, je n'entrevoyais rien de bon pour mon avenir. Disons qu'à l'époque trois chose me gardaient en vie: j'avais un bon papa, une bonne maman... et j'avais le Webzine. Je n'avais pas d'amis. Ce forum était ma seule vie sociale, le seul lieu où je sentais que je pouvais m'exprimer. C'est sans aucune gêne et en m'assumant à 100% que je peux dire ça aujourd'hui, même si c'est très triste et humiliant quand on est dans cette situation.

Au début, je n'y était que pour parler de lutte. Et puis il y eu le fameux topic Objectif 1000. Topic qui a tracé la voie à ce qu'allait devenir le Webzine... À travers 1000 posts (nombre énorme à l'époque), pas un sujet n'avait pas été abordé: politique, musique, cinéma, philosophie, etc... Et ce toujours de façon intelligente et irrévérencieuse. C'est ainsi que le Webzine est devenu mon exhutoire intellectuel, l'endroit où je pouvais jaser d'un album progressif jazz des années 70 puis aller écrire un texte dégueu sur la vie sexuelle de la famille Dion. Où je pouvais m'ostiner sur l'existence de Dieu et puis aller parier sur des matchs de lutte. Le Webzine m'a formé intellectuellement et m'a aider à développer un esprit critique, et aussi un humour qui m'a aidé à relativiser les problèmes dans ma vie.

Le Webzine m'a soutenue jusqu'au jour où j'ai décidé de me soutenir moi même, d'assumer que j'étais une femme même si j'étais née dans un corps d'homme, de dire un gros fuck you à ce que la société attendait de moi, et de commencer à vivre ma vie. Et je peux dire aujourd'hui merci à quelqu'un qui m'a beaucoup inspirée à l'époque, le Philosophe. Voilà un type qui disait sans réserve: normal is overrated.  Voilà un type qui avait tout laissé derrière lui dans un coup de tête pour aller vivre son rêve de vivre en Chine. Et qui a réussi. Alors pourquoi ne pouvais-je pas réussir moi aussi?

Le forum a été un des premiers endroits où j'ai fait mon coming-out et en le faisant j'était presque aussi nerveuse qu'en le faisant à ma propre famille. Mais derrière leur penchant pour les jokes de sodomies et autres, les Webziniens étaient des types foutument ouverts d'esprit. J'ai reçu un soutien fantastique de la part de cette communauté, des mots d'encouragement qui m'ont donné courage dans une période fascinante mais difficile de ma vie.

Ma vie allait mieux, mais je me trouvais encore parfois anormale et malchanceuse malgré tout. Mais voici ce que j'ai reçu comme message perso d'un membre du forum, peu avant sa fermeture. Un forum supposément niaiseux et immature.

Ta réalité reflète peut-être un appel d'une dimension encore plus formidable de l'existence. Connaître deux réalités aussi différentes que "être homme" et "être femme" n'est pas un cadeau que la vie fait à beaucoup d'êtres humains. Je dis "cadeau", parce que, à mon avis, un(e) transexuel(le) n'est pas un mélange raté de la nature. Au contraire, un(e) transexuel(le) est voué(e) à être à la fois plus homme que les hommes et plus femme que les femmes. Donc, à travers son corps en transformation, à devenir plus humain - au sens d'avoir une meilleure connaissance de l'humain dans ses différents possibles - que les autres êtres humains. Tu es un point de contact entre le yin et le yang, entre deux principes immenses à l'origine de la vie. C'est une position qui peut être extrêmement inconfortable, mais qui révèle en même temps d'infinies possibilités. - Edgar Intel
 
Je vais garder ce message toute ma vie car il m'a aider à réaliser toute la chance que j'ai. Aujourd'hui je suis heureuse, épanouie, mariée, j'ai une vie sociale remplie, je fais même des conférences pour parler des mon cheminement. Le Webzine a fait partie de ce cheminement. Alors salut à vous, Philo, Big Show, Tom B, Smart Al, Elfie, Feel Good, Edgar Intel, Herbizor, Genius, Cuisinier, Vampyre, et tous les autres. Merci de m'avoir tant appris et de m'avoir gardée en vie.

9
Télévision! / Doctor Who
« le: 19 novembre 2013 14:32 »
C'est une excellente semaine pour les Whovian comme moi!

Vous ne connaissez pas Doctor Who? C'est une série télé britannique de science-fiction qui célèbre ses 50 ans cette semaine, et qui raconte les voyage d'un extra-terrestre, le Doctor, à travers le temps et l'espace. L'émission a su se renouveller au fil des ans, passant d'une production de style série B à une série epic à grand déploiment, mais toujours en gardant un humour et une simplicité qui font du bien.

D'autres Whovian ici?

10
Monsieur Cuisinier,

La présente est pour vous aviser qu'après toutes ces années, j'attend toujours la réception de la figurine de Jason Vorhees que vous me devez. Vous vous rappelerez en effet que j'avais remporté un concours de nouvelles sur le thème des super-héros, mon texte sur Duromax battant facilement le texte sans queue ni tête que vous aviez présenté, et qui était typique de votre production littéraire de l'époque.

Veuillez me contacter en privé pour avoir mon adresse.

Merci.

PS: Whoa je viens de tomber sur ce forum, tellement de souvenirs me reviennent...

Pages: [1]