Auteur Sujet: Cyberpunk 2077  (Lu 2652 fois)

Cappie

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 450
    • Voir le profil
Re : Cyberpunk 2077
« Réponse #15 le: 5 mai 2021 16:25 »
J'ai quand même un certain fun à jouer, mais je confirme que c'est un jeu raté au-delà des bogues. Je ne sais pas s'il y a un terme plus approprié, mais tout a été misé sur ce que j'appellerais l'universe-design alors que le game-play est vraiment limité.

Exemple: Les fixeurs te spamment non-stop pour te vendre des chars. J'ai en ce moment deux motos dont les propriétaires initiaux sont décédés, deux autos données en récompense, celle que j'avais au début du jeu pis celle que j'ai achetée parce que l'autre avait été scrappée. Tu ne peux pas revendre ou modifier tes véhicules. Tu peux les voler les deux doigts dans le nez. Tu n'as pas d'armes intégrées ou autre gadgets inclus (du moins, pas pour l'instant). Les contrôles sont avance, recule, freine, tourne pis change le poste de la radio. La maniabilité est ordinaire pis tu rentre dans tout le monde en ville à cause des feux de circulation pis du traffic. Par contre, les bulletins de nouvelles à la radio sont travaillés, eux.

Fait qu'en gros, le jeu est tout fier de te montrer sa sélection de véhicules, mais ceux-ci sont plutôt  des coquilles vides hormis des différences de vitesse et de blindage.

Autre exemple: L'infiltration est récurrente dans les missions et tu y es initié dans un tutoriel au début du jet. Or, ça marche pas et ça vire tout le temps en affrontement armé dont la violence dépendra si tu décides de courir vite ou bien si tu décides d'affronter les ennemis. Les techniques d'infiltration sont trop limitées, les facilitateurs sont insuffisants, du moins pour l'instant, et l'environnement n'est jamais adapté. Il me reste à essayer de cacher plus de petits bums dans les poubelles pour améliorer mes points d'infiltration.

Je le répète, j'ai du fun, mais le jeu est trop ambitieux aux mauvaises places.

Philo

  • Фило
  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1 229
    • Voir le profil
Re : Cyberpunk 2077
« Réponse #16 le: 7 mai 2021 09:46 »
Mouin, c'est plate, mais ça me tente pas trop de faire le plongeon! Y a en masse d'autres bons jeux. :)

Cappie

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 450
    • Voir le profil
Re : Cyberpunk 2077
« Réponse #17 le: 7 mai 2021 14:26 »
Je suis pas mal certain que tu ne passeras pas à côté de quelque chose si tu passes ton tour. Sérieux, je suis un gamer très occasionnel et une des premières affaires que je me suis dites, c'est "Voyons, me semble que c'est zéro original". Pis ce n'est pas grave si tu ne réinventes pas la roue si tu prends soin de mettre un cap de roue dessus pis un pneu. Donnez-moi donc un grappin kin, que je puisse attraper le monde, les attacher ou m'accrocher à quelque part. Tsé, je ne peux même pas pousser un ennemi en bas d'une passerelle. 🤦‍♂️

Tu te fais chicaner par un PNJ parce que tu n'as pas réussi à te faufiler en cachette, mais comme je disais, l'infiltration est trop mal-faite pour fonctionner. Le fixeur bougonne parce que le contrat a viré en bain de sang, mais en début de jeu, tu n'as pas encore sur toi une arme à feu avec un module "pax" pour la neutralisation non-létale. Pis d'ailleurs, tu n'as pas vraiment d'indicateur pour te dire que tu as neutralisé non-létalement quelqu'un avec ton arme à feu.

Je dirais que le gros plus, c'est les missions secondaires avec beaucoup de profondeur avec une vraie scénarisation et tout. Par contre, la scénarisation du "récit principal" fait un peu dur à certains moments. J'ai pris le personnage corpo pour ma partie. Tu deviens mercenaire parce que tu as perdu ta job pour avoir essayé de planifier l'assassinat la patronne de ton propre boss à la demande de ce dernier. Tu as perdu ta job, mais tu n'es pas en situation de fugitivité. Plot-hole, non?  J'ai l'impression que les bouts les mieux scénaristiquement réussis du "récit principal" sont ceux qui viennent du matériau original.

Parlant du lore, un des goodies est une version numérisée du sourcebook de Cyberpunk 2020 publié en 1993. Quand je dis version numérisée, c'est littéralement le livre numérisé en pdf, pas un ebook dynamique. L'intention est bonne, mais le résultat n'est pas giga-ergonomique ni super-pratique. Ce bonus est à mon avis une belle métaphore du jeu vidéo. ;D