Auteur Sujet: Making of a Murderer  (Lu 1796 fois)

{NiCeGuY}

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 326
    • Voir le profil
Making of a Murderer
« le: 19 décembre 2015 à 15:52 »
Netflix a une nouvelle série documentaire "true crime" nommé Making of a Murderer. C'est Serial x 10. La réalité dépasse la fiction...

Plot du premier épisode: La famille Avery est un clan familiale isolé dans un bled du Wisconsin. White trash comme c'est pas possible. Steven Avery a des problèmes divers avec la justice mais jamais rien de trop grave. Il n'a 70 de QI, le jugement c'est pas sa force. Il entre en collision avec sa cousine et lui pointe une arme non-chargé sur elle. Ce genre de niaiserie là.

Quand une agression sexuel se produit, la police locale décide de blâmer Avery pour ce crime et ce même si un autre suspect avait déjà des antécédents similaires. Avery est reconnu coupable. Comme il refuse toujours de reconnaitre son crime, il n'est jamais libéré de prison, jusqu'à ce que 18 ans plus tard il est finalement innocenté par un test d'adn.

Il décide de poursuivre le service de police pour 36M$. Pendant les procédures judiciaire, une jeune femme disparait. La dernière personne à l'avoir vu vivante: Steven Avery.

Les 9 épisodes suivantes porte sur l'enquête et le procès pour meurtre d'Avery.

Trailer:https://www.youtube.com/watch?v=qxgbdYaR_KQ

Salade dendives

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Re : Making of a Murderer
« Réponse #1 le: 21 mars 2016 à 00:15 »
Je suis en train de l'écouter avec ma douce (4 épisodes dans le collimateur jusqu'à présent) et c'est excellent maiiiis... est-ce juste nous ou bien par moments, c'est la série la plus involontairement comique ? Chaque fois qu'on voit le jeune Brendan Dassey, on sait qu'on va avoir droit aux inepties verbales les plus folles. Comme quand, après avoir """"avoué"""" aux enquêteurs qu'il a commis le viol-meurtre, il veut savoir si il peut retourner à l'école vu qu'il est en retard, ou si il va pouvoir sortir de prison à tant pour voir Wrestlemania.

En tout cas, c'est bon en diable et ça montre le côté sombre de la justice américaine.

Salade dendives

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 466
    • Voir le profil
Re : Making of a Murderer
« Réponse #2 le: 21 mars 2016 à 00:17 »

{NiCeGuY}

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 326
    • Voir le profil
Re : Re : Making of a Murderer
« Réponse #3 le: 21 mars 2016 à 18:32 »
Comme quand, après avoir """"avoué"""" aux enquêteurs qu'il a commis le viol-meurtre, il veut savoir si il peut retourner à l'école vu qu'il est en retard, ou si il va pouvoir sortir de prison à tant pour voir Wrestlemania.

En tout cas, c'est bon en diable et ça montre le côté sombre de la justice américaine.

C'est assez fréquent dans les fausses incriminations. Un sympathique idiot voulant bien faire, dit aux enquêteurs ce qu'ils veulent entendre sans réaliser les conséquences.

West Memphis 3, Ryan Ferguson, Central Park 5...