Auteur Sujet: Le G7.  (Lu 41 fois)

Manu Dalton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 909
  • Ex-Rédacteur en chef des Poires rectales.
    • Voir le profil
Le G7.
« le: 8 juin 2018 à 19:28 »
Depuis un bon mois les médias parle sans arrêt des manifestations, de la casse possible, des mesures de sécurité, des risques élevés, etc.

Je reviens tout juste du centre ville, c'est plus mort qu'un dimanche matin de février. Pas de blague c'est vraiment plus tranquille qu'à l'habitude, il fait excessivement beau, on est vendredi soir et la ville est déserte. J'ai marché de l'Université jusque dans Saint-Jean-Baptiste à j'ai jamais attendu un piéton ou une lumière pour traverser les rues, il n'y avait pratiquement pas de circulation. J'ai à peine croisé une vingtaine de personne sur St-Jean entre Cartier et Sainte-Claire. La seule chose inhabituelle est la forte présence policière et le «plywood» dans les vitrines de certains commerces.

Je pense que finalement les médias on créé une belle bulle encore une fois.  ???
Avertissement: Ce message peut contenir un niveau élevé de sarcasmes, des opinions stupides ainsi que des traces d'arachides. La discrétion du lecteur est avisée.

The Kouak

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 180
    • Voir le profil
Re : Le G7.
« Réponse #1 le: 11 juin 2018 à 23:35 »
Est-ce que ce sont réellement les médias qui ont créé une bulle ou les manifestants qui se sont tout simplement dégonflé? Historiquement la racaille s'en donne à coeur-joie dans ces occasions. Le sommet des Amériques avait été pas mal intense, la fameuse manifestation annuelle montréalaise provoquons-les-policiers-et-foutons-le-bordel-absolument-partout-pour-se-plaindre-de-la-brutalité-policière l'est toujours aussi.

Je ne sais pas trop pourquoi ils se sont dégonflé, mais c'est bien tant mieux. C'est peut-être tout simplement le fait qu'une manifestation gauchiste qui ne permet pas de rater une journée ou deux de cégep ou d'UQAM n'a visiblement pas le même attrait.

J'ai quand même l'impression que ça aurait plus brassé si ça avait eu lieu à Montréal.